Tourisme: Le Ste-Cath et Vélo Pousse

Circuit touristique pour Hochelaga-Maisonneuve

Souper spectacle en vélo!

Raymond Viger  Dossiers Le Ste-CathRestaurant

7c2c768c991c83f_fileLe quartier Hochelaga-Maisonneuve est en pleine effervescence concernant les attraits touristiques:

  • Stade olympique
  • Jardin Botanique
  • Insectarium
  • Biodôme
  • Planétarium
  • Château Dufresnes
  • Bain Morgan
  • Théâtre Denise-Pelletier
  • Vélo-Pousse
  • Bistro le Ste-Cath

Le Vélo-Pousse offre 3 circuits touristiques en vélo. Le stade, les attraits d’Hochelaga-Maisonneuve et finalement, des soupers-spectacles au Bistro le Ste-Cath (jeudi, vendredi et samedi).

Imaginez-vous que pour le prix d’un repas, vous avez l’opportunité d’avoir la visite en Vélo-Pousse, le souper et un spectacle! Et des spectacles de qualité;

  • Élizabeth Blouin-Brathwaite
  • B.U (rappeur international)
  • Pascal Dufour (fondateur des Respectacles)
  • Davy Boisvert (chorégraphe Bye Bye, équipe Éric Salvail, MixMania…)
  • Sule Heitner (La Voix 2015)
  • Jennifer Tessier (Star Académie)
  • Gen Forest
  • Andréanne Forest (La Voix)

Réservations au Bistro le Ste-Cath (514) 223-8116

Réservation pour Vélo-Pousse http://www.velopousse.com

Vélo-Pousse vous offre aussi les brunchs du Ste-Cath les samedi et dimanche (9h00 à 14h00).

Finalement, vous pouvez apprendre à faire votre cocktail, les jeudi et vendredi de midi à 17h00.

VOS COMMENTAIRES SUR Le Ste-Cath au coeur du tourisme avec Vélo Pousse

Des visites guidées des plus originales.

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

souper spectacle musique chant show event est montréal restaurant où sortir quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Le Ste-Cath au coeur du tourisme avec Vélo Pousse

Jardin botanique de Montréal: animations avec Geneviève Lebel

Les arts s’invitent au Jardin botanique

Les dimanches après-midi fleuris

Raymond Viger  Dossiers Jardin botanique, Environnement

Tous les dimanches après-midi, de midi à 16:00 heures, Geneviève Lebel vous accueillera au Jardin botanique de Montréal pour la réalisation d’une murale toute particulière.

Une murale particulière où tous et chacun, de tous âges pourrons laisser sa marque. Une réalisation qui se fera parmi des chanteurs d’opéra dans les lilas, des musiciens dans une embarcation sur l’étant, les arts du cirque, de la danse.

Les arts visuels trouvent ainsi un environnement qui mérite un petit détour. La nature peut vous inspirer à tout âge, surtout avec l’obligation de ralentir au Jardin botanique.

jardin botanique espace pour la vie plantes fleurs jardins environnement
Les premières impressions de Geneviève sur cette première journée de création.
J’ai d’ailleurs été surprise de constater qu’après ces quelques heures seulement, pratiquement tous les panneaux avaient déjà été colorés. Beaucoup de gens s’étaient arrêté, certains même pour quelques heures, afin de jeter leurs impressions sur ces canevas grandioses.
jardin botanique espace pour la vie environnement plantes fleurs
jardin botanique espace pour la vie plantes fleurs jardins environnement
jardin botanique espace pour la vie environnement plantes fleurs jardins
jardin botanique espace vie jardins plantes fleurs environnement
plantes fleurs jardins environnement jardin botanique
jardin botanique espace pour la vie environnement plante fleurs jardins

VOS COMMENTAIRES SUR  L’animation de Geneviève Lebel au Jardin botanique

Autres textes sur Environnement et Jardin botanique

L’amour en 3 dimensions. l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle. L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom. Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4. Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR  L’animation de Geneviève Lebel au Jardin botanique

Il faut maintenant ralentir au Jardin Botanique de Montréal

Le Café Graffiti s’invite au Jardin botanique

Dépêchez-vous de ralentir

L’été s’en vient et tout le monde se fait une beauté. Et le Jardin botanique plus que quiconque! Pour cela, Dame Nature a fait appel au Café Graffiti, et nos artistes ont à cœur de la faire briller.

Après tant d’efforts des artistes, les visiteurs ne seront pas en reste et ils seront invités à prendre leur temps pour savourer l’harmonie du jardin.

Delphine Caubet       Dossiers EnvironnementPorte-folio

jardin-botanique-montreal-stade-olympique-muralCet été, les 4 institutions qui composent l’Espace pour la vie (Jardin botanique, Insectarium, Biodôme et Planétarium) se sont réunies autour d’une thématique commune pour l’été: «Dépêchez-vous de ralentir».

