Sommet du G20 et les salaires des banquiers Barack Obama, impuissant?

Sommet du G20 et les salaires des banquiers

Barack Obama, impuissant?

Raymond Viger    Dossier Économie

Tout le monde se doute bien que dans notre système bancaire il y a toutes sortes de magouilles. Des banquiers qui ont des salaires à tout casser, des primes et des bonis malgré des pertes et de mauvais placements…! Le seul objectif d’une banque est de rapporter des dividendes, aux actionnaires et au Conseil d’administration.

Ça, tout le monde le sait. Sauf que là, je suis bien content de l’entendre de la bouche d’un journaliste spécialisé en économie et en finance. Jean Gagnon nous pointe le scandale bancaire que je qualifierais de mafieux. Il nous donne des exemples tirés d’expérience vécu, des faits troublants sur la confiance que nous ne devrions peut-être pas avoir dans les banques et une industrie que je pourrais qualifier de mafia à cravate. La fraude est tellement ancré profondément, que Jean Gagnon doute que les bonnes intentions de Barack Obama lors du sommet du G20 pour controler les salaires des banquiers ne soient qu’un voeu pieux, impossible à réaliser.

Un reportage de l’économiste et journaliste Jean Gagnon qui mérite le détour. Vous êtes à un clic d’avoir de la difficulté à dormir ce soir. Mes sympathies.

VOS COMMENTAIRES SUR BARACK OBAMA, SOMMET DU G20 ET LES BANQUES.

PUBLICITÉ

Concert bénéfice pour le Café-Graffiti

concert-benefice-orchestre-symphonique-pop-de-montreal-graffiti 50 musiciens de l’Orchestre symphonique pop de Montréal nous présenteront un répertoire de musique de films tels que Spiderman, Mission Impossible, James Bond… Sept danseurs de Breakdance seront présents sur scène avec l’orchestre symphonique. Le 28 novembre à 19:30 heures à l’Église St-Jean-Baptiste.

Pour le prix d’un spectacle, vous soutenez un organisme jeune, intense et dynamique. Pour l’achet de vos billets du Concerto aHÉROSol, par téléphone au (514) 256-9000, sur le site Internet de l’organisme ou encore sur le Réseau Admission.Pour plus d’informations sur le concerto en aHÉROSol de l’Orchestre symphonique pop de Montréal.

Une bouteille à la terre

Une bouteille à la terre

(Agence Science-Presse) – Aux 16e et 17e siècles, en Europe, des «bouteilles de sorciers» étaient fréquemment enterrées à proximité des maisons pour éloigner le mauvais sort.

Elles sont plutôt rares aujourd’hui, d’où la joie d’archéologues qui en ont trouvé une près de Londres, et ont pu profiter de toute la technologie du 21e siècle pour analyser le contenu: des rognures d’ongles, de la mousse de nombril (!), des cheveux et de l’urine humaine.

Le rapport, publié dans British Archaeology, ne précise pas si tout cela a été récolté à la pleine lune…

PUBLICITÉ

show_image Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Montre verte pour l’environnement

Dossier Environnement

«Montre verte» pour l’environnement

Rose-Hélène Philippot

 

(Agence Science-Presse) – Imaginez des citadins porteurs d’une montre «verte» mesurant la qualité atmosphérique et sonore de leur ville et dont les données seraient accessibles à tous depuis une base de données… Voilà un projet que s’apprêtent à expérimenter les Parisiens!

Le projet «Montre verte» a pour objectif de multiplier par 1000 le nombre de capteurs de la qualité de l’air — il en a actuellement 10 — à Paris et dans sa région. Inspirée d’expériences menées à Londres, New York et San Francisco, la montre verte sera dotée d’une puce GPS et de capteurs d’ozone et de bruit, afin de mesurer le niveau de pollution atmosphérique et sonore.

Pollution sur GPS

Le captage des données se fera en temps réel via le téléphone mobile de l’utilisateur ou en fin de journée, par synchronisation (comme pour un iPod). Les données seront transmises vers une base de données appelée «Citypulse». Celle-ci sera accessible à tous depuis un ordinateur personnel grâce à une interface interactive.

Compilant d’autres données scientifiques, Citypulse pourra également être exploitée par des chercheurs, des acteurs publics (villes, organismes de santé publique), des artistes, des entreprises ou des militants, sous réserve de respecter une charte éthique. Elle permettra d’imaginer des services nouveaux tels que la projection de données sur des cartes, le repérage de zones à fort taux de pollution atmosphérique, des alertes à la population ou encore la création d’itinéraires « silencieux ».

