Un ciel pur au Nord du Chili !

 

 
 

Un ciel pur au Nord du Chili !

Agence Science-Presse, Mélanie Robitaille

 

De loin, la nuit, la ville de La Serena au Chili s’enveloppe d’un halo jaune. Jaune sodium. Les ampoules au sodium dans les réverbères ont récemment remplacé celles au mercure, diffusant une lumière blanche. Un choix énergétique et logique. La Serena est entourée d’observatoires astronomiques perchés dans les montagnes et les télescopes ont besoin d’un ciel libre de lumière blanche la nuit pour dénicher leurs trésors célestes.

Pedro Sanhueza, responsable du Bureau de protection de la qualité du ciel du nord du Chili, voit sa réussite en embrassant la ville du regard. Ses efforts ont d’abord abouti à l’entrée en vigueur en 1999 de la Norme d’émission pour la régulation de la pollution lumineuse. Depuis, 57 % des lampadaires des régions d’Antofagasta, d’Atacama et de Coquimbo utilisent des ampoules au sodium. La prochaine étape : il souhaite qu’il n’y ait plus de lumière diffuse dans le ciel d’ici trois ans. Que tous les faisceaux lumineux soient dirigés vers le bas par des abat-jour.

La cordillère des Andes dans la moitié nord du Chili offre les meilleures conditions d’observation astronomique de l’hémisphère. Mais Malcolm Smith, directeur de l’association des universités pour la recherche en astronomie au Chili (AURA), affirme que  » si le Chili ne se pliait pas aux exigences des observatoires, les nouveaux projets allaient chercher à s’installer ailleurs dans le monde.  » Et il ajoute :  » quand les changements d’éclairage seront terminés, la vie utile des télescopes sera augmentée d’une décennie ou deux.  »

En bichonnant ses invités internationaux, le Chili est bien rétribué : en plus de l’expertise chilienne en astronomie développée au fil des ans, l’économie du pays bénéficie des allées et venues des scientifiques venant visiter temporairement les installations, mais aussi ceux qui s’y établissent avec leur famille. Sans oublier le tourisme astronomique qui gravite maintenant autour de certains observatoires offrant des visites.

La petite ville de Vicuña, enfoncée dans la vallée à une heure de La Serena, a été une pionnière dans la conversion au sodium. Pour la remercier, on lui a construit l’observatoire touristique de Mamalluca qui initie des milliers de visiteurs par an aux constellations. Le guide résume la situation de pays hôte du Chili :  » Ils ont l’argent, on a le ciel.  » Et le Chili a compris que c’était à son avantage de bien traiter la visite.

Textes sur l’environnement et commentaires du rédacteur sur l’environnement

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La réserve de ciel étoilé du mont Mégantic se met en place !

La réserve de ciel étoilé du mont Mégantic se met en place ! Dossier espace

La grande noirceur est en train de s’installer dans la région du mont Mégantic. En effet, depuis quelques mois, on remplace les installations d’éclairage afin de minimiser la pollution lumineuse. Il était temps, puisque le ciel s’illuminait de plus en plus, réduisant d’autant les performances du télescope situé au sommet de la montagne.  » En gros, il faut observer de 20 à 40 % plus longtemps, ce qui représente une perte d’efficacité énorme ! « , explique Pierre Bastien, le directeur de l’observatoire. Pire, des travaux de recherche ont dû être abandonnés, car la durée des observations était devenue trop longue.

Afin de diminuer la pollution lumineuse, les MRC du Granit et du Haut Saint-François ont adopté, l’an dernier, des mesures restreignant les types de lampadaires ainsi que la quantité de lumière utilisée. De plus, on a imposé un couvre-feu de sorte que dès 22 h ou après les heures d’ouverture des magasins, l’éclairage jugé non essentiel doit être éteint. Seule l’illumination des rues, des espaces publics, des entrées des bâtiments et des aires d’entreposage est maintenue tard dans la nuit.

Ces mesures ne sont malheureusement pas rétroactives, car les systèmes d’éclairage existants bénéficient de droits acquis. C’est pourquoi, un ambitieux programme de substitution des luminaires a été mis en branle. C’est ainsi que l’on vise à en remplacer plus de 2 500 installés dans 500 sites à moins de 25 km de l’observatoire.

Les municipalités sont déjà en train de changer leurs lampadaires. Pour ce qui est des propriétaires privés, un électricien leur rend visite pour évaluer leurs besoins en éclairage et leur propose une solution. Une fois un contrat signé, car le citoyen doit défrayer une partie des coûts, une équipe vient faire les modifications nécessaires. Jusqu’ici, la réponse est très positive face aux améliorations apportées.

Cette approche participative fait de la réserve du ciel étoilé du mont Mégantic, un des projets les plus réussis dans le domaine de la lutte à la pollution lumineuse.  » Ce qui m’impressionne le plus, c’est que le projet pourrait même être amené à un niveau qui dépasse la région de Mégantic, dans le sens que le Québec pourrait adopter des lois pour réglementer l’éclairage partout. Alors, nous aurons vraiment dépassé le niveau de l’astronomie et affecté la vie de tous les citoyens au bénéfice de tous « , se félicite Pierre Bastien.

PUBLICITÉ
show_image Quand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible dans toute bonne librairie.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.