Twitter pour les geeks high-tech

Twitter pour les geeks high-tech

Raymond Viger, Dominic Desmarais            Dossier Internet

Un magazine, des sites Internet et des blogues. Je croyais bien que mon incursion dans le monde des technologies se limiteraient à ces facettes de la blogosphère.

Dominic Desmarais, un de nos journalistes me tort un bras pour que j’ouvre un compte Face Book. « Au pire, tu commences à former ta communauté et si jamais tu décides d’embarquer pour de bon, tu auras déjà du monde autour de toi, me dit Dominic d’un ton rassurant ».

Facebook

Bon OK. Je crée un Facebook.  Pas trop sûr de comment ça marche. Valérie Carrier, stagiaire en journalisme du Cégep de Jonquière mentionne maintenant qu’on devrait créer un groupe pour le Journal de la Rue, le Café-Graffiti et Reflet de Société. Et voilà, c’est fait.

J’espérais que mon incursion dans les nouvelles technologies arrêteraient là. Mais non. Voilà maintenant que je lis un billet de Renart L’Éveillé. Renart m’a convaincu que Twitter devient un outil qui devient un incontournable.

Twitter

Si vous pensez que je viens de vous annoncer que j’ai maintenant mon Twitter. Bîn non, pas encore. J’ai essayé. J’ai suivi les instructions. Première déception. En tentant d’enregistrer mon nom sur mon nouveau Twitter, je me fais dire que mon nom est déjà pris!!! J’espère que c’est un vrai Raymond Viger et que ce n’est pas quelqu’un qui voulait me jouer un tour.

Malgré cette déception de ne plus avoir accès à mon nom, j’essaye de télécharger les dossiers demandés. Deuxième déception. Mon ordinateur n’a pas les mêmes barres d’outils, je ne comprends plus ce qu’il se passe sur mon ordinateur.

J’avais l’intention d’avoir un Twitter. Pour l’instant, je n’ai que des bogs sur mon ordinateur.

Je refais un autre essai. J’ai pris le nom de Reflet de Société pour le Twitter. Ça fonctionne. Je suis maintenant sur Twitter. Il reste encore à y mettre ma photo, relier le tout au blogue et au site… Au moins la première étape est au moins franchi.

VOS COMMENTAIRES SUR TWITTER.

PS 25 avril 2009 Suite de mon histoire avec Twitter

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,

Classement des personnalités du Web québécois

Classement des personnalités du Web québécois

Raymond Viger   Dossier Internet, Michelle Blanc.

Suite à mon billet sur la présentation d’un top 10 des célébrités du Web présenté par Michelle Blanc, Dominic Arpin et Bruno Guglielminetti lors de l’émission de Christiane Charette, j’ai eu plusieurs échanges avec des blogueurs. J’ai aussi visité quelques sites de blogueurs qui amènent une réflexion intéressante à partager.

Évidemment, vous comprendrez que cela ne représente pas la position de toute la blogosphère, mais d’un certains nombres de blogueurs croisés par le hasard de mes visites et de mes échanges. Aucune prétention scientifique dans cette synthèse.

Réflexion de Graeme Villeret

Même si l’on peut affirmer que la plupart des gens présents dans ces listes sont surtout montréalais, techno ou marketing, et hommes à de rares exceptions, et pas forcément très gros en terme de trafic à part certains, ils sont le fruit de la célébrité selon leurs lecteurs. Donc, chaque lecteur aura sa propre liste, logique.

Pour certains il s’agit d’une liste de blogueurs, pour d’autres de gens du web en général, d’autres encore de la techno. Mais si l’on prenait par exemple et tout simplement l’influence comme étant liée à la diffusion des idées ?

Toujours selon Graeme Villeret d’autres lieux qui classent les blogues en fonction de leur trafic.

Tout le monde en blogue est un classement qui présente les blogues québécois (et francophones plus généralement) selon leur trafic. Dommage que certains n’y soient pas, comme Michelle Blanc que je n’ai pas vu.

