Souper-spectacle avec B.U. au Ste-Cath le 17 octobre 2015

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Samedi le 17 octobre 20h le Ste-Cath présente

Souper spectacle avec B.U

Raymond Viger       Dossiers Le Ste-CathRestaurant

Durant les 20 dernières années, B.U. a performé et collaboré avec différents artistes internationaux. Il défini sa musique comme étant le son de la liberté. Reggae et musique du monde font parti de son répertoire. C’est la diversité culturelle de Montréal qui l’a fait évoluer. C’est en français, en anglais et en Créole qu’il fait vibrer la scène.

B.U reggae soul RnB music bistro le ste-cathEn plus d’obtenir plusieurs contrats avec des entreprises telles que Coca Cola et Adidas, l’auteur compositeur B.U. a aussi performé sur les scènes de grands festivals à travers le monde (Festival International de Jazz de Montréal, le Festival XXL Performances (France) et le Festival national des arts populaires de Marrakech, Maroc…)

L’auteur-compositeur a tourné le Québec à plusieurs reprises et a aussi prit part à la tournée State of The Union Tour, à travers le Canada, avec le band du U.K The Herbaliser.

spectacle reggae soul rnb show créole show musique est montréalSon parcours compte aussi plusieurs apparitions sur Radio-Canada, TVA, Art Tv, Musique Plus, Much Music, Much Vibe, Global et LCN. Trois vidéoclips de B.U ont été en rotation sur Much Music et Musique Plus, au Canada, soit les clips Make it Happen, Persévérant et Bagay Biza

B.U a aussi sa part de contribution en termes de musique de film, de séries et de publicité (tv & radio) avec, entre autres, les séries C.A, Smash, 3x Rien, Les Béliers et avec les films Hank and Mike, Y en aura pas d’facile et Hot Dog.

VOS COMMENTAIRES SUR Souper Spectacle avec B.U. au Ste-Cath

N’oubliez pas de réserver votre table, (514) 223-8116.

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

restaurant-ou-manger ste-cath bistro quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Souper Spectacle avec B.U. au Ste-Cath

Here I Come: le rapper B.U. autour du monde

Quand la musique nous fait voyager

Vidéo souvenir du rapper B.U

Raymond Viger        Dossiers Le Ste-CathRestaurant

Le rapper B.U nous présente un montage d’une chanson qu’il a lancé aux quatre vents.

Sur plusieurs continents et à travers plusieurs périodes de sa vie, B.U nous interprète avec brio sa chanson, Here I Come.

Le rapper B.U l’interprétera lors de son passage au Bistro le Ste-Cath, samedi le 19 septembre prochain.

Le spectacle est gratuit. Réservations (514) 223-8116.

Music video by B.U featuring DJ Van & Cheb Abdelaziz performing Here I Come. Music by DJ Van and B.U. This music video has been shot in Morocco, Marrakech & Casablanca. Edited and directed by Elio Castello (Evolution Film). With the collaboration of Driss Bekri, Thierry Demers on cam and the great Marrakech.

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

VOS COMMENTAIRES SUR Le rapper B.U autour du monde avec Here I Come

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

souper spectacle musique chant show event est montréal restaurant où sortir quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Le rapper B.U autour du monde avec Here I Come

L’autre visage des Francofolies: Les Francos Underground

Entretien avec le rappeur Charles Trudel

La scène underground hip-hop

Delphine Caubet       Dossiers CultureRap,

Les Francos Underground : un festival underground réalisé en marge desFrancofolies. Pendant 5 ans, de 1998 à 2002, Charles Trudel alias Rou Fou (son nom de rappeur) a travaillé sur l’événement. Rencontre avec le cofondateur du festival qui a permis de démocratiser la culture hip-hop.

Comment en es-tu arrivé à organiser un festival de culture hip-hop ?

C.T : Mon nom d’artiste c’est Rou Fou, j’ai 34 ans et je fais dans l’underground. J’ai commencé à organiser des événements assez jeune, vers 17 ans. Je cartais des gens, alors que je n’étais pas encore majeur. Avec d’autres artistes du milieu (MGM, Arnak, Dj Mini Rodz, Dj Crowd, Chilly D, Dj Wreck), nous avons été les premiers à importer du rap d’Europe, grâce à un gros label. À ce moment-là, il n’y avait pas de rap québécois.

