Sauver le chocolat

Sauver le chocolat!

Caroline Lepage

(Agence Science-Presse) – Vos papilles frétillent devant cette boîte de chocolats? Un conseil, à la Saint-Valentin, savourez-les bien. Car votre péché mignon a une épée de Damoclès au-dessus de la tête!

Production du chocolat

Comme vous, des millions d’adorateurs fondent de plaisir devant le cacao élaboré à partir de fèves fermentées et grillées. Pas étonnant que la demande mondiale ait explosé… Problème, la production ne suit pas. Avec 3 millions de tonnes annuelles, dans les forêts tropicales des principaux pays exportateurs (Brésil, Équateur, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Cameroun, Indonésie), les petits exploitants ne trouvent pas la formule magique permettant d’en produire davantage.

Cacao et maladies

Augmenter les surfaces cultivées? Et c’est la forêt qui risque d’en payer le prix, car les techniques de culture sur brûlis contribuent à la déforestation… À ce dilemme s’ajoute le fléau des champignons qui engloutit chaque année un tiers des récoltes: la «pourriture brune» qui se répand à l’échelle mondiale, ainsi que la maladie du balai de sorcière et la moniliose des cabosses qui, elles, se cantonnent au continent sud-américain. Mais pour combien de temps encore? Et le réchauffement climatique qui accentue la sécheresse dans ces pays, une vraie plaie pour les cacaoyers qui aiment tant l’eau!

Gènes du chocolat

Alors, comment sauver le chocolat? En travaillant sur le rendement des arbres et leur résistance. Des chercheurs américains, issus d’un partenariat public privé auquel participent de grandes compagnies dont le géant alimentaire Mars inc. et IBM, ont découvert qu’il y avait une plus grande diversité génétique au sein des cacaoyers qu’on ne le pensait. Cette étude a déjà permis de dénicher des gènes de résistance aux champignons chez des cacaoyers sauvages, lesquels pourraient permettre de développer de nouvelles variétés plus robustes aux maladies. Sans parler des possibilités de créer de nouveaux parfums chocolatés jusqu’ici totalement inconnus! On en salive d’avance…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

La photo que je n’ai pas prise…

La photo que je n’ai pas prise… 02-07-2006 

Je m’en veux encore… J’étais à Kabala, ville centre de la province du même nom. La province la plus éloignée de la capitale. 6 heures de route.

Je suis arrivé, en fin d’après-midi, à l’heure où le centre de réhabilitation pour enfants victimes de la guerre ferme. Pas trop déçu, je me dirige, avec le chauffeur de la Croix-Rouge, Chernor (un Sierra Léonais), vers l’un des deux endroits où il est possible de regarder le match de foot (soccer). C’est un gros match: Brésil contre Ghana, seul pays africain qualifié pour le second tour de la Coupe du monde.

L’endroit, le Sonfon, est bondé à craquer. Ils sont plus de 300 Sierras Léonais entassés dans ce bar qui n’offre presque pas d’ouvertures. Le bar est fait en forme de croix, de sorte que l’on retrouve 4 téléviseurs à chaque bout.

Je voulais prendre une photo de toutes ces personnes. Montrer qu’eux aussi peuvent être aussi fanatiques que nous, côté sports. Tout ce monde, torse nu, suant à grosses gouttes, le regard rivé sur le match.

J’étais trop gêné, voilà pourquoi je n’ai pas pris la photo. M’adresser à des centaines de personnes, je n’étais pas prêt… Car je n’aurais pas pu juste sortir mon appareil et faire comme si de rien n’était… Disons que j’étais le seul anachronisme dans la place… J’avais en mémoire mes démêlés avec certains jeunes de la rue, lors de ma nuit passée avec mon enfant soldat. Et cette fois où, dans le transport en commun (en fait, une Westphalia, où l’on s’entasse à plus de 12), j’ai été témoin d’une solide dispute entre deux personnes de la place… en raison de ma présence en ces lieux…

Bref, comme deux jeunes, dès le début de la partie, se sont échangé de solides baffes — un peu trop partisans!!! —, je ne voulais pas non plus créer une commotion entre ceux qui auraient accepté ma demande et ceux qui auraient refusé… Alors, je n’ai rien dit.

Le lendemain soir, j’étais avec une quinzaine de jeunes adultes de Kabala. Je leur ai raconté mon histoire. Ils m’ont dit que j’aurais dû le demander, que les gens auraient accepté… Ils ont bien raison. Je me suis mis des limites, pensant à leur place qu’ils auraient pu me trouver voyeur… Je garde cet épisode frais en ma mémoire. La prochaine fois, je demanderai.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.