Origines du jardin

Avec ce projet, le Jardin botanique veut retourner à ses origines et inviter les visiteurs à prendre leur temps. «S’ils ne voient qu’un seul jardin et pas l’intégralité du parcours, c’est bien correct», explique Annabelle Mimouni, agente de programmes éducatifs pour le Jardin botanique. «On veut que se soit plus flâneur et moins marathonien.»

Et pour vous inviter à prendre votre temps, dès le début du parcours des arabesques sont peintes aux sols par nos artistes. Alors, inutile de chercher où aller, et laissez vous porter par l’itinéraire peint par nos soins.

Genoux et questions

jardin botanique de montréal projet lenteur muralesGeneviève, Cyril, Juan et Annie travaillent genoux sur l’asphalte pour peindre l’itinéraire. Un moment agréable pour nos artistes, qui n’ont pas toujours la chance de travailler au cœur d’un aussi beau paysage. Et leur œuvre ne laisse pas indifférents les quelques visiteurs qui se promènent en ce mois de mai. «À 100%, on nous demande ce que l’on fait, s’amuse Geneviève, t’es mieux de connaître ton texte.»

Alors, tous à leur façon expliquent que le Jardin botanique invite ses visiteurs à ralentir et à profiter de ce qui leur est offert. L’escargot, présenté comme symbole et antihéros, comme le rapporte Annabelle Mimouni, est là pour donner la cadence. Et les questions des visiteurs sont les bienvenues, puisqu’avec ce nouveau projet le Jardin botanique aspire à se rapprocher de ses visiteurs et à leur faire vivre une expérience unique.

Après des journées à peindre ces arabesques sur le sol, nos artistes ont mal aux genoux et sont exténués, mais également fiers de s’intégrer à cette programmation plus globale du Jardin botanique pour l’été.

Programmation estivale

lenteur Jardin botanique de Montréal espace pour la viePendant l’été, le Jardin botanique vous invite à reprendre contact avec la nature et «à vous déposer au fil des floraisons», explique Annabelle Mimouni. De confortables chaises seront agencées dans le jardin pour inciter les visiteurs à se reposer et à profiter des animations.

Des musiciens, poètes, danseurs,… seront présents pour vous divertir et vous relaxer. Parmi eux, la compagnie de danse Tango Libre, des flûtes japonaises ou encore des pianos libres offerts au public et aux artistes invités.

Ces activités se déplaceront chaque mois aux fils des floraisons pour suivre et accompagner la nature. Une artiste du Café Graffiti, Geneviève LeBel, sera présente tous les dimanches pour animer une murale collective, créée en direct par les visiteurs et l’artiste.

Le Jardin botanique a choisi de miser sur les artistes pour sa programmation estivale, tandis que le Biodôme met en vedette ses paresseux. Le Planétarium fera des animations sur le temps, et l’Insectarium vous invite à faire une sieste musicale. De quoi passer un doux été, au rythme de la nature.

VOS COMMENTAIRES SUR Jardin botanique de Montréal: il faut maintenant ralentir

Autres textes sur Environnement

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Jardin botanique de Montréal: il faut maintenant ralentir

Tailler des arbres après une crise: opération indispensable mais délicate

Tailler des arbres après une crise: opération indispensable mais délicate
Odile Clerc – Agence Science-Presse

La crise du verglas de 1998 a eu un effet dévastateur sur les arbres au Québec. Dix ans plus tard, Samuel Bertrand, arboriculteur et élagueur au Jardin botanique de Montréal, continue à traiter, élaguer, nettoyer les arbres qui ont souffert. Mais s’il est facile de prendre sa cisaille pour tailler les branches qui dépassent, il est autrement plus délicat de tailler un arbre selon les règles de l’art.

«Les arbres touchés par la crise sont fragilisés et continuent à casser. Par exemple, cet été, nous avons dû procéder à l’élagage et à l’abattage de certains frênes qui étaient devenus dangereux.» Tailler les arbres de manière régulière de sorte que la cime soit aérée et éclairée par les rayons du soleil, que les vents puissent y circuler et que la structure de l’arbre soit respectée, est une opération indispensable et élémentaire d’après le spécialiste.

Mieux vaut prévenir que guérir

Or, selon lui, «le problème majeur de l’après-crise du verglas en 1998 provient du manque de professionnalisme des intervenants. De très nombreux arbres ont été taillés par des élagueurs non formés. D’énormes dommages ont été causés: production de bois mort, pourriture, maladies, champignons, etc.»

