Sotchi: Le sexisme et l’homophobie des Jeux Olympiques

Le saut à ski fait son entrée à Sotchi

Un sexisme qui a duré 90 ans!

Raymond Viger  Dossiers HomosexualitéJeux olympiques,

Égalité Homme-Femme

jeux olympiques saut ski féminin femmes sexismeL’homophobie russe pour les Jeux olympiques de Sotchi a bien fait parler d’elle.

Mais voilà qu’une publicité m’interpelle. Pour la première fois en 90 ans, le saut à ski féminin sera maintenant une discipline officiellement autorisé pour les Jeux olympiques.

Les hommes sautent depuis 1924 mais les femmes ne peuvent le faire qu’à partir des Jeux olympiques de Sotchi. En 2006 et en 2010, le saut à ski féminin avait été refusée… par manque de haut niveau dans ce sport.

C’est un cercle vicieux. Si le sport est inclus dans les Jeux olympiques, les femmes pourront se pratiquer et s’améliorer. Mais si le sport ne fait pas parti des J.O., comment avoir accès aux équipements, aux entraîneurs, aux commanditaires…?

Des groupes de femmes avaient été en cour pour tenter de forcer les organisateurs des Jeux à inclure le saut à ski féminin pour les Jeux olympiques d’hiver de Vancouver. Deux instances judiciaires avaient refusé le droit aux femmes de pratiquer ce sport en 2010.

J’ai été surpris et déçu de me rendre compte qu’il y avait encore des lieux de sexisme dans notre société et que nous avons encore beaucoup de travail à faire.

VOS COMMENTAIRES SUR Le sexisme des Jeux olympiques et l’homophobie de Sotchi

Autres textes sur Égalité Homme-Femme

VOS COMMENTAIRES SUR Le sexisme des Jeux olympiques et l’homophobie de Sotchi

Sotchi: Boycotter ou dénoncer les Jeux olympiques?

L’homophobie russe

Controverse des Jeux olympiques

Raymond Viger  Dossiers HomosexualitéJeux olympiques

homosexualité homosexuel homos lesbiennes lesbianisme homophobieDans un billet de la semaine dernière, ma conjointe Danielle en appelait à un boycott des Jeux olympiques de Sotchi, motivé par l’homophobie qui règne en Russie.

Est-ce que les Jeux olympiques n’auront pas permis de mettreu grand jour cette violence envers les homosexuels russes?

Est-ce que les Jeux olympiques et les réactions internationales envers cette homophobie n’est pas une façon d’aider le peuple russe de sortir de leur homophobie?

Peut-être que la présence des Jeux olympiques, même dans les pays qui contreviennent aux droits et libertés individuels deviennent des ambassadeurs pour une meilleure société?

VOS COMMENTAIRES SUR Dénoncer ou boycotter les Jeux olympiques de Sotchi?

Autres textes sur Homosexualité

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Dénoncer ou boycotter les Jeux olympiques de Sotchi?

Solidarité Gay et Lesbiennes à Sotchi 2014

Campagne de photographies sur Facebook

Maison de la Fierté à Montréal

Solidarité des communautés Lesbiennes, Gays, Bisexuelles et Transgenres pour dénoncer les lois et les pratiques discriminatoires en Russie dans le cadre des Olympiques de Sotchi.

Raymond Viger  Dossiers Homosexualité, Jeux olympiques

Cette action du Conseil québécois des Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) et d’Équipe Montréal, en association avec Gay and Lesbian International Sport Association (GLISA), donne suite à l’appel de Pride House International, invitant les organisations à travers le monde à tenir une Maison de la Fierté afin de dénoncer les lois et pratiques discriminatoires ayant cours actuellement en Russie à l’égard des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et Trans, mais aussi à la suite du refus du Comité organisateur des Jeux de Sotchi d’inclure la  » Pride House » à leurs installations.

Des photos sur Facebook

De plus, tout au long de l’événement, les organisateurs vous proposent de venir vous faire prendre en photos afin de participer à la Campagne SOLIDAIRES DES COMMUNAUTÉS LGBT DE RUSSIE et dont les photos seront diffusées dans la page Facebook prévue à cet effet.

