Wal-Mart subventionné par le fédéral

Wal-Mart subventionné par le fédéral

Raymond Viger Dossier Journal de Montréal

C’est le titre d’une nouvelle parue dans le Journal de Montréal du 21 juillet dernier en page 14, signé par la Presse Canadienne. Je suis directeur d’un organisme communautaire non subventionné. Nous avons, à chaque année, depuis déjà fort longtemps, demandé des emplois d’été pour nous aider dans notre mission d’intervention auprès de jeunes marginalisés. Nous nous sommes faits refuser ces subventions en se faisant dire que les besoins sont nombreux et qu’il n’y a pas assez d’argent disponible.

Compte tenu que nous sommes un organisme qui avons la fierté de dire que nous ne sommes pas subventionné pour notre mission, nous n’avons jamais été offusqué par cette réponse. Nous avons pensé qu’il y avait d’autres organismes communautaires plus en besoin que nous.

Quand je vois que Wal-Mart, Bacardi, Shoppers Drug Mart, Sobeys Pharmacy ou encore Ford reçoivent des subventions pour des emplois d’été pour étudiants et que nous avons été refusé par manque d’argent. Désolé, je ne comprends plus.

Du moins je ne peux pas admettre que notre système politique soit encore plein de magouille. Parce qu’en plus, nous pouvions lire dans l’article de la Presse Canadienne qu’une vingtaine de circonscription aurait subventionné des Wal-Mart à travers le Canada. Tous des élus conservateurs, plusieurs étant ministres. Ces subventions semblent être des bonbons que les conservateurs distribuent en récompense à des amis fidèles, en l’occurence des entreprises qui peuvent faire pencher les votes.

Le communautaire tel le Journal de la Rue, le Café-Graffiti ou encore le magazine d’information et de sensibilisation Reflet de Société, pas important. Les votes que nous représentons sont négligeables.

Je suis vraiment peiné de cet état de situation. Notre magazine a 471 000 lecteurs au Québec selon les sondages de firmes telles que Léger et Léger ou encore Crop. Ce n’est que 7% de la population du Québec. Nous sommes encore une entité négligeable dans notre société.

Je ne veux pas utiliser le lectorat de notre magazine comme un poids pour faire pencher la balance de notre côté. J’aimerais bien que notre société soit habitée par une justice et une équité accessible à tous ces citoyens.

Je me permets de rêver quelques instants plutôt que de me choquer en lisant ce genre de nouvelles.

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/11/09/wal-mart-la-madame-est-pu-contente-pantoute/

http://raymondviger.wordpress.com/2006/01/10/wal-mart-veut-sacheter-une-conscience/

http://raymondviger.wordpress.com/2006/05/21/les-vendeurs-de-publicite-dans-les-forums-internet/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/01/13/wal-mart-un-bon-employeur/

http://raymondviger.wordpress.com/2007/02/14/wal-mart-accuse-de-discrimination/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le Journal de la Rue fête ses 15 ans

Le Journal de la Rue fête ses 15 ans

En 1992, deux travailleurs de rue bénévoles unissent leurs efforts et soutiennent la mission du Journal de la Rue: le père André Durand et moi-même. Fondé initialement sur l’implication bénévole de ses 2 travailleurs de rue, l’organisme n’a cessé de se diversifier.

En 1997, création du Café-Graffiti, un milieu de vie pour les jeunes. En 2000, virage en économie sociale pour soutenir les activités d’intervention et du Café-Graffiti. En 2004, le magazine Journal de la Rue change de nom et devient le magazine Reflet de Société.

Le tirage du magazine d’information et de sensibilisation a passé de 5 000 exemplaires, 24 pages en noir et blanc à 80 000 exemplaires, 32 pages avec couvertures glacées. Des sondages des firmes Crop ainsi que Léger et Léger nous donnent plus de 470 000 lecteurs à travers le Québec.

La mission du Journal de la Rue a évolué et s’est précisée avec les années. Même si les moyens pour atteindre notre mission ont changé, les jeunes sont demeurés et demeureront au centre de notre intervention.

C’est dans le numéro d’octobre 2007 que nous fêterons les 15 ans de l’organisme. Soyez des nôtres et continuez de nous lire. Merci de votre soutien et de votre présence. Vos commentaires ont enrichi nos réflexions et notre travail auprès des jeunes.

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/12/23/les-10-ans-du-cafe-graffiti/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent “Le Choc des Cultures”. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.