Docteur Wilkins: anorexie et trouble de l’alimentation

L’anorexie et le docteur Wilkins

Troubles de l’alimentation pour adolescents

Nadège (nom fictif) avait 18 ans la première fois qu’elle a rencontré le docteur Wilkins, pédiatre spécialiste des troubles de l’alimentation chez les adolescents au CHU Ste-Justine. Une amie de la jeune fille l’avait amenée alors qu’elle était elle-même patiente. Nadège était dans un état de décharnement extrême, elle souffrait d’anorexie mentale.

Louise Marchand Dossiers HypersexualisationAnorexieSanté mentale, Santé.

anorexie trouble de l'alimentation anorexique santé mentaleLors de leur rencontre, le Dr Jean Wilkins a compris le besoin urgent de l’hospitaliser, car sa vie était en danger, mais elle refusait de se faire examiner. Plutôt que de la forcer, le médecin lui a laissé le choix de revenir quelques jours plus tard avec sa mère pour être admise à l’hôpital. Ce risque a payé: elle est revenue et a accepté de se faire soigner.

Selon le Dr Wilkins, établir un lien de respect et de confiance avec ses patients est le premier pas vers la guérison. Après un long processus pour sortir de la maladie, Nadège a réussi à reprendre du poids. Elle a suivi des études d’infirmière et a fait un stage au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Ste-Justine.

L’anorexie est une maladie mentale répandue, particulièrement chez les femmes et les jeunes filles. Les personnes touchées se privent de nourriture dans le but de perdre du poids, et ce jusqu’à l’extrême, quelquefois en mettant leur vie en danger.

Causes

hypersexualisation anorexie trouble de l'alimentationContrairement à ce que l’on pensait dans les années 70, l’anorexie n’est pas provoquée par un entourage familial problématique ou par une faiblesse de la personne touchée. Elle est en fait le résultat de facteurs biologiques, psychologiques, et sociaux.

Le Dr Howard Steiger est directeur du Programme des troubles de l’alimentation et psychologue à l’Institut Douglas à Montréal. Il est spécialiste des troubles alimentaires chez les adultes: «Il y a une base biologique assez importante et héréditaire, les troubles alimentaires courent dans les familles, chez les jumelles identiques par exemple. Mais les gènes ne sont pas déterminants, ils se contentent d’être allumés par des facteurs environnementaux.» Donc une personne peut posséder des prédispositions génétiques à l’anorexie, mais cela ne suffit pas. Ces facteurs génétiques doivent entrer en contact avec des éléments de l’environnement social de la personne (famille, école, travail…), ajouté à un élément déclencheur.

Ce déclencheur varie selon les individus et selon l’âge: il s’agit généralement du commencement d’un régime pour les adultes ou du début de l’adolescence pour les plus jeunes. Le Dr Wilkins travaille au CHU Ste-Justine depuis 1974 et y a créé la section de médecine de l’adolescence. Selon lui, lorsque certains enfants arrivent à la puberté, ils tombent dans l’anorexie pour éviter de grandir et empêcher les transformations associées à l’adolescence. L’anorexie bloque certains changements physiques (le développement des formes, les règles…) et stoppe la croissance. Le docteur considère l’anorexie comme une impasse dans leur vie et leur développement personnel: «Pour certaines adolescentes, l’anorexie permet de mettre tout en pause, comme si tout allait trop vite dans leur vie. Mais c’est un véritable piège.»

Hypersexualisation

anorexie santé mentale troubles de l'alimentationL’hypersexualisation et le culte de la minceur dans les médias ne causeraient pas directement l’anorexie. Selon le Dr Wilkins, «tout le monde peut être touché, influencé par ces images. Mais la cause première de l’anorexie ce n’est pas ça, même si ça peut contribuer.»

Au contraire, pour le Dr Steiger, cela jouerait un rôle: «Il y a une biologie derrière les troubles de l’alimentation et une psychologie aussi, mais si on peut réduire les pressions de notre culture sur les personnes, on va réduire l’incidence de ces troubles, alors ça vaut vraiment la peine d’essayer.»

Il rappelle également «qu’on ne devient pas anorexique si on ne commence pas un régime, il faut un élément déclencheur». En effet, quelles que soient les influences biologiques et génétiques, on ne devient pas anorexique si l’on ne commence pas à se priver. On ne peut pas agir sur les facteurs biologiques, mais si l’on peut réduire les pressions sociales liées au poids, certains ne commenceraient alors pas de régime et ne deviendraient pas anorexiques.