Puis avec une petite équipe de 5, nous montions des événements hip-hop. On faisait ça dans des clubs, comme les Foufounes électriques par exemple. Il y avait une personne dans chaque élément du hip-hop (rap, graffiti, break-dance, DJ). Avant de se séparer, en 2000, nous étions 12 hommes et une femme à travailler sur les événements. Plus le Café Graffiti. Car, sans l’aide de Raymond Viger, Danielle Simard, et les jeunes du Café Graffiti (entre autres Bboy Skywalker, Squid et Fievel), rien de tout cela n’aurait été possible.

Entre 1998 et 2002, j’ai été le directeur artistique du Café, et j’organisais des événements. C’est moi, qui ai eu l’idée de proposer un projet aux Francofolies. Et leCafé Graffiti m’a aidé à présenter un dossier bien structuré, par souci de professionnalisme. Et c’est ce qui nous a permis d’avoir une scène.

La première année aux Francos, on avait juste un tapis, un haut-parleur et un micro. Puis, progressivement le matériel a augmenté, comme notre notoriété. Pendant les 8 jours du festival, il y avait continuellement des animations hip-hop.

Pourquoi avoir choisi les Francofolies pour un festival underground ?

C’est un rap québécois, donc en Français. Et pour nous, un festival entièrement consacré à la francophonie était une chance.

C’était la première fois que des artistes émergeants pouvaient se produire devant un grand public. Et certains rappeurs québécois étaient déjà là. Comme Loco Locass. C’était une opportunité pour nous de faire découvrir nos artistes et la culture hip-hop.

Est-ce que les Francos Underground ont permis de populariser la culture hip-hop au Québec ?

Oui, la preuve. I AM va se produire au Québec avec un jeune artiste local en première partie. Avant nous, les Francofolies ne voulaient pas de rap québécois, ils cherchaient les talents en Europe. On a permis que ces arts soient reconnus.

Comme le graffiti par exemple. Pendant les Francos Underground, des panneaux étaient installés pour que des artistes viennent graffer. C’était légal comme façon de procéder, et c’était la première fois que cela se faisait. Pendant que les artistes graffaient sur nos murs, nous posions des questions aux spectateurs. Voir ce qu’ils en pensaient, ce qu’ils connaissaient,… On voulait les sensibiliser. Notre objectif était de montrer que le graffiti n’est pas de la délinquance, mais un art.

Comment faisiez-vous pour sensibiliser les spectateurs ?

À l’époque, nous voulions favoriser les marginalisés. Travailleurs ou artistes. L’idée était qu’ils s’expriment par la poésie.

Il y avait une volonté de faire du rap engagé. Pas nécessairement politique, mais qui ait du sens.

Donc, cela se ressentait dans les artistes qui se produisaient. Et il y avait des interventions auprès de la foule.

Nous souhaitions sensibiliser les jeunes également. À l’occasion du festival, le Café Graffiti embauchait une dizaine de jeunes par été. Et la charge de travail était lourde. Il fallait faire les chandails, les pamphlets, passer des coups de téléphone,… Et tous ces jeunes, c’était des marginaux.

Qui sait à quoi ils auraient passé leur été si le Café Graffiti ne les avait pas embauchés. C’est tous ces types de sensibilisation qu’on effectuait.

Il y a eu peu de publicités sur l’événement. C’est volontaire ?

Oui, tout à fait. Car, nous faisions la nôtre et selon nos moyens. Avec les revenus duCafé Graffiti, on faisait des pamphlets. On a aussi participé à l’émission Au son de la rue, de CIBL. On fonctionnait beaucoup au bouche-à-oreille.

Comment a évolué le hip-hop depuis les Francos Underground ?

Le festival a été lancé en 1998. Depuis le hip-hop s’est popularisé. Mais c’est comme dans tout. Il y a du bon et du mauvais. Même si aujourd’hui, il y a davantage de « gangsters hip-hop »… enfin, ça a changé.