LANCEMENT
Vendredi 7 février 2014 – 17 h
Maison de la Fierté (Pride House), ancien Gotha Lounge.
1641, rue Amherst

HEURES D’OUVERTURE
Les jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 17 h à 23 h du 7 au 23 février.

VOS COMMENTAIRES SUR Sotchi 2014 et la solidarité Gay et Lesbiennes

Références:
steve_foster cq lgbt lesbiennes gays homosexuelsConseil québécois des Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres
Gay and Lesbian International Sport Association
Pride House International

P.S. Steve Foster, le directeur général de la Conseil québécois des Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres a remporté le prix Droits et Libertés remis par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Pour souligner ce prix, le magazine Reflet de Société va faire un reportage spécial sur Steve Foster dans son numéro d’avril.

Autres textes sur Homosexualité

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Sotchi 2014 et la solidarité Gay et Lesbiennes

Survivre aux Jeux Olympiques par Guylaine Dumont

Abus et attouchements

Un parcours semé d’embûches

Flora Lassalle            DOSSIER Croissance personnelle

Les épreuves de la vie n’ont pas épargné l’athlète olympique Guylaine dans son parcours aux diverses facettes. Après un long et douloureux passage à vide, elle a su prendre du recul sur son histoire et a fait la demande de partager son analyse avec Reflet de Société, comme elle le fait régulièrement lors de conférences, dans l’espoir que son témoignage puisse être constructif pour d’autres personnes.

Parcours sportif

croissance personnelle développement personnel cheminement ghylaine dumont jeux olympiquesJ’ai toujours été passionnée par le sport. D’aussi longtemps que je me souvienne, ça fait partie de moi. J’ai commencé à jouer au volleyball à l’âge de 14 ans à l’école secondaire. Dotée d’un grand talent, mais surtout d’une forte passion, j’ai vite monté les échelons jusqu’à l’équipe nationale. J’ai gagné plus de 12 championnats canadiens. J’ai été nommée meilleure joueuse de tous les temps par une revue spécialisée. J’ai joué professionnelle comme étrangère en Italie et au Japon pendant 7 ans, dans ma vingtaine, tout en parcourant les plages du Canada et du monde pour jouer au volleyball de plage durant mes étés.

Par la suite, des situations de stress à répétition ont éteint ma passion: des entraîneurs abusifs et durs envers moi y ont contribué. J’avais certes mon caractère, mais je donnais toujours le meilleur de moi-même. J’ai dû abandonner mon rêve olympique de 1996 à cause des comportements abusifs et inacceptables d’un entraîneur de l’équipe canadienne. Suite à cela, la fédération a préféré protéger les apparences plutôt que les joueuses.

ghylaine dumont jeux olympiques croissance personnelle développement personnel cheminementDurant cette même période, j’ai subi une opération en Italie qui a failli me coûter la vie. J’étais dans une relation amoureuse malsaine et j’avais beaucoup de pression de mon club italien. La goutte qui a fait déborder le vase fut la découverte du corps de ma sœur (elle avait fait une fugue et fut retrouvée morte après 9 ans). Toutes ces émotions et ce stress accumulés m’ont poussée à arrêter de jouer. J’étais découragée que mon rêve olympique et ma carrière en Italie se soient terminés ainsi, mais j’avais la conviction que je devais prendre le temps de faire le point. Une petite voix insistante me répétait, comme l’entraîneur et mon père l’avaient fait, que je n’étais peut-être pas une fille si bien que ça. J’avais le sentiment que quelque chose devait clocher chez moi.

J’ai donc pris ma retraite du sport, et je me suis complètement retirée. Pendant ces 3 ans, j’ai fait une formation en relation d’aide, j’ai rencontré mon mari, un entraîneur extraordinaire et j’ai mis au monde ma fille Gabrielle. Ce furent des années de découvertes sur moi-même et de changement de mode de pensées. J’y ai perdu un bébé à 7 mois de grossesse. Ç’a été déterminant. J’ai été en thérapie et j’ai eu ma fille un an après.

À la suite du coup de téléphone de la joueuse Annie Martin et après réflexion, j’ai suivi l’élan de mon cœur en acceptant de me qualifier avec elle pour les Jeux olympiques de 2004.  Notre 5e place aux Jeux d’Athènes, alors que j’étais âgée de 36 ans et elle de 22 ans, repose sur les outils que j’ai découverts pendant mes 3 ans d’arrêt.

