On a marché sur la lune

On a marché sur la lune

Isabelle Burgun

(Agence Science-Presse) – Il y a 40 ans, aller sur la Lune représentait la plus grande aventure humaine: parvenir à poser le pied sur un autre monde. Mais dans ce contexte de guerre froide, un tout autre défi se pointait: être le premier pays à alunir. Avec pour résultat, une course spatiale effrénée entre les deux grandes puissances de l’époque, les États-Unis et l’URSS.

Pour souligner le 40e anniversaire de cette formidable conquête, les éditions Gründ publient un livre-coffret rassemblant de nombreux documents d’époque (le rapport de mission d’Apollo 11, des mémos, des articles de journaux, etc.). En 65 pages, et grâce aux 150 photographies et à la vingtaine de fac-similés, il est possible de suivre cet événement dans tous ces détails. Une carte annotée nous permet même de suivre du doigt l’alunissage d’Apollo 11.

Sous la plume de l’ancien vice-directeur des communications de la World Space Foundation, cet événement prend une dimension d’épopée. Tout en restant accessible parce que ponctué d’une foule de petits détails parfois triviaux – la composition des petits-déjeuners des astronautes, l’affaire des timbres, etc.

L’héritage d’Apollo

Même si cet événement constitue le cœur du livre, l’ouvrage ne s’arrête pas là. Il détaille les missions d’Apollo 12, l’échec de celle d’Apollo 13, la mission scientifique d’Apollo 15 et la clôture de ce programme spatial avec Apollo 17. Tous ces détails nous permettent de nous pencher sur l’héritage d’Apollo: le premier ordinateur compact, la technologie de purification des eaux, l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) très utilisée encore en recherche et dans le domaine médical.

Alors que Mars est devenu la destination de ce début de 21e siècle, on peut s’interroger sur l’avenir de l’homme sur la Lune. L’ouvrage se referme d’ailleurs sur cette question, plus que jamais d’actualité: quelle sera la prochaine étape?

Destination Lune: La plus grande aventure humaine de Rod Pyle aux éditions Gründ. Prix suggéré: 69.95$

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Extra terrestres en Europe

Extra-terrestres en Europe

Dossier Extraterrestres.

(Agence Science-Presse) – Après Mars, quel est le monde où on court le plus de chances de trouver de la vie? La très méconnue Europe, une des lunes de Jupiter.

Ce satellite couvert d’une épaisse couche de glace, sous laquelle dort peut-être —disent les optimistes— un océan, est décortiqué dans Unmasking Europa : The Search for Life on Jupiter’s Ocean Moon, un effort de vulgarisation du planétologue Richard Greenberg.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Les non-événements non scientifiques de 2008

Les non-événements non scientifiques de 2008

Pascal Lapointe

(Agence-Science-Presse) – Les événements marquants de l’année? Le LHC, la première photo d’une planète extra-solaire, les cellules souches reprogrammées… Mais de telles listes sont trompeuses, parce que la science n’est pas faite de découvertes spectaculaires. Elle avance lentement. Quelles furent les tendances lourdes de 2008, qui vont indubitablement nous accompagner — ou nous hanter — en 2009?

1. L’élection de Barack Obama

Que cela plaise ou non, quand les États-Unis éternuent, le reste de la planète se mouche. Impossible dire, à ce moment-ci, si la formation d’une équipe scientifique solide autour du futur président se traduira, comme promis, par des investissements massifs dans les énergies alternatives et une approche moins «confrontante» face aux faits… qui contredisent les croyances. Mais le simple fait d’avoir procédé à ces nominations est le signe d’un virage positif par rapport à l’attitude anti-science des huit dernières années.

2. Biocarburants: l’avenir n’est plus ce qu’il était

Les scientifiques ont beau avoir accumulé les avertissements, depuis 11 ans, à propos des risques de tout mettre dans le panier de l’éthanol, ce n’est que récemment que les craintes se sont cristallisées: en plus des études qui ont reconfirmé que la production d’éthanol à base de maïs augmenterait les émissions de gaz à effet de serre— plutôt que les réduire —, la crise alimentaire est venue porter le coup fatal. Désormais, les biocarburants de deuxième génération ont la cote: ceux produits à base de bois mort par exemple, et qui n’impliquent donc pas de priver de nourriture des millions de gens pour faire pousser de l’essence.

3. CO2: le Pôle Nord fond

On a beau dire depuis des années que le Grand Nord sera la première région affectée par le réchauffement climatique… le Grand Nord, c’est loin, et ça ne passionne pas les foules. Deux menaces ont par contre donné froid dans le dos cette année: d’une part, l’annonce que, pendant quelques semaines, la glace là-bas avait suffisamment fondu pour qu’un passage maritime soit ouvert — ce que plusieurs années plus tôt annonçaient les plus pessimistes — et d’autre part, les fuites de méthane qui, si leur multiplication se confirme, pourraient être un facteur accélérant des catastrophes futures.

