Un dinosaure à prix d’ami

Dossier Économie

Un dinosaure à prix d’ami

(Agence Science-Presse) – Même les dinosaures souffrent de la crise économique! Un fossile de 150 millions d’années, qui était offert aux enchères à la Galerie I.M. Chait de New York, n’a pas trouvé preneur: la plus haute offre n’a été «que» de 220 000$, alors que le prix de départ suggéré était de 500 000$.

Il s’agit d’un dryosaure d’environ 3 mètres de long, dont on ne connaît que deux exemplaires dans le monde. «L’impact de l’économie s’étend plus loin que quiconque ne l’avait prédit», se désole le directeur de la galerie…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Environnement: extinction animale et réchauffement climatique

Environnement: extinction animale et réchauffement climatique

(Agence Science-Presse) – Si vous croyiez que l’Homme était plus respectueux de son environnement jadis, détrompez-vous! Non content d’avoir probablement exterminé de nombreuses espèces animales en Australie, il aurait récidivé en Tasmanie il y a 41 000 ans, d’après une étude parue dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences.

Jusque-là, on pointait les changements climatiques comme grands coupables de cette extinction. Mais la découverte de nouveaux fossiles de cette faune disparue 2000 ans après l’arrivée de l’Homme serait la preuve irréfutable de sa culpabilité.

D’autres études avaient déjà démontré que 97 % de la faune de l’Australie, continent voisin de la Tasmanie, avait disparu il y a 46 000 ans, peu après que l’Homme s’y soit installé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Couleurs préhistoriques des dinosaures

Couleurs préhistoriques des dinosaures

(Agence Science-Presse) – De quelles couleurs étaient réellement les oiseaux préhistoriques et leurs lointains cousins, les dinosaures? Des paléontologues de l’Université de Yale sont arrivés à détecter des mélanosomes sur des fossiles de plumes vieux de 55 à 100 millions d’années. Les mélanosomes sont de petites vésicules renfermant la mélanine, le pigment à l’origine de la couleur de la peau, des poils, des plumes et de l’iris des yeux chez les animaux. Cette découverte, parue dans le journal Biology Letters, démontre que la mélanine peut être préservée dans les fossiles pendant des millions d’années. Connaître la couleur des animaux préhistoriques pourrait donner de précieuses indications sur leur comportement, car elle joue un rôle essentiel dans le camouflage et les parades nuptiales.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Ils n’avaient pas inventé les voyelles

Ils n’avaient pas inventé les voyelles

(Agence Science-Presse) – De quoi parlaient les Néandertaliens? On l’ignore, mais leur vocabulaire devait être assez limité. Selon l’auteur d’une reconstitution informatique faite à partir des fossiles de nos cousins, dont les derniers représentants sont disparus il y a 25 à 30 000 ans, ceux-ci étaient incapables de prononcer un son appelé, en linguistique, la « voyelle cardinale » : ce n’est pas une voyelle à proprement parler, malgré son nom, mais plutôt un son général, allant du « i » fermé au « a » ouvert. Sans les voyelles cardinales, un langage est possible, mais il ne pourrait s’agir d’un langage très complexe, selon Robert McCarthy, de l’Université atlantique de Floride.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Deux nouvelles vedettes à Miguasha

Deux nouvelles vedettes à Miguasha
Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Le poisson fossile le plus célèbre de la planète, l’Eusthenopteron, a fait des petits. Le parc national fossilifère de Miguasha, en Gaspésie, compte aujourd’hui deux autres spécimens rares, un Bothriolepis canadensis et un Eusthenopteron foordi. Deux témoins de l’ère du Dévonien, l’âge des poissons.

«Ce sont des spécimens rares, exceptionnellement bien conservés. Tout est en place : crâne, nageoires…C’est la première fois en 27 ans que je rencontre un si bel état de fossilisation», rapporte Norman Parent. Il a fallu deux ans de travail minutieux au technicien en paléontologie pour libérer de leur ganse de sédiments les deux nouvelles vedettes de Miguasha.

Ce qui rend ces fossiles si précieux, ce n’est pas leur caractère unique — le musée en possède d’autres exemplaires, mais plutôt leur extraordinaire conservation en 3D. «Ils ne sont pas écrasés comme ceux que l’on rencontre habituellement. La forme du crâne est parfaite, tout comme l’ossature», s’exclame Paul Lemieux, directeur adjoint du parc.

La vie, la vie… il y a 380 millions d’années !
Trouvés dans un ancien chenal en 2006 par le patrouilleur Jason Willet, ces deux spécimens illustrent les rouages de l’évolution, il y a 380 millions d’années. Le plus célèbre, celui de l’Eusthenopteron foordi, connu aussi sous le nom du «Prince de Miguasha», témoigne de la transition entre poissons et tétrapodes.

Cette nouvelle trouvaille apporte même son lot de surprises surtout dans le cas du Bothriolepis canadensis. Ce poisson que les paléontologues pensaient plat depuis plus de cent ans de fouilles, possède une épaisseur de 6 ou 7 cm. Ce spécimen confirme donc pour la première fois l’hypothèse soutenue par certains chercheurs sur la morphologie différente de ce poisson à carapace.