Aujourd’hui, je travaille auprès des athlètes pour les aider à mieux gérer leurs émotions et leur stress, pour ainsi optimiser leur performance et améliorer leur qualité de vie. J’interviens aussi auprès des parents et des entraîneurs. J’ai dû travailler très fort sur la colère qui m’habitait et qui prenait trop de place dans les moments de stress, ainsi que sur ma confiance en moi. Il me semble naturel d’aider les jeunes à mieux vivre leur passion maintenant!

Intervention auprès des jeunes

ghylaine dumont jeux olympiques croissance personnelle développement personnel cheminementJe suis très sensible aux difficultés que vivent les jeunes. C’est quelque chose qui s’est renforcé suite à la disparition de ma sœur, alors que j’avais 16 ans. Je suis consciente que derrière celui qui prend de la drogue, de l’alcool, qui intimide, qui fait du «grabuge», se cache un enfant blessé qui veut s’exprimer, qui manifeste sa colère, sa tristesse, sa frustration et dont les besoins n’ont pas été satisfaits.

La disparition et la mort de ma sœur Nathalie ainsi que le climat familial perturbé m’ont grandement influencée dans le choix de ma carrière de thérapeute. Ma sœur vivait un profond sentiment de ne pas être aimée, ni reconnue pour qui elle était. Sa pulsion de mort était tangible et, malgré ses grandes qualités athlétiques et ses talents divers, elle a choisi un autre chemin: celui de la rébellion. En grande partie, contre l’autorité et la violence de notre père.

Mon père l’aimait, mais pas de la bonne façon. À l’adolescence, il l’empêchait d’exprimer sa féminité puisqu’il pensait que ça pouvait être dangereux. Il avait peur des hommes et de la sexualité, mais sans jamais rien exprimer de ce qu’il vivait ou sans nous enseigner comment nous protéger. De voir ma sœur se maquiller, se vêtir trop sexy ou revenir trop tard le mettait hors de lui et il l’exprimait souvent par de la violence physique ou verbale. Elle se maquillait en cachette et étirait l’élastique pour le provoquer.

Il n’a jamais reconnu la beauté et la féminité de ses trois filles, ni celle de ma mère.  Chacune à notre manière, nous en avons souffert. Soit en l’exposant de façon exagérée, comme faisait Nathalie, ou en la niant comme je le faisais.

J’ai plutôt choisi le personnage de la bonne fille sportive et intellectuelle qui ne fait pas de vague. J’étais celle qui écoutait, qui consolait Nathalie et qui essayait de l’encourager à suivre les règles. Malheureusement, sans succès…

Faire son deuil

La disparition de ma sœur m’a fait chercher des réponses que ne pouvaient me donner la police ou mes parents, puisque le sujet était tabou.

J’ai ainsi développé ma propre spiritualité en lisant des livres et en rencontrant des gens qui m’ont servi de parents et de famille spirituelle. Ma sœur est devenue mon ange gardien. J’avais ainsi l’impression qu’elle me protégeait et m’aidait.  Ça me rassurait et je mettais cette croyance positive à contribution sur le terrain de volleyball.

Ma sœur avait besoin qu’on reconnaisse sa féminité, sa différence et elle avait besoin d’une grande dose d’amour, que mes parents n’ont pas su lui donner. Le quotidien familial n’était pas idéal. Ma mère était très souvent seule pour élever quatre enfants, car mon père travaillait à l’extérieur. Et tout comme nous, elle subissait ses foudres. Elle vivait elle aussi dans l’insécurité et dans la peur de sa violence.

En fuyant à 17 ans, ma sœur s’est retrouvée dans un environnement malsain (drogue, alcool, sexe). Paradoxalement, elle se sentait sans doute reconnue et aimée pour ce qu’elle était.

De mon côté, je me suis tournée vers le sport et j’ai vécu beaucoup de reconnaissance grâce à mon talent, mais aussi beaucoup de blessures. Je réalise que nos souffrances étaient communes, mais qu’elles se sont exprimées différemment. Moi, j’exprimais une grande colère sur le ballon, j’avais une confiance en moi fragile. J’ai longtemps rejeté ma féminité, avant de ressentir le besoin excessif du regard extérieur pour me rassurer. J’ai compris plus tard que lorsque le père ne donne pas de valeur à la féminité de ses filles, elles auront tendance à la chercher à l’extérieur d’elles-mêmes, elles ne respecteront pas.