Écocitoyens à «Futur en Seine»

Ce projet est issu d’une collaboration entre la Fondation Internet Nouvelle Génération, dans le cadre du programme Ville 2.0, l’entreprise Xilabs, productrice de jeux urbains numériques et le laboratoire universitaire CITU. Les prototypes de montres vertes seront dévoilés et expérimentés lors de l’événement «Futur en Seine» qui aura lieu du 29 mai au 10 juin prochain. Ce sera l’occasion de prendre le pouls des écocitoyens et aussi de séduire d’autres villes!

Ce projet en région Île-de-France devrait en effet être suivi de nouvelles expérimentations dans d’autres villes françaises et d’Europe, comme Amsterdam. La capitale des Pays-Bas développe déjà un projet similaire, qui utiliserait non pas une montre, mais une écharpe!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Bébé génétiquement modifié

Bébé génétiquement modifié

(Agence Science-Presse) – Craignez-vous la perspective d’une société capable de choisir les bébés à naître en fonction de leurs gènes? Cela rappelle-t-il les futurs totalitaires de certains films de science-fiction? Que diriez-vous, à présent, si vous aviez la possibilité de faire naître votre bébé sans un gène de susceptibilité au cancer du sein?

Naissance d’un bébé sans gène “cancer du sein”

Le premier bébé britannique ainsi sélectionné est en effet né à Londres la semaine dernière, de parents qui ont préféré demeurer anonymes. Mais le médecin, spécialiste des technologies de reproduction qui est derrière cette percée médicale n’a pas lui choisi l’anonymat et a au contraire tenu à souligner que, dans la famille de ce bébé, trois générations de femmes avaient souffert du cancer du sein ou des ovaires avant d’avoir 30 ans; la petite fille, elle, sera libérée de ce risque.

Les parents, a expliqué le Dr Paul Serhal, se sont soumis à la fertilisation in vitro; les embryons qui en ont résulté ont été testés par ce qui est appelé le diagnostic génétique pré-implantatoire, et seuls les embryons dépourvus du gène BRCA1 — gène de susceptibilité à une catégorie de cancer du sein — ont été implantés dans l’utérus.

Gènes de maladies

Le diagnostic est couramment utilisé pour détecter des gènes qui conduisent inévitablement à une maladie, comme la fibrose kystique. Mais c’est la première fois en Grande-Bretagne qu’il est utilisé pour détecter un gène qui ne conduit pas nécessairement à une maladie: en effet, avoir à l’intérieur de soi un gène «de susceptibilité à» signifie qu’on court plus de risques, pas qu’on aura nécessairement le mal.

Vers le bébé «parfait»?

Pour ceux qui s’inquiètent des dérives, un tel choix constitue un pas vers l’eugénisme: la sélection de bébés «parfaits», sans pour autant savoir jusqu’où cette quête de perfection peut conduire: à mesure qu’on en apprendra sur le rôle de nos gènes, pourquoi pas une sélection d’embryons en fonction des gènes du Q.I., de l’hyperactivité ou de la couleur de la peau?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Nouvelle à faire baîller

Nouvelle à faire bâiller

(Agence Science-Presse) – Faites l’expérience: il paraîtrait que le chien qui vous observe bâiller se mettra lui aussi à bâiller! Des chercheurs de l’Université de Londres ont testé la chose en bâillant devant différents types de chiens, puis en ouvrant grand la bouche — pour comparer. Sur les 29 chiens, 21 ont bâillé au moins une fois en réaction aux bâillements, mais aucun en réaction à la bouche simplement ouverte. Par ailleurs, si vous avez bâillé avant d’avoir terminé la lecture de cette nouvelle, ce n’est pas parce qu’elle vous a ennuyé!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,