4. Un chiffre: 350

Résultat du point précédent. Les scientifiques, qui prétendaient que les objectifs de réduction des gaz à effet de serre étaient trop modestes, ont gagné en crédibilité — certains se retrouvent même, désormais, au sein de l’équipe Obama. La ligne rouge traditionnelle — dépasser 450 parties par million de CO2 dans l’atmosphère serait catastrophique — a commencé à s’estomper en faveur d’une autre, plus inquiétante: c’est peut-être 350 parties par million qu’il n’aurait pas fallu dépasser (nous sommes actuellement à 386) et il faut tout faire pour redescendre vers ce chiffre magique. «Le délai de réponse du climat est certainement plus rapide que la durée de vie des perturbations atmosphériques causées par le CO2», a résumé le climatologue James Hansen cette année. Autrement dit: ce que nous envoyons là-haut y restera longtemps… mais la «réaction» de la Terre, elle, n’attendra peut-être pas aussi longtemps qu’on le croyait…

5. Comment la science peut résoudre la crise financière

Le peut-elle? En tout cas, depuis l’automne, les propos de ceux qui cherchent des solutions à la crise financière — repenser le capitalisme, repenser la société de consommation, simplicité volontaire, etc. — ont aussi eu une résonance scientifique: adopter un mode de vie plus «vert» pour, justement, moins consommer; abandonner le dogme d’une croissance perpétuelle, si cher aux économistes (et aux politiciens), dogme incompatible avec une planète aux ressources limitées; et tant qu’à se lancer dans des travaux d’infrastructure massifs pour relancer l’industrie, visons les parcs d’éolien et les technologies d’économies d’énergies.

6. La vie artificielle

«Le premier génome artificiel» se retrouverait-il dans autant de revues de l’année 2008 s’il avait été l’œuvre d’un scientifique moins «marketing» que Craig Venter? Désavantage: une simple étape parmi d’autres avant la création d’une «vraie» vie artificielle a ainsi obtenu une attention démesurée. Avantage: tous les éthiciens de la planète surveillent maintenant de près Craig Venter, et seront prêts lorsqu’il annoncera, en 2009, l’étape suivante…

7. Bientôt dans une pharmacie près de chez vous…

Le premier décodage du génome humain, en 2001, avait pris plus d’une décennie et coûté 300 millions $. En octobre 2007, une équipe chinoise annonçait y être parvenue pour un million $ (et c’était la percée de l’année, l’an dernier). Cette année, une compagnie californienne a annoncé l’avoir fait pour 100 000 $, puis une autre, pour 60 000 $. Qui dit mieux?

8. Listériose, E. coli, biphényles polychlorés, salmonelle, mélamine…

Difficile de dire si c’est vraiment une des «tendances» de l’année: chaque année semble nous apporter son lot de peurs alimentaires! Mais la listériose dans le jambon au Canada et la mélamine dans les aliments pour animaux et les jouets chinois ont eu un point commun: faire prendre conscience que le risque zéro n’existe pas, particulièrement dans notre époque de mondialisation et de production en série. Améliorer les mécanismes de surveillance est une chose, croire que de meilleurs mécanismes de surveillance puissent éradiquer 100% des bactéries en est une autre.

9. Cosmos: l’avenir est en Chine.

Ou en Inde. La NASA, elle, a semblé plus perdue que jamais, alors que l’Inde envoyait sa première sonde sur la Lune, que des Chinois marchaient pour la première fois dans l’espace, et qu’on évoquait même la possibilité que d’autres astronautes chinois ne marchent sur la Lune dans 10 ans, avant que des Américains n’y retournent. Au moins, la NASA a eu Phoenix sur Mars pour se consoler.

10. Science 2.0

Des scientifiques qui expérimentent des «carnets de laboratoire» sous la forme de blogues, d’autres qui créent des wikis en génétique, qui découvrent ces nouveaux outils pour la classe, le mot «congrès 2.0» qui commence à circuler, et l’accélération du mouvement d’accès gratuit (ou accès libre) à la recherche scientifique… On ne sait pas où on va, mais on y va!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mission Mars

Mission Mars

Dossier Espace.

(Agence Science-Presse) – N’espérez pas voir des humains sur Mars trop vite. Avant de les envoyer là-bas, non seulement faudra-t-il retourner sur la Lune (vers 2020, selon les plans de la NASA), mais il faudra en plus que les astronautes s’entraînent à survivre sur une base lunaire pendant neuf mois à un an, selon le directeur de la NASA, Michael Griffin.