Pendant plusieurs années, dans différents pays, j’ai eu l’impression de vivre une situation semblable à celle de ma sœur, mais moins dramatique. J’avais de belles qualités, un grand talent, mais on me manquait de respect verbalement ou physiquement. J’ai fui moi aussi, en changeant d’équipe, d’entraîneur, de pays, de provinces, jusqu’au jour où j’ai fait face à mes démons intérieurs.

Après beaucoup de travail sur moi-même, j’ai réussi à valoriser ma différence, à accepter mes imperfections et mon fort caractère. Par-dessus tout, j’ai pu aimer mon corps et mon rôle de femme forte, sportive, mais aussi sensible et spirituelle. J’ai réalisé que j’avais fait miennes certaines croyances de mon père ou de la société qui me maintenaient dans l’insatisfaction. Lorsque je me suis rendu compte que j’attirais le même genre d’entraîneurs et d’amoureux, un déclic s’est fait. J’ai commencé à changer ma manière de percevoir les choses, à devenir plus consciente de mes pensées et à être plus aimante envers moi-même. Ce fut le début d’un grand changement intérieur et extérieur.

Partager son vécu

ghylaine dumont jeux olympiques croissance personnelle développement personnel cheminementJ’ai commencé à donner une conférence en 2003. Depuis les Jeux olympiques de 2004, avec l’escouade «Jouez gagnant» j’en ai fait des centaines dans des écoles, des organismes, des clubs sportifs et des entreprises partout au Québec.

Je me suis adressée à de jeunes décrocheurs et j’ai fait des conférences en région. Je pense que ces rencontres sont celles qui m’ont le plus marquée. Avec eux, j’ai laissé exprimer mon cœur,  là où je vais rarement. L’histoire de ma sœur n’est pas très connue et je me sens encore vulnérable lorsque j’en parle.

VOS COMMENTAIRES SUR Guylaine Dumont: survivre aux Jeux olympiques

Autres textes sur Croissance personnelle

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Guylaine Dumont: survivre aux Jeux olympiques

La théorie des bulles, vous connaissez?

La théorie des bulles, vous connaissez?

(Agence Science-Presse) – Les physiciens s’y frottent depuis plus de 100 ans, étudiant le comportement des bulles dans différents milieux. C’est qu’en physique, tout système tend à atteindre un niveau d’équilibre: d’où la forme sphérique adoptée par les bulles.

Des bulles utiles

Mais ce constat n’a pas que des conséquences théoriques: les bulles servent de plus en plus en médecine moderne. Qui aurait pensé par exemple qu’elles pourraient aider les ophtalmologues à séparer des couches de la cornée dans le cadre d’une greffe? Qu’elles permettraient un meilleur diagnostic en imagerie médicale? Et que penser du WaterCube qui abritait la piscine olympique lors des derniers jeux à Pékin? Un design entièrement basé sur cette théorie. À croire que les bulles aiment se faire mousser!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,

Jeux de Vancouver 2010: jeunes journalistes francophones recherchés

Jeux de Vancouver 2010: jeunes journalistes francophones recherchés

Gabriel Alexandre Gosselin

Dossiers Jeux olympiques, Vancouver et   Francophonie

image001 Vous voulez à tout prix être de la partie pour les Jeux olympiques de 2010 à Vancouver? Vous aimeriez voir l’action de près, cotoyer des athlètes après leur performance? Vous rêvez de vous faire une place dans le monde des médias? Allez donc jeter un coup d’oeil au projet Franco médias 2010!

L’initiative de l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC) ainsi que du Réseau francophone d’Amérique (RFA) vise les Canadiens-français âgés entre 18 et 25 ans qui se passionnent pour le monde des médias. L’objectif: avoir une représentation médiatique franco-canadienne qui prendra part à un point de vue dit «jeunesse» sur les JO de 2010.  

En tout, 24 postes sont à combler, que ce soit comme journaliste écrit, à la radio, technicien en radiodiffusion/webdiffusion, ou même comme photographe. L’expérience vous tente déjà? Faites vite, vous avez jusqu’au 4 mars pour vous inscrire!