«Il est impératif de faire appel à des professionnels qui ont une connaissance précise de la structure de l’arbre, de ce qui doit être enlevé et de la façon de le faire», précise Samuel Bertrand. Selon lui, certains arbres ont davantage souffert d’un traitement inapproprié que du verglas lui-même, l’arbre ayant une bonne capacité d’auto-guérison. De plus, les arbres à croissance lente, tels que les érables à sucre, nécessitent des soins particuliers, de même que ceux dont la croissance est rapide tels que les saules, les peupliers ou les érables argentés. Tailler un arbre pour que celui-ci offre le moins de prise possible au vent et à la glace est donc la solution préventive idéale pour préserver le capital végétal de nos villes et forêts.

Un métier reconnu

«Élagueur est un métier à hauts risques! Vous êtes tenu par des câbles à plusieurs mètres de hauteur et vous tenez des outils tranchants! Mais c’est essentiel d’être perché là-haut. De ce point de mire, vous remarquez des défauts de structure qui ne vous apparaissent pas du sol. Il faut toujours aller dans le sens de l’observation. C’est pourquoi l’élagage professionnel est si important.» À la question de savoir quels ont été les effets de la crise du verglas dans le milieu de l’arboriculture, Samuel Bertrand ne tarit pas d’éloges au sujet des trois écoles québécoises d’arboriculture qui, depuis la crise, ont ouvert leurs portes, mettant sur le marché nord-américain des professionnels reconnus au-delà des frontières provinciales.

«Grâce à une nouvelle technologie allemande, nous sommes en mesure de faire des interventions appropriées au cas par cas. Il n’y a pas que le verglas de 1998 qui ait causé des dégâts, la neige mouillée de l’année dernière a aussi causé des dommages et nous les traitons. Nous sommes prêts si une nouvelle crise devait arriver», termine Samuel Bertrand.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Le Jardin botanique s’enrichit d’un fascinant «pensionnaire»

Le Jardin botanique s’enrichit d’un fascinant «pensionnaire»
Luc Dupont – Agence Science-Presse

Il est maintenant possible de contempler au Jardin botanique de Montréal un exemplaire de l’un des arbres les plus rares au monde : le pin Wollemi. Il n’en existe plus qu’une centaine d’individus, rassemblés dans un endroit gardé secret du parc national Wollemi, à 200 km à l’ouest de Sydney en Australie.

Afin d’assurer sa survie et peut-être un jour sa réinsertion un peu partout dans le monde, un programme de multiplication a été mis sur pied à l’échelle internationale. Ainsi, plusieurs jardins botaniques d’Europe et d’Amérique – dont le Jardin botanique de Montréal — ont pu obtenir un spécimen cultivé de ce conifère, lequel trône actuellement dans la serre abritant la collection des penjings.

Ce spécimen fait environ deux mètres de hauteur. Magnifique, son écorce fait penser à des bulles de chocolat en ébullition. Plus étrange encore est son classement dans la nomenclature des espèces connues…

Le pin Wollemi appartient à une famille d’arbres très ancienne, les Araucariacées, contemporaine des dinosaures. Jusqu’au milieu des années 1990, les livres de botanique reconnaissaient à cette famille 31 espèces réparties en deux genres, Agathis et Araucaria. Or, en 1994, lorsque David Noble, un garde forestier du parc national Wollemi, pénétra dans un canyon isolé et se retrouva devant ces spécimens, il ne put dire, malgré ses connaissances, de quel arbre il s’agissait.

Après analyse, ce fut la stupéfaction : «On a réalisé que l’on était en présence non seulement d’une nouvelle espèce, mais d’un tout nouveau genre d’Araucariacées, un troisième resté inconnu jusqu’à maintenant, un phénomène extrêmement rare de nos jours quand il s’agit de végétaux d’aussi grande taille», explique M. Stéphane Marc Bailleul, botaniste au Jardin botanique de Montréal.

Le nouveau conifère, dont le genre fut baptisé Wollemia et l’espèce nobilis, se retrouve dans une position intermédiaire entre les deux genres connus. Son étude permet aujourd’hui de réinterpréter les fossiles d’Araucariacées. Particulièrement certaines espèces fossiles d’Araucaria et d’Agathis qui, maladroitement positionnées dans leur genre, pourraient maintenant être mieux placées dans le genre Wollemia. En résumé, selon le botaniste, «cette découverte laisse croire qu’au crétacé [l’époque des dinosaures] les Araucariacées n’étaient pas composées que de deux, mais probablement de trois genres distincts : Araucaria, Agathis et Wollemia et que le Wollemia nobilis serait un descendant direct et la seule espèce encore vivante de ce genre.»

Le pin Wollemi est réintroduit dans le monde entier depuis avril 2006. Le grand public peut également commander ce fascinant végétal, pour la modique somme de 150 $ CAN.

Pour en savoir plus :

www.wollemipine.com

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.