Après quoi ils reviendraient sur la station spatiale pour six autres mois, afin de simuler le voyage de retour Mars-Terre. Le tout, sans autres ressources que celles avec lesquelles ils sont partis.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Quand Mars devient diplomate

Quand Mars devient diplomate

(Agence Science-Presse) – À ceux qui doutent de l’utilité des milliards dépensés par la NASA, le congressiste américain Adam Schiff aime bien raconter cette anecdote. Il effectuait une tournée du Pakistan en mai dernier, lorsque la sonde américaine Phoenix s’est posée sur Mars et a commencé à en renvoyer des photos. À son grand étonnement, dans ce pays marqué par l’anti-américanisme, les journaux ont soudain publié pages après pages d’articles sur ce nouveau succès de la NASA. «Dans ce pays marqué par un si profond scepticisme à l’égard de tout ce que font les États-Unis, il y avait au moins un sujet où la réaction était unanimement positive» (source: New Scientist).

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Des extraterrestres sur Encelade?

Des extraterrestres sur Encelade?

Dossier Extraterrestre

(Agence Science-Presse) – Les chercheurs de vie extraterrestre devront ajouter un nouveau nom à leurs planètes préférées. Il y avait Mars, mais aussi Titan, une lune de Saturne et Europe, une lune de Jupiter qui cacherait de l’eau à l’état liquide sous son épaisse couche de glace.

Eh bien Encelade, une lune de Saturne, pourrait être une soeur jumelle d’Europe: la sonde américaine Cassini, qui tourne autour de Saturne, a détecté du sodium dans le sillage de cette lune, qui pourrait se retrouver là lorsqu’une partie de l’océan caché s’échappe dans l’espace en geysers.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

Lune, astéroides et planètes

Lune, astéroides et planètes

(Agence Science-Presse) – Il n’y a pas si longtemps, on considérait impossible qu’un astéroïde puisse avoir une lune : trop petit! On compte à présent 150 astéroïdes qui en possèdent au moins une. Certains se trouvent dans la principale ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter, d’autres font partie de ces astéroïdes dont l’orbite croise parfois la nôtre, et d’autres sont aux confins du système solaire, au-delà de la planète Neptune. Les astronomes travaillent sur différents modèles qui expliqueraient comment des corps célestes aussi petits peuvent se former avec une lune sans, littéralement, perdre celle-ci en chemin, ou entrer en collision l’un avec l’autre. 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Manger des légumes frais sur Mars !

Manger des légumes frais sur Mars !

Denise Proulx – Agence Science-Presse, Dossier espace

(Tucson, Arizona) Les astronautes qui habiteront Mars ou la Lune pourront manger tomates, laitue, concombres, cantaloups et céréales aussi souvent qu’ils en auront le goût! Une technologie de production de végétaux en « milieu extraplanétaire » est en effet suffisamment développée pour que d’ici 40 ans, ces travailleurs de l’espace puissent se faire paysans et produire sur place leur propre nourriture vivante.

« La technologie est disponible et absolument révolutionnaire, confirme Gene Giacomelli, directeur du Centre d’agriculture en environnement contrôlé associé au département de l’agriculture et de l’ingénierie des biosystèmes de l’Université de l’Arizona. Et nous voulons démontrer à la NASA qu’elle est applicable dès maintenant! », poursuit-il.

La révolution dont parle le chercheur américain consiste à utiliser les connaissances de la production hydroponique de légumes en serre et à rendre le système autosuffisant en circuit fermé où les nutriments, l’eau et l’oxygène nécessaires à la croissance des plantes seraient constamment réutilisés et l’énergie fournie grâce au Soleil. Actuellement, un tel système permettrait de produire 50 kilogrammes de légumes frais par m2 par année.

Malgré cette avancée, l’équipe scientifique concède que la recherche doit encore être raffinée pour en abaisser les coûts de production. « Le seul problème de cette technologie, c’est qu’un kilogramme de tomates coûte 100 $/kg », précise Giacomelli. Il songe donc à offrir cette technologie aux villes sur Terre d’abord afin qu’elle puisse produire des aliments pour les résidants en incluant à chaque immeuble résidentiel urbain une serre hydroponique autosuffisante capable de nourrir les locataires des lieux.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,