Mission spatiale Phoenix, Tucson Arizona et la NASA

Mission spatiale Phoenix, Tucson Arizona et la NASA,

Dossier espace

Denise Proulx – Agence Science-Presse

(Tucson, Arizona) « Fabuleux, extraordinaire, incroyable! C’est un moment unique de ma vie », lance après une hésitation, l’un des membres du groupe d’ingénieurs de l’Imperial College de Londres, ayant travaillé à l’ajustement des deux caméras qui assureront la retransmission des images captées par la sonde Phoenix. « Nous l’avons fait, nous l’avons fait! » s’est exclamée en larmes Sara Hammond, responsable des relations avec le public pour l’Université de l’Arizona (UA).
OLYMPUS DIGITAL CAMERA Il ne restait plus rien du silence tendu qui avait subitement recouvert la grande salle du Science Operations Center, quelque 1 h 35 avant l’atterrissage de Phoenix sur la planète Mars. Les cris, les applaudissements, les accolades réunissaient en une seule grande famille les 300 scientifiques, leurs familles et les journalistes invités à assister à l’événement. Certains ont sorti le champagne et l’ont partagé sans distinction avec tous, amis ou collègues. « Je viens de trouver un emploi », répétait en sautillant un scientifique qui visiblement en déduisait que son contrat de recherche serait renouvelé. « La mission de Phoenix va faire connaître la ville de Tucson à toute l’humanité, même si c’est une toute petite ville perdue au milieu du désert de l’Arizona », se réjouissait deux heures auparavant Joaquin Ruiz, le recteur de la Faculté des sciences de l’UA, alors qu’il circulait dans les salles du Musée des arts qui, complice avec les scientifiques, avait organisé des activités pour le public.

Éduquer à l’astronomie

Dans les faits, l’Université de l’Arizona, grand maître d’œuvre de la recherche réalisée par Phoenix et où seront concentrées les données brutes recueillies par la sonde spatiale, avait orchestré la tenue de dizaines d’événements afin que le public puisse sentir l’importance de cette mission, jugée tout aussi importante que la conquête de la Lune en 1968. « L’atterrissage de Phoenix est une occasion exceptionnelle pour nous de créer un engouement pour les sciences chez les enfants. C’est très important d’éveiller leur conscience et leur imagination quant à la recherche spatiale », enchaîne le recteur de la faculté des sciences.
Tucson, installée en plein désert de l’Arizona, surfe sur sa réputation de lieu exceptionnel pour l’observation des étoiles. La pollution nocturne est bloquée par les montagnes qui entourent la ville et certaines, comme le Mount Lemmon, offrent des lieux de qualité pour y installer des observatoires de recherche. C’est aussi à l’UA que la recherche en astronomie est à son meilleur sur le territoire américain. Ce sont ses chercheurs qui ont développé le télescope Hubble et c’est dans ses laboratoires que se poursuivent les expériences de seconde génération.

Le recteur Ruiz s’intéresse donc à renouveler le bassin de chercheurs en ce domaine. « Nous avons des relations privilégiées et nous développons des dizaines de projets avec les écoles primaires et secondaires de la municipalité. Nous sommes aussi très ouvert à partager nos informations avec le milieu des arts, qui nourrit l’imaginaire des enfants et de leurs parents », complète le chercheur.

Pas étonnant donc que l’animation, le jour de l’atterrissage de Phoenix, que ce soit au Planétarium ou au Musée des arts, ait été confiée à des adolescents. « Lorsque je rentrerai à l’université, j’irai en astronomie », a d’ailleurs spontanément lancé Marcos, un jeune de 14 ans, à la fin de sa journée au Planétarium.

Des artistes se sont mêlés aux festivités. L’auteur de livre pour enfants, Chriss Gall, a profité de l’atterrissage de Phoenix sur Mars pour présenter en prélancement son livre « There is nothing to do on Mars », lequel raconte l’histoire d’un jeune garçon qui déménage sur Mars avec sa famille. Dans une autre salle du Musée des arts, un groupe d’enfants découvraient la collection de timbres des différentes missions spatiales, entreprises par les États-Unis depuis le milieu des années 1950. L’artiste peintre Robert McCall offrait, de son côté, une série de tableaux imaginant la vie de terriens sur Mars.

Des événements grand public, il y en avait pour tous les goûts et ils venaient s’ajouter aux vidéos présentés en continu sur les écrans de télévision. Les départements de médecine, de géologie, de biologie avaient tous organisé des activités de vulgarisation destinées à attirer les familles. « Certes, ce n’est pas demain que nous aurons une présence humaine sur Mars et je crois même que ce sera difficile d’en installer une. Mais si nous découvrons qu’il y a de l’eau sur Mars et comment sa présence a évolué, cela pourrait être logique que ce soit analogue sur la Terre. Nous voulons intéresser les jeunes à se passionner pour ces recherches et nous planifions que leur présence demeure au cœur de nos relations avec le public », conclut le recteur Joachim Ruiz.