À mes débuts, il n’y avait pas internet. Et puis la cyberintimidation a commencé. Personnellement, je ne me suis pas laissé atteindre. Mais cela peut être difficile. Après un battle avec moi, Charles Mc Clure (un autre rappeur) a subi de l’intimidation. Le monde a ri de lui. Il a fini par se suicider… Les réseaux sociaux ont diminué le hip-hop. Il n’y a plus d’entre aides aujourd’hui.

Mais il reste quant même du bon hip-hop. Koriass par exemple. C’est du rap engagé qu’il fait et il est vraiment bon.

Comment faisiez-vous pour choisir les artistes ?

Avant, c’était essentiellement par le bouche-à-oreille. Les artistes apportaient leur démo au Café Graffiti. Nous les écoutions, puis choisissions ceux qui étaient déjà un peu connus. C’est un petit milieu, donc c’est signe de qualité si le rappeur a déjà une notoriété. Sauf, si bien sûr, il avait du talent, on lui laissait une chance lors de la journée à micro-ouvert. Car pendant le festival, nous souhaitions donner l’opportunité à tous d’essayer. Ce pour quoi était organisée la journée à micro-ouvert. C’est comme ça que je conçois le hip-hop. Ouvert. Et j’en ai vraiment gardé de bons souvenirs.

Pour les graffeurs, c’est un petit milieu également. Le bouche-à-oreille fonctionnait beaucoup. Ceux qui graffaient sur nos panneaux étaient volontaires. Il faut dire que c’était la première fois que les artistes pouvaient graffer légalement. Généralement, c’était les plus talentueux qui venaient. Comme Monk-e par exemple. L’idée était d’être ouvert à tous. Donc, si dans le public quelqu’un nous disait qu’il était graffeur, on le laissait s’installer et montrer son art. Puis à la fin du festival, toutes les toiles étaient revendues à des boutiques. Cela permettait de contribuer au financement.

Comment faisiez-vous pour vous financer ?

Les Francofolies ne nous aidaient pas. Sauf en 2002, puisque la scène leurs appartenait. Sinon, on se finançait à la débrouille. Par exemple, on n’avait pas le droit de distribuer des pamphlets, donc on les a imprimés sur nos chandails. Puis, il y avait les revenus du Café Graffiti, les ventes des toiles,…

Peux-tu résumer les Off-Francos ?

Oui. Les Francos Underground ont duré 4 ans. De 1998 à 2002. C’était environ 150 000 spectateurs par jour. L’idée était de montrer que le hip-hop est de l’art, et non du vandalisme. C’était l’apogée du hip-hop au Québec. Le festival a permis de découvrir des graffeurs comme Naes et Zek ou des rappeurs comme Cédrik et Manu Militari.

En quelques chiffres, les Francos Underground c’était 60 démos de rap par festival, entre 20 et 25 graffeurs, et plus de 150 artistes au total.

Aujourd’hui, le hip-hop est au milieu des autres spectacles des Francofolies. Et les artistes émergents n’ont plus une scène à eux. En fait, les Francos nous ont remplacés : elles produisent des artistes émergents, et recherchent de nouveaux talents. Mais le hip-hop a changé également. C’est de la dance hip-hop qu’ils font. Le hip-hop c’est toute une culture, un mode de vie. Ce n’est pas juste un style musical. Et puis, les Francos n’ont gardé que le vocal. Le graffiti a disparu du festival.

Le Queb et C-Drik (Complys)

Réorganiserais-tu un événement de culture hip-hop à l’avenir ?

Oui, pourquoi pas en refaire un à l’avenir. Mais avec le partenariat du Café Graffiti. Car c’est une bonne combinaison et ils ont le professionnalisme. Et puis, il faut une personne dans chaque élément de la culture hip-hop aussi. Ce serait à voir.

P.S. Plusieurs des artistes qui ont passé sur la scène des Off Francos se retrouvent aujourd’hui sur la scène du Ste-Cath: Le Queb, B.U…

VOS COMMENTAIRES SUR Les Francos Underground, l’autre visage des Francofolies

Autres textes sur le Rap:

Carte anniversaire, poster, T-Shirt avec impression d’artistes

publicité boutique t-shirts cartes voeux carte anniversaireUne boutique virtuelle toute en couleur pour des produits artistiques originaux.