Pour faire des commentaires, dirigez vous sur le blogue de Raymond Viger.

Les Jeux olympiques de Vancouver veulent-ils discréditer le graffiti?

Autres textes sur la  Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Bénévoles francophones pour Vancouver 2010

Bénévoles francophones pour Vancouver 2010

Dossier OlympiqueVancouverFrancophonie     François Richard

À moins d’un an du coup d’envoi des Jeux olympiques d’hiver 2010, le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Vancouver (COVAN) est activement à la recherche de bénévoles francophones pour aider les organisateurs des Jeux dans la région de Vancouver.

Emplois variés pour les Jeux Olympiques

Vous pouvez faire du bénévolat avant et pendant les Jeux. Les périodes de travail, ainsi que les domaines dans lesquels il est possible de s’impliquer sont beaucoup trop nombreux pour être décrits ici, mais sachez que tous le monde y a sa place, du préposé au l’accueil au relationniste de métier, en passant par toutes sortes de tâches de manoeuvre, d’entretien ou de rédaction.

Je vous invite donc à consulter le site officiel des Jeux olympiques afin de prendre connaissances des offres de bénévolat et de vous inscrire, si vous souhaitez le faire.

Un siècle francophone à Vancouver

Si l’année 2010 est celle des olympiques à Vancouver, 2009 est plutôt celle du centième anniversaire de la ville francophone de Maillardville. Située dans la grande région de Vancouver, Maillardville est une communauté de langue française moderne et dynamique, qui a su conserver la langue française bien vivante à des milliers de kilomètres de la vallée du Saint-Laurent sans devenir folklorique pour autant. Pour ceux d’entre-vous qui passeront à Vancouver en 2009 et 2010, le détour en vaut la peine.

Raymond Viger y est d’ailleurs passé l’an dernier et en a profité pour rédiger un résumé de l’histoire de Maillardville. Pour d’autres renseignements, visitez la page de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique.

Pour laisser vos commentaires sur Bénévolat pour les Jeux Olympiques de Vancouver.

Les Jeux olympiques de Vancouver veulent-ils discréditer le graffiti?

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,

Mois de l’histoire des Noirs 2

Mois de l’histoire des Noirs 2

François Richard             Dossier Jeux Olympiques.

jackierobinson Afin de souligner le Mois de l’histoire des Noirs, Reflet de Société vous offre une série de quatre articles portant sur des personnages d’origine africaine marquants, souvent méconnus, de l’histoire nord-américaine. Deuxième personnage, Jackie Robinson, premier joueur noir de la American Major League Baseball et militant pour les droits des Noirs aux États-Unis.

Jeux Olympiques et Adolf Hitler

Avant de débuter le récit de la vie de Jackie Robinson, il est important de souligner l’apport symbolique de son frère aîné, Matthew, à la lutte pour la reconnaissance des Noirs comme êtres humains à part entière aux États-Unis et dans l’ensemble du monde occidental. Matthew Robinson est en effet monté sur le podium comme gagnant de la médaille d’argent à la course de 200 mètres lors des infâmes Jeux Olympiques de Berlin de 1936. Ces Jeux ont servi de vitrine mondiale au régime nazi d’Adolf Hitler, deux ans seulement avant le début de l’extermination des Juifs d’Europe.

Alors que le régime nazi tirait sa légitimité d’une idéologie mensongère, fondée entre autres sur la suprématie de la race blanche, deux noirs américains, Jesse Owens et Matthew Robinson, ont remporté les deux premières médailles lors de la course de 200 mètres, une épreuve jugée parmi les plus méritoires des Jeux Olympiques.

Mère seule, racisme

Jackie Robinson, le cadet d’une famille de travailleurs agricoles de cinq enfants, naît le 31 janvier 1919 en Géorgie, dans le sud-est des États-Unis. Il grandit en Californie au sein d’une famille monoparentale et est exposé durant toute sa jeunesse à la pauvreté et à la violence induites par le racisme virulent qui sévit à l’époque aux États-Unis.