Le Dr Steiger était coprésident du comité de travail de la Charte québécoise pour une image saine et diversifiée. Cette charte a pour objectif de lutter contre le culte de la minceur en encourageant les industries (productrices d’images dans l’espace public) à présenter une plus grande variété de modèles corporels: «C’est très inspirant de voir que des gens qui sont influents dans leur industrie, que ce soit la mode ou les médias, reconnaissent qu’ils sont bien placés pour avoir un impact positif au niveau de l’introduction de l’appréciation des corps divers et de l’importance de la diversité.»

Traitements

La maladie étant à la fois causée par des facteurs biologiques, psychologiques et sociaux, le traitement doit lui aussi comporter plusieurs aspects. D’un point de vue biologique, le premier outil est bien sûr la nourriture. Lorsque les médecins reçoivent des patientes sous alimentées, la première étape consiste à les faire manger pour que leur santé ne soit plus en danger. Tout au long du traitement, il va falloir les aider à retrouver une alimentation correcte et régulière.

Mais faire manger une personne anorexique n’est pas la véritable solution au problème, c’est pourquoi il faut l’accompagner d’un traitement psychologique. Il faut comprendre les raisons qui la poussent à ne plus s’alimenter et travailler avec elle.

Le Dr Wilkins évoque le cas d’une jeune patiente hospitalisée, transférée dans son service. Elle était placée sous médicaments pour prendre du poids. Elle a expliqué au docteur que ça ne la dérangeait pas de prendre des kilos, puisque ce n’était pas vraiment elle qui mangeait, vu qu’elle y était forcée par d’autres personnes.

Elle lui a aussi dit qu’elle reperdrait ces kilos dès sa sortie de l’hôpital. C’est pourquoi le Dr Wilkins ne force pas ses patientes à manger, mais préfère travailler sur les raisons de la maladie, et ainsi les aider à en sortir définitivement: «Il faut comprendre et traiter les causes de l’anorexie pour les aider, pas se contenter de les faire prendre du poids artificiellement, c’est une solution qui n’est que provisoire.»

À l’adolescence, les cas d’anorexie ne sont pas souvent associés à d’autres pathologies, contrairement à ce que l’on peut penser. En revanche à l’âge adulte, il est plus courant de voir des patients présentant des symptômes de dépression, de difficulté de gestion du stress, d’anxiété ou de troubles obsessionnels compulsifs associés à l’anorexie.

Le Dr Wilkins rappelle qu’il est impératif que la jeune fille, son entourage et même le médecin gardent à l’esprit que ces traitements prennent beaucoup de temps. Pour arriver à une guérison complète, il faut compter environ 4 ans. «Dans cette maladie-là, on n’avance pas par miettes, mais par nano miettes.» Il ne faut surtout pas chercher à brusquer les choses, car cela risque de blesser la jeune fille, ce qui retardera encore plus la guérison. C’est un traitement par «les mots et le temps.» Selon lui, il n’est pas vraiment possible de forcer quelqu’un à se soigner, mais il suffit parfois de faire preuve de diplomatie et il est important de créer des liens avec les jeunes filles.

L’entourage

quebec-suicide-prevention-handbook anorexie santé mentaleRappelons que l’entourage de la personne anorexique joue un rôle irremplaçable dans le processus de guérison. La famille, particulièrement, ressent souvent un très grand sentiment d’impuissance. Mais il est nécessaire que les parents mettent de côté ce sentiment, ainsi que leur peine, de manière à soutenir efficacement leur enfant. Leur présence est primordiale, il ne faut surtout pas perdre le contact, et bien que cela soit difficile, accepter que le traitement prenne du temps.

Le Dr Wilkins explique également que la difficulté avec les jeunes anorexiques est qu’il faut faire preuve d’une grande prudence: «Si jamais on vient voir une jeune fille en cours de traitement et qu’on lui dit « tu as l’air mieux », même avec de bonnes intentions, elle va entendre « tu as pris du poids », voire « tu es grosse ». Elles nous obligent à beaucoup de prudence dans les mots. Quand on les connaît intimement, c’est presque impossible pour les parents de vivre avec une fille malade sans commettre de maladresse.»Il est donc important pour les parents de prendre conscience qu’ils commettront involontairement des erreurs, mais qu’il faut privilégier la communication avec leur enfant plutôt que de culpabiliser.