Une façon originale de soutenir de jeunes artistes dans leur cheminement artistique.

Que ce soit pour une carte anniversaire ou un T-Shirt personnalisé, un CD de musique ou un livre, la boutique des Éditions TNT mérite de faire un détour.

Merci d’encourager les artistes et le Café-Graffiti.

www.editionstnt.com (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 FREE.cafegraffiti@cafegraffiti.net

Autres artistes de la boutique des Éditions TNT:

VOS COMMENTAIRES SUR Les Francos Underground, l’autre visage des Francofolies

Bistro Le Ste-Cath: en spectacle avec Clay and Friends

Les soupers-spectacles du Ste-Cath

Clay and Friends

Ça prend tout un village pour faire un artiste.

Dossiers CultureBistro le Ste-Cath

Clay and friends spectaclesC’est à partir d’une maison du quartier Côte-des-Neiges (Montréal) que Clay, Aydell, Clément, Samish et Pascal composent, enregistrent, tournent leurs clips et mettent en boîte leur matériel hip-hop. En d’autres mots, toutes les opérations proviennent de cette maison, qui est, en quelque sorte, le quartier général de Clay and Friends.

Le Jahpartment

Il ne manque pas de monde dans cette aventure où la collaboration semble être la philosophie du groupe. À un point tel que les voisins du quartier général, tous azimuts, sont dans le coup!

Et oui, plutôt que d’appeler la police pour cause de musique trop forte ou de va et viens, ces voisins ont pris le temps de connaître les membres du collectif et à les apprécier, ainsi que leur musique. Lors des incessants jams de Clay and Friends, le voisinage va jusqu’à assister aux répétitions, lorsque cela est possible.

Disons-nous les vraies affaires, sans ce voisinage qui témoigne une compréhension et une flexibilité énorme, le Jahpartment (nom de leur appartement, dont Jah signifie Dieu dans la foi rastafari, même si aucun membre du groupe n’a de telles croyances ou origines) ne pourrait guerre exister. Et qui sait si le groupe serait aussi productif sans ces circonstances tellement favorables à un band, particulièrement dans le hip-hop

Clay and Friends ont certainement la bonne attitude ainsi qu’un brin de chance au bingo du voisinage. Ce qui est clair, c’est que le collectif abuse positivement de sonJahpartment. Tous les membres du groupe n’y demeurent pas, mais colocataires, voisins comme amis ont un apport considérable dans le projet. Un repère de créateurs solidaires, photographes, monteurs vidéo, designer web et autres qui s’entraident en partageant leurs compétences. Car aujourd’hui et plus que jamais, ça prend tout un village pour faire un artiste.

Hip-hop organique

En spectacle, les échantillonnages électroniques et les envolées musicales de Clay et de ses musiciens sont nourris par l’énergie de la foule. Aucun spectacle du groupe n’est identique. Le groupe peut se laisser diriger vers de nouveaux chemins et de nouvelles sonorités à chaque représentation, grâce à son public.

Clay & Friends se présente comme une formation sympathique et sans prétention. Affichant une attitude décontractée, des photos qui font sourire et qui reflètent la complicité, le mode créatif et l’ambiance festive qui règne au sein du groupe. Clay & Friends sont trop absorbés par leur musique pour tomber dans la compétition ou le paraître de la culture hip-hop. Le groupe partage simplement avec le public le résultat de leurs soirées entre amis.

Le rappeur, Clay, a un flow et une approche qui fait bon ménage avec l’utilisation d’échantillonnages et traduit une grande appréciation du rap des années 90. La richesse culturelle du collectif est agréablement assumée et met en valeur les bienfaits de sa diversité.

Le groupe y ajoute une forte présence de guitare acoustique, sans négliger les influences de soul, de funk, de jazz et de reggae. Ils appellent eux-même leur musique du hip-hop organique.

Plusieurs intéressés décrivent cette jeune formation comme un groupe rassembleur, qui par son hip-hop atypique, représente un vent de fraîcheur dans le milieu musical.

Clay and friends au Ste-Cath: 20 février, 20 mars, 11 avril, 9 mai et 20 juin.

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com.