Baseball, football, basketball

Malgré la pauvreté de sa famille, Jackie Robinson poursuit des études universitaires. Dès l’école secondaire, il se découvre un grand talent pour les sports. Il pratiquera jusqu’à l’âge adulte, en plus du baseball, le football, le basketball et l’athlétisme. Jackie Robinson amorcera d’ailleurs sa carrière sportive comme footballeur dans une université de Los Angeles.

Armée et ligue de Noirs

Jackie Robinson passe la deuxième guerre mondiale dans l’armée. Malgré son éducation universitaire, il doit se battre pour être admis à l’école des officiers de l’armée américaine. Finalement nommé deuxième lieutenant, il passera la durée de la guerre aux États-Unis. Démobilisé en 1945, il entreprend une carrière de joueur de baseball au sein des Monarchs de Kansas City, dans la Negro League. Il faut savoir qu’à l’époque, la ségrégation raciale étend ses griffes jusqu’au sein du sport professionnel.

Royals de Montréal

Le directeur des Dodgers de Brooklyn, dans la « ligue blanche », Branch Rickey, souhaite à l’époque recruter des joueurs noirs pour son équipe, persuadé que ces derniers ont beaucoup à offrir au baseball professionnel. Branch Rickey croit de plus que la présence d’athlètes Noirs dans la American Major League Baseball contribuerait à briser l’hostilité des Blancs à l’égard des afro-américains.

Jackie Robinson est donc recruté et envoyé au club école des Dodgers, les Royals de Montréal, afin d’y jouer sa première saison en 1946. Le public montréalais se montre enthousiaste devant les exploits de Robinson sur le terrain, mais l’équipe est confrontée à toutes sortes de difficultés, dont l’annulation de matchs dans le sud des États-Unis. 

Dodgers de Brooklyn

En avril 1947, il débute sa carrière avec les Dodgers et remporte le prix de la recrue de l’année. C’est sous leur uniforme qu’il passera le reste d’une carrière qui sera couronnée de succès. Jackie Robinson gagnera de nombreux prix, participera six fois à la Série Mondiale, la gagnera une fois, sera intronisé au Temple de la renommée et, comble de la consécration, l’ensemble des équipes de la American Major League Baseball retireront son numéro, le 42, en 1997, pour marquer le cinquantième anniversaire de sa première saison.

Racisme

Tout au long de sa carrière, Jackie Robinson a été confronté au racisme des spectateurs et des joueurs des autres équipes, parfois de la sienne. À force de persévérance, il a été accepté au sein de la ligue et d’autres joueurs noirs ont été recrutés au cours des années suivantes. La présence de ces joueurs afro-américains a permis des ouvertures raciales à l’extérieur des stades de baseball. Les équipes sur la route ont en effet transformé les habitudes de nombreux restaurateurs, hôteliers et entreprises de transport qui, par peur de perdre de lucratifs contrats avec les équipes de sport professionnel, ont dû se résoudre à servir les clients Noirs de la même façons que les autres.

Banque pour les Noirs

Suite à sa retraite du baseball professionnel en 1956, Jackie Robinson a accompli un autre exploit en devenant le premier vice-président noir d’une grande entreprise américaine, Chock full o’ Nuts, qui se spécialise dans la distribution de café. Dans les années 1960, il fondera la Freedom National Bank,à Harlem, quartier à majorité noire de la ville de New York. Cette institution financière dirigée par des Noirs visaient à assurer l’accès au capital aux afro-américains.

Jackie Robinson est décédé d’une crise cardiaque le 24 octobre 1972. Une statue honorant sa mémoire a été érigée devant le Stade Olympique de Montréal, sur la rue Pierre-de-Coubertin, en 1987. 

Pour en savoir plus sur Jackie Robinson, visitez le site Internet officiel ou celui des Minutes Historica du gouvernement du Canada.

Mathieu Da Costa

La personnage présenté la semaine prochaine sera Mathieu Da Costa, interprète d’origine africaine au service des navigateurs européens du seizième siècle auprès des Premières Nations du Québec et de l’Acadie.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Environnement: Jeux Olympiques de Beijing et la qualité de l’air

Environnement: Jeux Olympiques de Beijing et la qualité de l’air

Pascal Lapointe – Agence Science-Presse   

Dossier Environnement, Jeux Olympiques.