Pour certains il s’agit d’une liste de blogueurs, pour d’autres de gens du web en général, d’autres encore de la techno. Mais si l’on prenait par exemple et tout simplement l’influence comme étant liée à la diffusion des idées ?… Il n’y a que très peu de techno, geek, et autres spécialistes du marketing. Peu d’entre eux sont présents sur les listes des spécialistes.

Graeme Villeret souligne aussi qu’on pourrait faire un classement en regroupant les blogues par propriétaire. Graeme Villeret opère une trentaine de blogues pour gagner sa vie. Vincent Abry en possède également plusieurs. Graeme rapporte aussi une autre confusion qui risque d’affecter les classements:

Et oui en fait je ne suis pas tellement blogueur mais plus “entrepreneur du web”, je ne fais que ça.

Émile Girard du blogue Gérant d’estrade, abonde dans le même sens:

Fanatique.ca a été (et est encore pour le compte de BRANCHEZ-VOUS!) un projet de groupe allant au-delà de ma petite personne.

Renart L’Éveillé nous dit dans son blogue:

La blogosphère qui se concentre sur l’actualité, la politique, les sujets de société, donc l’opinion, est sous-représentée, pour ne pas dire inexistante… Le seul nom que je peux clairement y raccrocher en ce moment, c’est celui de Michel Dumais.

Jean-Luc du blogue Histoire de Geek ébranlé par ces classements:

On peut pas dire que tu es l’élite du web parce que t’as un blogue populaire!

Tout cela nous fait comprendre que nous sommes très loin d’un consensus dans le monde des classements des blogueurs et des personnalités du Web. Cela m’a tout de même permis de savoir que nous avons maintenant une génération de blogueurs professionnels qui émerge, dans le sens qu’ils peuvent gagner leur vie plein temps à bloguer, certains opérant jusqu’à 30 blogues pour y arriver! Sans compter les collectifs où une équipe de blogueurs met la main à la pâte pour atteindre ses objectifs.

La blogosphère, tout un monde en ébullion!

VOS COMMENTAIRES SUR LES CÉLÉBRITES DU WEB.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Laurent Lapierre, chaire de leadership Pierre Péladeau, Steve Jobs, Apple et folie de jeunesse

Laurent Lapierre, chaire de leadership Pierre Péladeau, Steve Jobs, Apple et folie de jeunesse

(Agence Science-Presse) Mon ami Serge Daigneault, qui collabore avec Reflet de Société et le Café-Graffiti m’a envoyé un article fort intéressant récemment. Webmarketeur et geek de la tête lapierrel aux pieds, Serge a eu l’opportunité d’avoir une conversation avec Laurent Lapierre,  chroniqueur à la section finance au Journal de Montréal, suite à la publication d’un billet sur Steve Jobs, multimilliardaire et fondateur de la société Apple.

Dans cet article, Laurent Lapierre rappelle les propos de Steve Jobs qui suggérait à de jeunes diplômés universitaires de ne pas perdre la légèreté que donnent la jeunesse et la liberté de penser. « Restez affamés, restez un peu fous ! » (Stay Hungry. Stay Foolish). À cette célèbre phrase s’est ajoutée une autre qu’il a adressée aux diplômés de l’Université Stanford, en Californie au printemps 2005. M. Lapierre le cite :

« Quand j’avais 17 ans, j’ai lu une citation qui disait à peu près ceci : Si vous vivez chaque jour comme si c’était votre dernier, un jour, vous serez certainement sur la bonne voie. Pendant les 33 ans qui ont suivi, en me regardant dans le miroir le matin, je me suis demandé : Si aujourd’hui était mon dernier jour, est-ce que je ferais ce que je m’apprête à faire ? Si je répondais non plusieurs jours de suite, je savais que je devais changer quelque chose. Garder à l’esprit que j’allais mourir bientôt a été l’outil le plus puissant dans ma vie. Les attentes, les reconnaissances extérieures, l’orgueil, la peur de mal paraître, la peur de l’échec, tout cela devenait relatif.

Ces paroles sensées ont pris une tournure inattendue alors qu’il y a un an, Steve Jobs apprenait qu’il avait un cancer au pancréas.

Lisez la suite dans le document téléchargeable sur le site de Laurent Lapierre. Profitez-en pour découvrir cet érudit de la culture et du monde des affaires.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,