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

VOS COMMENTAIRES SUR Clay and Friends en spectacle au Ste-Cath

La programmation 2015 est affichée sur le site du bistro.

Bistro le Ste-Cath

restaurant bistro quoi faire ou manger-ste-cathUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Clay and Friends en spectacle au Ste-Cath

Bistro Le Ste-Cath: souper-spectacle avec Clay and friends

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Vendredi 20 mars 20h le Ste-Cath présente

Souper-Spectacle avec Clay and Friends

Raymond Viger  Dossiers Le Ste-CathRestaurant

Clay and friends spectacle musique est montréal music show homa hochelaga-maisonneuve

Clay and friends a été créé suite à une séance de freestyle dans les coulisses d’une salle de spectacle. Ce collectif bilingue propose un amalgame de hip-hop, de funk, de jazz et de reggae.

Si Clay and friends détient un son si particulier, c’est grâce au MC’ing de Clay et au beatbox de Aydell.

Les mélodies et les harmonies sont quant à elles contrôlées par les guitares de Clément et Samish, tandis que la basse est jouée par Pascal.

En spectacle, les échantillonnages électroniques et les envolées musicales de Clay et de ses musiciens sont nourris par l’énergie de la foule. Aucun spectacle du groupe n’est donc identique. Le groupe peut ainsi se laisser diriger vers de nouveaux chemins et de nouvelles sonorités à chaque représentation grâce à son public.

  • 20 mars
  • 11 avril
  • 9 mai
  • 20 juin

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

VOS COMMENTAIRES SUR Soupers-Spectacle avec Clay and friends au Ste-Cath

Bistro le Ste-Cath

drapeau-l-ste-cathUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Soupers-Spectacle avec Clay and friends au Ste-Cath

Bistro Le Ste-Cath: Souper spectacle avec B.U.

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Vendredi le 13 mars 20h le Ste-Cath présente

Souper spectacle avec B.U

Raymond Viger  Dossiers Le Ste-CathRestaurant

Durant les 20 dernières années, B.U. a performé et collaboré avec différents artistes internationaux. Il défini sa musique comme étant le son de la liberté. Reggae et musique du monde font parti de son répertoire. C’est la diversité culturelle de Montréal qui l’a fait évoluer. C’est en français, en anglais et en Créole qu’il fait vibrer la scène.

B.U reggae soul RnB music bistro le ste-cathEn plus d’obtenir plusieurs contrats avec des entreprises telles que Coca Cola et Adidas, l’auteur compositeur B.U. a aussi performé sur les scènes de grands festivals à travers le monde (Festival International de Jazz de Montréal, le Festival XXL Performances (France) et le Festival national des arts populaires de Marrakech, Maroc…)

L’auteur-compositeur a tourné le Québec à plusieurs reprises et a aussi prit part à la tournée State of The Union Tour, à travers le Canada, avec le band du U.K The Herbaliser.

spectacle reggae soul rnb show créole show musique est montréalSon parcours compte aussi plusieurs apparitions sur Radio-Canada, TVA, Art Tv, Musique Plus, Much Music, Much Vibe, Global et LCN. Trois vidéoclips de B.U ont été en rotation sur Much Music et Musique Plus, au Canada, soit les clips Make it Happen, Persévérant et Bagay Biza

B.U a aussi sa part de contribution en termes de musique de film, de séries et de publicité (tv & radio) avec, entre autres, les séries C.A, Smash, 3x Rien, Les Béliers et avec les films Hank and Mike, Y en aura pas d’facile et Hot Dog.

B.U. 13 mars 10 avril 16 mai 13 juin à 20h.

N’oubliez pas de réserver votre table, (514) 223-8116.

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

VOS COMMENTAIRES SUR Souper Spectacle avec B.U. au Ste-Cath

Bistro le Ste-Cath

restaurant-ou-manger ste-cath bistro quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Souper Spectacle avec B.U. au Ste-Cath

Bistro Le Ste-Cath: souper-spectacle avec Clay and friends

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Vendredi 20 février 20h le Ste-Cath présente

Souper-Spectacle avec Clay and Friends

Raymond Viger  Dossiers Le Ste-CathRestaurant

Clay and friends spectacle musique est montréal music show homa hochelaga-maisonneuve

Clay and friends a été créé suite à une séance de freestyle dans les coulisses d’une salle de spectacle. Ce collectif bilingue propose un amalgame de hip-hop, de funk, de jazz et de reggae.

