Amour paternel: une question de ressemblance?

Amour paternel: une question de ressemblance?

Matthieu Burgard 

(Agence Science-Presse) – Pour l’homme de Cro-Magnon, défendre ses petits et leur trouver de la nourriture, c’était risquer de se faire avaler tout cru par un tigre à dents de sabre ou de se ramasser avec des ampoules après des heures de cueillette. Alors, pourquoi s’embêter pour les marmots des autres? Des milliers d’années d’évolution les auraient rendus plus enclins à dépenser leur précieuse énergie pour n’assurer la survie que de leurs enfants légitimes.

Ce comportement transmis de génération en génération a été confirmé par une nouvelle étude scientifique de l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (France). En effet, il semblerait que les pères s’occuperaient davantage des enfants qui leur ressemblent physiquement et génétiquement.

Pour le démontrer, 30 familles sénégalaises ayant deux enfants ont été mises à contribution. Des questionnaires ont été distribués aux mères pour mesurer l’investissement paternel. Les femmes devaient y évaluer le temps passé par le père avec l’enfant, l’affection portée, le montant d’argent de poche concédé, etc.

Tu seras comme moi, mon fils…

L’appréciation de la ressemblance physique a été confiée à des témoins extérieurs. Des habitants de villages voisins qui ne connaissaient pas les familles observées ont dû reconnaitre le père parmi trois photos présentées. Les chercheurs leur ont aussi demandé de comparer l’odeur de tee-shirt des rejetons avec celles de deux hommes.

Le croisement des données a permis d’établir une corrélation entre l’investissement paternel et la ressemblance avec sa progéniture. Dans un pays en développement comme le Sénégal, l’implication du père est particulièrement primordiale pour la croissance des enfants et leur survie en bas âge.

Toutefois, les femmes doivent ruser pour convaincre les mâles de les aider à élever leurs rejetons… mais aussi de leur fidélité! Une étude, parue dans Current Anthropology, estime que dans 1,9% des cas, les tests de paternité confirment les soupçons d’illégitimité. Pour que les hommes s’impliquent davantage, les mères disent alors aux pères que les enfants leur ressemblent même si ce n’est pas le cas… une autre recherche ayant démontré que les enfants ressemblaient plus à leurs mères, du moins entre 0 et 1 an.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Dis-moi ce que tu manges…

Dis-moi ce que tu manges…

(Agence Science-Presse) – C’est la cuisson qui a fait de nous des humains. Autour de cette hypothèse provocante, l’auteur Richard Wrangham rassemble, dans son livre Catching Fire, plusieurs ingrédients — la maîtrise du feu, les traces de patates cuites, l’évolution de notre mâchoire et de notre système digestif — pour tenter de démontrer que le fait de manger des aliments cuits a été un moment encore plus déterminant de la préhistoire que les anthropologues ne veulent l’admettre.

Le manque de preuves archéologiques solides est dérangeant, commente la revue Science, mais les arguments biologiques sont forts: les biologistes semblent en effet prendre pour acquis que, chez nos lointains ancêtres, le fait de passer à un moment donné à une alimentation composée en bonne partie de viande, a apporté un surcroît de protéines et d’énergie qui a non seulement renforcé nos corps, mais aurait aussi pu faciliter l’accroissement de la taille du cerveau.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un nouveau mode de conservation

Un nouveau mode de conservation

(Agence Science-Presse) – On a retrouvé les plus vieux cheveux humains, âgés de 200 000 ans… dans des crottes fossilisées d’animaux.

Cela ne veut toutefois pas dire que ces humains ont été tués par ces hyènes: ils pourraient avoir été dévorés par ces animaux une fois morts, puisque les hyènes ne dédaignent pas la viande froide.

N’empêche que ce sort funeste a été une chance pour les paléontologues sud-africains, parce que c’est ce qui a permis à ces cheveux de «survivre», presque intacts, jusqu’à aujourd’hui.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

show_image Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Occupation double avant Jésus-Christ

Occupation double avant Jésus-Christ

(Agence Science-Presse) – Certaines femmes se font reprocher de choisir un partenaire sur des bases futiles?

L’anthropologue Steven Mithen est convaincu de pouvoir faire remonter ce trait à la préhistoire. Et son argument, c’est… la forme des outils de pierre.

En 1999, il écrivait que la symétrie parfaite des outils qu’on appelle bifaces, ne serait pas rationnelle: la symétrie n’en ferait pas de meilleurs outils. Par contre, il pourrait s’agir d’un outil de séduction: la femme serait charmée par les plus beaux outils.

Très romantique, mais un peu faible, objecte aujourd’hui la paléoanthropologue April Nowell, de l’Université de Victoria, en Colombie-Britannique. n outil symétrique tient mieux en main. Et qui a dit que les femmes de l’époque devaient nécessairement être superficielles?

En voilà une qui n’a pas écouté Occupation double

 
Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,