Mission spatiale Phoenix, Tucson Arizona et la NASA

Mission spatiale Phoenix, Tucson Arizona et la NASA,

Dossier espace

Denise Proulx – Agence Science-Presse

(Tucson, Arizona) « Fabuleux, extraordinaire, incroyable! C’est un moment unique de ma vie », lance après une hésitation, l’un des membres du groupe d’ingénieurs de l’Imperial College de Londres, ayant travaillé à l’ajustement des deux caméras qui assureront la retransmission des images captées par la sonde Phoenix. « Nous l’avons fait, nous l’avons fait! » s’est exclamée en larmes Sara Hammond, responsable des relations avec le public pour l’Université de l’Arizona (UA).
OLYMPUS DIGITAL CAMERA Il ne restait plus rien du silence tendu qui avait subitement recouvert la grande salle du Science Operations Center, quelque 1 h 35 avant l’atterrissage de Phoenix sur la planète Mars. Les cris, les applaudissements, les accolades réunissaient en une seule grande famille les 300 scientifiques, leurs familles et les journalistes invités à assister à l’événement. Certains ont sorti le champagne et l’ont partagé sans distinction avec tous, amis ou collègues. « Je viens de trouver un emploi », répétait en sautillant un scientifique qui visiblement en déduisait que son contrat de recherche serait renouvelé. « La mission de Phoenix va faire connaître la ville de Tucson à toute l’humanité, même si c’est une toute petite ville perdue au milieu du désert de l’Arizona », se réjouissait deux heures auparavant Joaquin Ruiz, le recteur de la Faculté des sciences de l’UA, alors qu’il circulait dans les salles du Musée des arts qui, complice avec les scientifiques, avait organisé des activités pour le public.

Éduquer à l’astronomie

Dans les faits, l’Université de l’Arizona, grand maître d’œuvre de la recherche réalisée par Phoenix et où seront concentrées les données brutes recueillies par la sonde spatiale, avait orchestré la tenue de dizaines d’événements afin que le public puisse sentir l’importance de cette mission, jugée tout aussi importante que la conquête de la Lune en 1968. « L’atterrissage de Phoenix est une occasion exceptionnelle pour nous de créer un engouement pour les sciences chez les enfants. C’est très important d’éveiller leur conscience et leur imagination quant à la recherche spatiale », enchaîne le recteur de la faculté des sciences.
Tucson, installée en plein désert de l’Arizona, surfe sur sa réputation de lieu exceptionnel pour l’observation des étoiles. La pollution nocturne est bloquée par les montagnes qui entourent la ville et certaines, comme le Mount Lemmon, offrent des lieux de qualité pour y installer des observatoires de recherche. C’est aussi à l’UA que la recherche en astronomie est à son meilleur sur le territoire américain. Ce sont ses chercheurs qui ont développé le télescope Hubble et c’est dans ses laboratoires que se poursuivent les expériences de seconde génération.

Le recteur Ruiz s’intéresse donc à renouveler le bassin de chercheurs en ce domaine. « Nous avons des relations privilégiées et nous développons des dizaines de projets avec les écoles primaires et secondaires de la municipalité. Nous sommes aussi très ouvert à partager nos informations avec le milieu des arts, qui nourrit l’imaginaire des enfants et de leurs parents », complète le chercheur.

Pas étonnant donc que l’animation, le jour de l’atterrissage de Phoenix, que ce soit au Planétarium ou au Musée des arts, ait été confiée à des adolescents. « Lorsque je rentrerai à l’université, j’irai en astronomie », a d’ailleurs spontanément lancé Marcos, un jeune de 14 ans, à la fin de sa journée au Planétarium.

Des artistes se sont mêlés aux festivités. L’auteur de livre pour enfants, Chriss Gall, a profité de l’atterrissage de Phoenix sur Mars pour présenter en prélancement son livre « There is nothing to do on Mars », lequel raconte l’histoire d’un jeune garçon qui déménage sur Mars avec sa famille. Dans une autre salle du Musée des arts, un groupe d’enfants découvraient la collection de timbres des différentes missions spatiales, entreprises par les États-Unis depuis le milieu des années 1950. L’artiste peintre Robert McCall offrait, de son côté, une série de tableaux imaginant la vie de terriens sur Mars.

Des événements grand public, il y en avait pour tous les goûts et ils venaient s’ajouter aux vidéos présentés en continu sur les écrans de télévision. Les départements de médecine, de géologie, de biologie avaient tous organisé des activités de vulgarisation destinées à attirer les familles. « Certes, ce n’est pas demain que nous aurons une présence humaine sur Mars et je crois même que ce sera difficile d’en installer une. Mais si nous découvrons qu’il y a de l’eau sur Mars et comment sa présence a évolué, cela pourrait être logique que ce soit analogue sur la Terre. Nous voulons intéresser les jeunes à se passionner pour ces recherches et nous planifions que leur présence demeure au cœur de nos relations avec le public », conclut le recteur Joachim Ruiz.

Crédit photo: isouthpawi

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,