Actuellement exposés dans le hall du musée fossilifère, les deux nouveaux spécimens rejoindront bientôt l’exposition permanente. Mais ces vedettes pourraient aussi engendrer de futurs travaux de recherche en raison de leur exceptionnelle fossilisation. «Si toute la structure interne des spécimens est intacte, ce que l’on ignore pour l’instant, cela pourrait amener de nouvelles données pour la recherche en paléontologie», relève Paul Lemieux.

Voilà de nouveaux trésors à ajouter à ceux déjà présents dans le livre paru en 2002 : Le parc de Miguasha. De l’eau à la terre, par Richard Cloutier, Édition MNH. (Voir cette recension : http://www.sciencepourtous.qc.ca/bulletin/2002/75/article2.html). Le centre d’interprétation géologique célébrera 30 ans en 2008, gageons que les deux nouveaux spécimens y trouveront une place de choix !

Encadré

Une renommée mondiale
Le parc national de Miguasha figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis novembre 1999 (http://whc.unesco.org/fr/list/686) et est considéré comme le site fossilifère le plus important au monde de l’ère du Dévonien — l’âge des poissons (- 400 à – 362 millions d’années).

Ses falaises grises renferment des spécimens de cinq des six groupes de poissons fossiles, dont de nombreux Sarcoptérygiens. Symboles du passage de la vie aquatique à la vie terrestre, il s’agit des ancêtres à nageoires des premiers vertébrés terrestres, les tétrapodes. Ces derniers seront ceux qui parviendront à se hisser hors des eaux lors de la période du Carbonifère.

Références

Site de Miguasha :
http://www.sepaq.com/pq/mig/fr/

«Les vies anciennes : chroniques de paléontologie canadienne» sur le site du ministère des Ressources naturelles du Canada :
http://gsc.nrcan.gc.ca/paleochron/22_f.php

«Du Silurien au Dévonien : les sorties des eaux» par Jean-Yves Dubuisson, chercheur du CNRS:
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/decouv/articles/chap2/dubuisson.html

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les amphibiens, les rois de l’évolution ?

 

Les amphibiens, les rois de l’évolution ?

Agence Science-Presse. Les amphibiens reviennent chaque fois spectaculairement à la vie, après les extinctions de masse qu’ils ont traversées, au cours de leur évolution. Réussiront-ils encore cette fois à s’en tirer ? Aujourd’hui, les biologistes les considèrent comme les sentinelles des changements environnementaux.

À cause du réchauffement climatique, de la pollution et de la destruction de leurs habitats, les populations de plusieurs espèces d’amphibiens ont décliné au cours des dernières années. Certaines recherches estiment que 43% d’entre elles connaissent un déclin. Faut-il s’en inquiéter ? Si on jette un coup d’oeil à leur histoire, les amphibiens ont une capacité remarquable de s’adapter aux changements environnementaux selon Kim Roelants et ses collègues de l’Université Vrije à Bruxelles.

Jusqu’à présent, les biologistes n’avaient pas réussi à dessiner l’arbre généalogique des amphibiens ; les spécimens de fossiles sont rares. Les chercheurs ont donc choisi d’analyser leur ADN. Ils ont prélevé des fragments d’ADN de 171 espèces d’amphibiens. En les comparant entre elles, ils ont pu estimer quels ancêtres communs avait donné naissance aux autres espèces.

Les travaux des biologistes ont révélé que les amphibiens d’aujourd’hui ont trois ancêtres communs apparus il y a 350 millions d’années. Ce trio a donné naissance à de nouvelles espèces il y a 250 millions d’années, après une extinction massive survenue à la fin de la période du Permian alors que 95% de la vie avait disparu de la surface la planète. Les trois ancêtres donnèrent alors naissance aux grenouilles, crapauds, salamandres et caecilians (animaux souterrains semblables aux serpents). Une autre explosion démographique semblable se produisit il y a 65 millions d’années suite à l’extinction des dinosaures. 86% des espèces de grenouilles et 81% des espèces de salamandres que nous connaissons aujourd’hui proviennent des cinq espèces de salamandres qui survivent à cette extinction.

Malgré leur formidable adaptation, les biologistes ne sont pas convaincus que les amphibiens pourront montrer la même résilience dans le futur. À cause de l’extrême sensibilité de leur peau, ces animaux sont plus susceptibles que les autres d’absorber des toxines et de subir des mutations génétiques.  » C’est malheureux, mais ce ne sont pas des superamphibiens, ils ne sont pas indestructibles, conclue Kim Roelants.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Les Néanderthaliens étaient-ils cannibales ?

Les Néanderthaliens étaient-ils cannibales ?
(Agence Science-Presse) – On s’en doute un peu, la vie était rude pour les hommes de Néanderthal. Les périodes de famine étaient fréquentes et parfois si longues que des scientifiques prétendent que lorsque l’un d’entre eux mourait, ses compatriotes se lançaient sur le corps pour le dévorer.

Des chercheurs du Musée des sciences naturelles de Madrid en Espagne ont étudié les fossiles de plusieurs Néanderthaliens trouvés dans une cave au sud du pays. Ils ont observé sur les dents de plusieurs d’entre eux des signes évidents de famine prolongée. De plus, la coupe de certains os suggérait que le cannibalisme était une pratique adoptée par le groupe. Ce que les fossiles ne révèlent pas, c’est si la chair humaine était consommée par la communauté uniquement lors des périodes de famine ou si le cannibalisme avait une dimension spirituelle.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.