On a fait grand cas, juste avant l’ouverture des Jeux Olympiques, de la qualité de l’air douteuse au-dessus de Beijing. Peut-être faudrait-il rappeler que le problème est tellement gros qu’une bonne partie de l’amélioration a eu lieu… entre 1998 et 2001.

Ont-ils attendu à la dernière minute? Non, certains programmes pour améliorer l’air de Beijing sont en marche depuis une décennie. Mais la barre était très haute:

– des centrales au charbon en ville et à des centaines de kilomètres à la ronde ;

– une population qui croît de 11 à 16 millions d’habitants en sept ans;

– un million et demi à trois millions d’automobiles;

– des montagnes à l’ouest et au nord pour emprisonner le smog.

Les données chinoises sur la qualité de l’air sont-elles fiables?

Les autorités chinoises disent: en 2008, les concentrations de dioxyde de soufre sont de 60 % plus basses qu’en 1998 et celles de dioxyde d’azote, plus basses de 11 %. C’est vrai, sauf que, selon Science, le gros de ces progrès a été accompli entre 1998 et 2001, lorsque des centaines de centrales au charbon ont été fermées.

Depuis, ce n’est pas que les autorités chinoises se sont traînées les pieds. Ce sont plutôt les 16 millions d’habitants, les 3 millions d’autos et la croissance économique… Selon la Banque mondiale, sur les 20 villes dont l’air est le plus pollué, 16 sont en Chine, et Beijing est l’une d’elles.

Et le smog de Los Angeles?

On se concentre sur la Chine, mais on oublie qu’il n’y a pas très longtemps que la conscience environnementale fait son oeuvre: la qualité de l’air n’était pas terrible à Londres en 1948, à Tokyo en 1964 et à Mexico en 1968. En 1984, le marathon à Los Angeles a dû être transporté le long de la côte, pour éviter le smog du centre-ville.

« Jusqu’aux années 1980, les organisateurs olympiques ne prêtaient pas beaucoup attention à l’environnement », défend Liu Wenqing, directeur de l’organisme chinois chargé de surveiller les mesures de la qualité de l’air à Beijing. Et que se passera-t-il quand les journalistes seront partis?

Que restera-t-il à Beijing après les Jeux Olympiques?

Les mesures radicales des derniers mois — un million d’automobiles en moins dans les rues (!), fermeture temporaire de centaines d’usines dans la ville et les environs — ont donc eu un effet bénéfique, pour les Jeux olympiques. Mais sitôt ceux-ci terminés, business as usual pour les poumons des habitants de Beijing.

Quoique, peut-être pas tout à fait. Point positif: les autorités municipales ont imposé en 2007 à 19 industries de réduire leurs émissions de 30 % en prévision des Olympiques. En mars 2008, de nouvelles normes pour les automobiles sont entrées en vigueur, imposant une réduction des concentrations de particules de moins de 10 microns (un millième de millimètre) à 330 millions de tonnes (27 % de moins que l’an dernier). Ce qui a entraîné des investissements dans des technologies et dans des recherches sur la qualité de l’air, qui auront un impact durable.

Mais en attendant, les millions d’automobiles vont reprendre leurs droits et les centrales au charbon vont redémarrer. Or, traditionnellement, la qualité de l’air tend à empirer chaque automne, alors que l’air stagne au-dessus de la région. La situation ne s’améliore qu’au début de l’hiver, lorsque les vents froids de Mongolie balaient tout ça.

Santé et qualité de l’air

Selon l’Académie chinoise des sciences, 411 000 décès, en 2003, seraient attribuables à la mauvaise qualité de l’air. Selon une étude publiée en juin par l’Académie chinoise de recherche en sciences environnementales, les niveaux d’ozone et de particules polluantes mesurés entre les 7 août et 30 octobre 2007 étaient beaucoup plus élevés que ce que rapportent les chiffres « officiels » du Bureau de protection de l’environnement de Beijing.

Selon la Far Eastern Economic Review (un mensuel d’origine britannique publié à Hong Kong), il n’y aurait eu que 57 « jours de ciel bleu » à Beijing l’an dernier. Cette notion s’appuie sur l’Index de la qualité de l’air, qui place les niveaux de pollution sur une échelle allant de 0 à 500 : en bas de 100, vous avez un « jour ciel bleu ».

Les Jeux olympiques de Vancouver veulent-ils discréditer le graffiti?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,