L’anorexie en quelques chiffres

  • Au Québec, 3% des filles âgées de 15 à 25 ans souffrent de troubles alimentaires.
  • Environ 100 000 femmes et filles québécoises souffrent de troubles alimentaires.
  • 90% des victimes d’anorexie mentale sont des femmes, contre 70% à 80% pour les boulimiques.
  • De 5% à 20% des personnes qui développent complètement les symptômes d’anorexie mentale meurent suite à des complications provoquées par la maladie.
  • 50% à 60% des personnes anorexiques finissent par guérir sur des périodes de temps variables.

(Sources: l’ANEB et l’Academy of Eating Disorders)

Deux types d’anorexie 

Le premier type est dit restrictif. Les personnes atteintes ont une relation malsaine avec la nourriture qui se manifeste par la privation. Elles ont généralement une véritable phobie de la prise de poids et pour éviter que cela ne se produise, se privent de nourriture et font beaucoup d’exercice physique pour éliminer le peu de calories qu’elles prennent en mangeant.

Le second type ressemble au premier, mais les personnes atteintes vont avoir des phases de purge compensatoire (vomissements, utilisation de laxatifs), voire des orgies alimentaires ponctuelles. Elles commencent à perdre du poids rapidement, jusqu’à mettre en danger leur santé. La privation provoque des symptômes divers, tels que des carences alimentaires, l’absence de règles pour les femmes et même des problèmes cardiaques. Au cours de la maladie, le contrôle de l’alimentation et du poids devient une addiction et la personne malade y pense en permanence de manière obsessionnelle.

La majorité des personnes touchées par l’anorexie mentale sont des femmes, et particulièrement des jeunes filles. Les hommes atteints le sont de la même façon que les femmes, pour les mêmes causes, et sont traités de la même manière.

VOS COMMENTAIRES SUR L’anorexie, Docteur Wilkins et les troubles de l’alimentation

Articles sur Hypersexualisation et Anorexie :

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

L’Amour en 3 Dimensions (français), Love in 3 D (anglais).

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Pour voir le catalogue complet des livres des Éditions TNT.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR L’anorexie, Docteur Wilkins et les troubles de l’alimentation

Régime et chirurgie esthétique: le corps parfait?

Régime et chirurgie esthétique: le corps parfait?

Lisa Melia DOSSIER SANTE

Le 7 mai, c’est la journée sans diète, écrit Raymond sur le blogue du rédacteur. Ah bon ? Il y a une journée internationale contre les régimes ?! Une actualité qui me donne à réfléchir. Depuis que je suis au Québec, la question du corps (en particulier celui de la femme) me paraît presque omniprésente. Je ne peux pas m’empêcher de faire la comparaison avec l’Europe et la France.

Pression de la société

D’après un article du journal Le Monde, les français sont parmi les plus minces d’Europe. Ce sont pourtant ceux qui sont les plus insatisfaits de leurs corps: «les Françaises, dont la corpulence est la plus faible de toute l’Europe, se voient plus grosses qu’elles ne le sont» affirme une enquête de l’Institut National d’études démographiques français. C’est quelque chose que je crois volontiers. La pression sur le physique me semble plus importante en France qu’en Allemagne ou au Québec, les deux pays dans lesquels j’ai séjourné cette année, ce qui est un obstacle de plus pour «les grandes tailles», comme on les appelle, qui ont du mal à s’accepter et à s’intégrer. Cette pression peut, dans certains cas, devenir une véritable violence psychologique.

Pression des médias

En Amérique du Nord, la pression existe aussi, mais elle me semble différente. Plus que les amis, la famille ou encore les collègues, ce sont les médias qui véhiculent le message que pour être quelqu’un de bien, il faut être quelqu’un de mince. Dans un exemplaire du magazine Elle, il y avait une publicité montrant le corps nu et svelte d’une femme. J’aurais cru à une publicité pour un produit amincissant, si je n’avais pas vu le slogan: «Chirurgie esthétique. L’été approche, c’est le temps d’y penser.» Je ne lis pas souvent de magazines féminins en Europe, j’ignore donc si on peut y voir le même genre de publicité. Cependant, qu’un périodique, qui plus est Elle, qui a une large audience, montre une réclame qui propose la chirurgie esthétique comme une solution facile et anodine pour avoir un corps «socialement correct», ça me choque. Ma colocataire m’a également fait découvrir une émission américaine qui a beaucoup de succès au Etats-Unis: The biggest loser. Dans cette émission de télé-réalité, une vingtaine de personnes obèses se réunissent dans un ranch et doivent perdent le plus de poids possible, entraînés par des coach sportifs, consacrant à la fin le plus gros perdant (de kilos).