Crédit photo: isouthpawi

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Meubles faits de cheveux recyclés

Meubles faits de cheveux recyclés

(Agence Science-Presse) – Les cheveux coupés au salon de coiffure et chez le barbier se retrouvent généralement à la poubelle.Mais un ancien coiffeur, Ronald Thompson,  aujourd’hui chercheur à l’Université South Bank de Londres, en Angleterre, a trouvé une seconde vie à tous ces cheveux.  «Cette ressource est abondante gratuite et durable.  Elle peut être mélangée à une foule de matières différentes et moulée de plusieurs façons pour construire différents produits», explique M. Thompson.  Les cheveux sont imperméables, résistants au feu, ne rouillent pas et ne sont pas conducteurs d’électricité.  Ils peuvent donc remplacer avantageusement la fibre de verre, les polymères et l’aluminium.  Jusqu’à présent, le chercheur a fabriqué une chaise à l’aide de cheveux recyclés.  Selon l’inventeur, plusieurs autres produits, tels des vêtements, des souliers, des pièces de bateau et même des poutres structurelles pourraient être fabriqués avec des cheveux humains.

Textes sur l’environnement et commentaires du rédacteur sur l’environnement

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un gène sur l’asphalte

Un gène sur l’asphalte

 

Agence Science-Presse)– Les cyclistes britanniques qui roulent entre Londres et Cambridge roulent pendant un kilomètre et demi… sur un gène! Côte à côte, 10 000 rectangles de quatre couleurs symbolisent les 10 000 paires de base composant le gène BRCA2, associé à une variété de cancer du sein. Quatre couleurs, puisque ces 10 000 paires sont tantôt l’une, tantôt l’autre des quatre « lettres » de l’alphabet génétique (A, C, T, G). Initiative du Centre Sanger de l’Université Cambridge, qui avait été associé au Projet génome humain, le concept permet également de visualiser l’extrême complexité d’un seul gène —d’une manière inattendue.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le mythe de la grossesse joyeuse

Le mythe de la grossesse joyeuse

(Agence Science-Presse) – Les mères qui souffrent de dépression durant leur grossesse reçoivent peu de support. Pourtant la moitié de celles qui souffriront d’une dépression post-partum éprouvent déjà des symptômes quand elles sont enceintes.

Pendant des décennies, les médecins ont cru que les femmes ne pouvaient pas souffrir de dépression durant leur grossesse, qu’elles étaient à l’abri de tels symptômes grâce aux hormones. Ce mythe était appuyé par une croyance populaire voulant que toute femme soit heureuse de donner la vie. « Le mythe de la grossesse joyeuse prétend que les femmes sont protégées de la dépression durant leur grossesse », explique Veronica O’Keane, psychiatre à l’Institut de psychiatrie du King’s College, à Londres, en Angleterre. « C’est faux. Si on regarde les faits de manière scientifique, plusieurs femmes enceintes souffrent de dépression. Mais c’est un sujet encore tabou. »

Ce mythe persiste parce que la plupart des femmes ne consultent pas leur médecin pour des problèmes dépressifs avant de mettre au monde leur enfant. Après l’accouchement, le stress de s’occuper d’un nouveau-né allié aux symptômes dépressifs devient accablant. La dépression post-partum affecte une femme sur six tandis que la a dépression durant la grossesse touche une femme sur 10. Elle est encore souvent mal diagnostiquée si bien que plusieurs femmes ignorent qu’elles en souffrent.

Les changements hormonaux qui surviennent durant la grossesse rendent les femmes plus vulnérables à la dépression clinique. Ces changements peuvent aussi affecter la santé du bébé. Durant la grossesse, le taux d’hormones de stress, le cortisol et la corticotropine augmentent régulièrement. Des taux élevés de ces hormones sont nécessaires pour le développement normal du foetus mais elles peuvent malheureusement entraîner des symptômes dépressifs chez la mère. Des études scientifiques ont démontré que la dépression de la femme enceinte pouvait provoquer des naissances prématurées et entraîner des réponses anormales au stress chez l’enfant à naître. « C’est une façon de transmettre la dépression d’une génération à l’autre autrement que par l’héritage génétique », explique Dr O’Keane.

Dr. O’Keane croit que les médecins devraient être plus attentifs aux symptômes dépressifs des femmes durant leur grossesse et que celles qui prennent des médicaments antidépresseurs ne devraient pas automatiquement les arrêter lorsqu’elles désirent concevoir un enfant. « Elles devraient consulter un spécialiste pour les aider à choisir le meilleur traitement « , souligne la psychiatre. « Plusieurs milliers de naissances prématurées pourraient être évitées si les femmes enceintes souffrant de dépression clinique recevaient des traitements adéquats, » ajoute Dr O’Keane.

Cette opinion ne fait pas l’unanimité parmi les psychiatres. Certains estiment que les antidépresseurs sont risqués pour la santé du bébé particulièrement au cours des 12 premières semaines de grossesse.

http://www.newscientist.com/article/dn11528-treat-depression-during-pregnancy-researchers-urge-.html

Autres textes sur la santé et commentaires du rédacteur sur la santé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.