Si Clay and friends détient un son si particulier, c’est grâce au MC’ing de Clay et au beatbox de Aydell.

Les mélodies et les harmonies sont quant à elles contrôlées par les guitares de Clément et Samish, tandis que la basse est jouée par Pascal.

En spectacle, les échantillonnages électroniques et les envolées musicales de Clay et de ses musiciens sont nourris par l’énergie de la foule. Aucun spectacle du groupe n’est donc identique. Le groupe peut ainsi se laisser diriger vers de nouveaux chemins et de nouvelles sonorités à chaque représentation grâce à son public.

  • 20 février
  • 20 mars
  • 11 avril
  • 9 mai
  • 20 juin

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

VOS COMMENTAIRES Souper-Spectacle avec Clay and Friends

Bistro le Ste-Cath

drapeau-l-ste-cathUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES Souper-Spectacle avec Clay and Friends

Goldylocks: mère d’une ballerine

De la danse urbaine au ballet

La collision de 2 mondes

Dans la famille Mc Auliffe-Ameur, mère et fille forment un duo atypique. Pour Cindy aka Goldylocks, danseuse professionnelle de breakdance, telle ne fut pas sa surprise lorsque sa fille Kêanna âgée de 8 ans, a choisi le ballet. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elles ont une passion commune pour la danse, mais comment explique-t-elle ce contraste radical entre son style et celui de sa fille?

Gifty Mane       Dossiers BreakdanceHip-HopCulture.

ballet breakdance choc culture mère fille bgirl

Goldylocks est directrice et fondatrice de l’école de hip-hop Urban Element à Montréal. Danseuse depuis 15 ans, elle s’est essayée à tous les styles de danses de rue: krump, popping, locking, B-girling, waacking, house,… Plusieurs fois gagnante du concours national de hip-hop, on peut dire que sa vie tourne autour de la danse.

Origines

Originaire de Peterborough en Angleterre, Cindy a vécu une enfance difficile: victime d’intimidation à l’école, la jeune fille se renferme sur elle-même. En 1998, elle quitte l’Angleterre et prend un nouveau départ au Québec. Lorsqu’elle arrive à Montréal à 18 ans, elle découvre le monde du hip-hop et en tombe amoureuse.

Issu d’une famille très stricte, Cindy a trouvé dans le hip-hop une forme de liberté d’expression, une manière artistique de se rapprocher des gens. «Le hip-hop m’a tout de suite parlé, il n’y a pas de limite, j’ai trouvé une connexion avec les gens, la musique et la danse, j’ai adoré.» C’est dans la culture hip-hop que Cindy s’épanouit et devient Goldylocks. Elle fonde sa famille autour de cette culture et épouse le chorégraphe Angelo Ameur un des pionniers du hip-hop à Montréal. Aujourd’hui ils ont 2 enfants, Kiaran, 12 ans et Kêanna, 8 ans.

Passions

Si le monde de Cindy évolue autour du hip-hop, sa fille Kêanna, en revanche a choisi une tout autre discipline. C’est vers le ballet classique que la jeune fille s’oriente. «Elle voulait avoir l’air d’une princesse», explique sa mère. Très tôt, sa passion pour le ballet se manifeste «À 3 ans déjà, elle a commencé à marcher sur la pointe des pieds partout dans la maison. Elle voulait absolument faire des pointes, alors quand elle a eu 4 ans, on l’a inscrite dans une école de ballet. Elle continue jusqu’aujourd’hui, elle adore ça.»

DifférencesCindy danseuse breakdance

Bien que toute sa famille fasse du hip-hop, Kêanna a choisi le ballet, car selon elle, le monde du hip-hop ne laisse pas de place à la féminité. Tandis que le ballet colle parfaitement avec le monde de princesses et de poupées dans lequel vit la petite fille. «La danse classique a un prestige naturel que le hip-hop n’a pas», explique sa mère.