Régimes miracles

Revenons donc à notre journée sans régime. Comme Raymond le souligne dans son billet, les régimes, et en particuliers les régimes «yo-yo» sont dangereux pour la santé. Ils peuvent facilement mener à des troubles alimentaires, dont les plus connus, la boulimie ou l’anorexie. Basculer dans l’une de ces maladies est nettement plus facile que ce que la plupart des jeunes filles croient. J’ai eu une amie malade qui banalisait ses comportements en refusant d’associer ses vomissements à des tendances boulimiques. Elle s’en est sortie toute seule, mais combien sont piégées dans une spirale descendante ? Un régime ne peut être utile et bénéfique pour le corps que s’il est supervisé par un diététicien. Pourtant, aujourd’hui, les pressions pour un corps mince (pour les femmes) et musclé (pour les hommes) sont partout, et les «solutions» (ou proclamées comme telles) ne sont pas loin. A l’approche de l’été, chaque magazine propose la cure miracle, plébiscitée par une célébrité quelconque, les plus populaires promettant de maigrir sans se priver. Naturellement, rien ne marche vraiment, mais le corps se souvient de ce qu’on lui fait subir et la culpabilité des kilos en trop est toujours présente.

Fait amusant: une étude britannique a révélé qu’une personne grosse pouvait être en meilleure santé qu’une personne mince! D’après les chercheurs, c’est la graisse “viscérale”, celle qui se fixe sur les organes, qui a un impact sur la santé. Pour prévenir ce type de graisse, il faut pratiquer une activité sportive. Ainsi, les sumos sont en meilleurs santé qu’une partie des personnes minces qui ne pratiquent aucune activité physique. Finalement, c’est ce qu’on a à l’intérieur qui compte. Qui l’eût cru ?!

VOS COMMENTAIRES SUR LE CULTE DU CORPS

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Régime économique pour maigrir

Régime économique pour maigrir

Dossier Anorexie.

(Agence Science-Presse) – C’est simple, mais il fallait y penser. Des scientifiques de l’Université de Birmingham, en Angleterre, ont voulu vérifier si le fait de penser à son dernier repas diminuait notre appétit. Elles ont donc réuni des groupes d’étudiantes sous le faux prétexte de prendre part à un test de dégustation de biscuits. Après leur avoir payé le déjeuner, et avant le test, elles ont invité la moitié de ces étudiantes à écrire en détail ce qu’elles avaient mangé. Et celles-là ont ensuite mangé beaucoup moins de biscuits que les autres! Une façon économique de suivre un régime?

Autre texte sur régime, diète, anorexie, perdre du poids.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,

Être mince ne signifie pas ne pas être gras

Être mince ne signifie pas ne pas être gras

 

(Agence Science-Presse) – Si l’essentiel est invisible pour les yeux alors plusieurs personnes minces risquent de se retrouver avec des problèmes de santé.  Certains médecins estiment que le gras interne, invisible à l’oeil nu,  qui entoure les organes vitaux tels le coeur, le foie ou le pancréas, serait aussi dangereux pour la santé que le gras externe plus évident et qui gonfle la peau.  Depuis 1994, Jimmy Belle, professeur d’imagerie moléculaire au Collège Imperial de Londres surveille la présence de dépôts de gras chez de nombreux patients grâce à la résonance magnétique.  Il a dessiné avec ses collègues des cartes pour visualiser les endroits où la graisse tend à s’accumuler dans le corps humain.  Selon les résultats de ses recherches, les personnes qui tentent de maintenir un poids santé en surveillant leur alimentation plutôt qu’en faisant régulièrement de l’exercice accumulent davantage de dépôts de gras à l’intérieur de leur corps et ce peu importe leur tour de taille.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900