La technique, la posture sont complètement différentes, et le ballet exige une certaine droiture. C’est une danse très structurée, aux antipodes de ce que recherche Goldylocks dans la danse. Le hip-hop, lui, est plus libre, il s’inspire du background culturel et social du danseur. «Dans mon style personnel, j’essaye de refléter une certaine féminité, bien que j’ai appris à danser comme un gars, j’aime apporter ma touche féminine aux mouvements.»

Mélange des styles

Quand on demande à Goldylocks si il lui est déjà arrivé de mélanger le hip-hop à d’autres danses, la danseuse nous confie avoir déjà ajouté de la danse contemporaine dans ses chorégraphies pour créer un effet dramatique. Elle nous raconte aussi la fois où lors d’un événement, 2 de ses danseurs ont annulé à la dernière minute, et elle a dû improviser quelque chose avec sa fille. Kêanna est alors apparu en tutu, en plein numéro de breakdance. «Les gens ont capoté!» C’était la première fois qu’elle mélangeait hip-hop et ballet dans une représentation, et les spectateurs ont adoré ont résultat!

Aujourd’hui, Goldylocks essaye de montrer à sa fille qu’il est possible d’être féminine dans le hip-hop. Depuis peu Kêanna s’est mise au hip-hop et a rejoint la troupe2small2catch. «Elle a enfin trouvé un moyen d’exprimer sa féminité à travers le hip-hop», confie Goldylocks. Aujourd’hui, il arrive à la petite famille de présenter des spectacles de hip-hop ensemble, pour le plus grand bonheur de Goldylocks dont les enfants suivent la trace.

VOS COMMENTAIRES SUR Goldylocks, breakdance et mère d’une ballerine

Autres textes sur GoldyLocks

Autres textes sur Breakdance

Les ateliers de breakdance, graffiti et rap

Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs!

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en bleu, rouge, noir ou blanc. Ou encore votre Sweat-shirtdisponible en gris pour seulement 29,95$. Par téléphone:  (514) 256-9000 , en région: 1-877-256-9009   Internet. Par la poste: 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Votre T-shirt promotionnel avec votre logo: (514) 259-6900

VOS COMMENTAIRES SUR Goldylocks, breakdance et mère d’une ballerine

Bistro Le Ste-Cath: Clay and Friends live

Spectacle hip-hop, funk, jazz et reggae

Prestation gratuite le 11 octobre

Clay and Friends, des habitués de la scène du Bistro le Ste-Cath (l’ancien Bistro In Vivo).

Raymond Viger  Dossier Bistro le Ste-CathRestaurant

Clay and friends hip-hop reggae funk jazz music show spectacle

Clay and friends a été créé suite à une séance de freestyle dans les coulisses d’une salle de spectacle. Ce collectif bilingue propose un amalgame de hip-hop, de funk, de jazz et de reggae.

Si Clay and friends détient un son si particulier, c’est grâce au MC’ing de Clay et au beatbox de Aydell. Les mélodies et les harmonies sont quant à elles contrôlées par les guitares de Clément et Samish, tandis que la basse est jouée par Pascal.

En spectacle, les échantillonnages électroniques et les envolées musicales de Clay et de ses musiciens sont nourris par l’énergie de la foule. Aucun spectacle du groupe n’est donc identique. Le groupe peut ainsi se laisser diriger vers de nouveaux chemins et de nouvelles sonorités à chaque représentation grâce à son public.

Prochain spectacle samedi le 11 octobre à 21h00. Spectacle gratuit. Préférable de réserver votre table.

spectacle clay and friends jazz hip-hop freestyle funk reggae

Clay and Friends font maintenant parti de la programmation régulière du Bistro le Ste-Cath.

  • 11 octobre
  • 22 novembre
  • 20 décembre

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Les spectacles à venir sur la scène du Bistro le Ste-Cath:

VOS COMMENTAIRES SUR Clay and friends en spectacle au Bistro le Ste-Cath

Autres textes sur Bistro le Ste-CathRestaurant

Bistro le Ste-Cath

bistro le ste-cath restaurant est montréal hochelaga-maisonneuveUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com

VOS COMMENTAIRES SUR Clay and friends en spectacle au Bistro le Ste-Cath