Kit Ou Double debute sur la scene rap

Kit Ou Double débute sur la scène rap

Lisa Melia           DOSSIERS Hip Hop ET Rap

«Rien ne va plus.» Car dans l’univers en équilibre instable du jeu, tout peut basculer en un instant. Dans la société actuelle aussi, «on a le sentiment que, vraiment, rien ne va plus dans le monde de nos jours.» Enfin, et surtout, maintenant qu’Orasio et Witness débarquent sur la scène, «rien ne va plus.» «On est un groupe solide, on veut ébranler le monde du rap.»

A tout juste 25 ans, les deux amis, qui forment le groupe Kit Ou Double, sont déjà des rappeurs confirmés qui ont le respect et l’estime de leurs paires. «Rien ne va plus», leur premier album, ne sera officiellement disponible qu’à compter du 18 juillet, mais a déjà reçu un très bon accueil, notamment dans les radios.

Photo KOD 2KOD d’éthique

Ils commencent le rap en 1999. En 2001, il devient clair qu’ils ont la même vision de leur art et qu’ils s’entendent bien. Ils forment alors Kit Ou Double. «J’ai lu le dictionnaire trois ou quatre fois avant de choisir définitivement le nom», sourit Witness. L’expression leur plaît, car elle reflète leur identité de joueurs mais surtout leur éthique de travail. Du haut de leurs 16 ans, ils ont déjà une solide réputation gagnée par un travail sérieux et régulier et par un talent évident.

En soi, l’album a demandé trois années de travail, mais il représente près de dix ans de composition et d’écriture. L’originalité du groupe ? «Le concept de nos chansons, c’est de faire des choses nouvelles. On cherche toujours à aborder les thèmes différemment. Jusque dans la forme, on évite certains mots qui ont été trop utilisés.» Ils se lancent maintenant dans la promotion de cet album, y compris sur scène, lieux privilégié pour démontrer de leurs talents.

Textes de rap

«On a grandit quand le rap avait encore de très bon artistes. On veut revenir à ça, à l’essence de la culture hip hop, quand la qualité des textes était importante», affirment les rappeurs. Le hip hop représente une véritable passion qui a littéralement dévoré toute leur jeunesse. Cette période les a durablement influencé et a participé à forger leur identité en tant qu’artistes.

Pour eux, l’album est un équilibre entre spontanéité et perfectionnement. Witness revient sur la chanson «La tentation est forte», dont les paroles à propos des femmes peuvent être assez dures. Il explique ainsi que le texte reflète ce qu’il ressentait à un moment précis, et qu’il ne le réécrirait probablement pas de la même manière aujourd’hui. «Mais changer mes mots aurait été malhonnête envers moi-même, et je veux que ça parle à ceux qui ressentent la même chose», soutient-il. Réaliser l’album a partir de ce matériel a demandé beaucoup de travail d’amélioration.

Photo KOD 3 Rap et gambling

«Car c’est une vie ou y’a que des trucs contradictoires/ Même un pocket pair d’as t’assure pas la victoire/ Sans savoir jouer d’astuce/ La roulette américaine devient plus dangereuse que la Russe.» («Rien ne va plus»)

Aussi bien le nom du groupe que celui de l’album, ou encore plusieurs chansons, renvoient à l’univers des jeux de hasard. «Nous sommes des joueurs, explique Witness, mais absolument pas des joueurs pathologiques.» Ils n’ont jamais perdu de sommes astronomiques au jeu et préfèrent le poker, qui allie le hasard à la stratégie. Ils condamnent Loto-Québec autant que le Casino de Montréal, car tout est devenu trop facile d’accès, et que l’argent est vite perdu.

«Le gambling permet beaucoup de métaphores sur la vie: la vie est un jeu de hasard, rien n’est sûr, il faut faire attention à ce que tu mises… Ce sont des métaphores faciles, mais elles parlent aux gens.»

La promotion de leur album à peine entamée, ils ont déjà des projets plein la tête. «Je pense que notre musique a le potentiel d’attirer une partie de l’Europe», souffle Witness. Mais avant ça, des shows les attendent, une participation à un CD collectif l’année prochaine, «L’Alpha et l’Oméga», et puis la préparation de leur deuxième album, peut-être dans deux ans. «On ne va pas se presser, on veut vraiment offrir quelque chose de qualité», concluent-ils avec un sourire.

.

Sur le site de Kit Ou Double, vous pouvez retrouvez leur programme pour assister à leur show. Le 18 juillet, le lancement officiel de leur album aura lieu au KOÏ Lounge, sur le boulevard Saint-Laurent, à 22h. La liste des points de vente de leurs CD se trouve également sur leur site internet. www.kitoudouble.ca

.

VOS COMMENTAIRES SUR KIT OU DOUBLE

D’autre billets sur les artistes du Café-Graffiti.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900

 

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

show_image Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Vidéo de prévention contre la dépendance aux jeux de hasard

Vidéo de prévention contre la dépendance aux jeux de hasard

Dossiers: Gambling et jeu compulsif

Endettement chronique, troubles familiaux, spirales de la drogue et du mensonge… Le quotidien d’un joueur compulsif n’a rien de la vie glamour que promettent les pubs des grands casinos. Pour aider ceux qui sont déjà accros autant que les joueurs occasionnels à risque de le devenir et les jeunes encore étrangers aux dangers des jeux de hasard, le Café Graffiti, en collaboration avec Reflet de société, présente un DVD de sensibilisation au jeu compulsif. Co-réalisé par Biz, de Loco Locass, ce document vidéo est destiné à provoquer la discussion et la réflexion sur cette dépendance qui touche aujourd’hui plus de 180 000 Québécois. Des témoignages bouleversants entrecoupés du rap de Khyro d’Atach Tatuq, de Sournoi, rappeur et joueur compulsif et de Corbeau s’y succèdent. De Did Tafari Bélizaire, ancien joueur compulsif devenu paraplégique après avoir tenté de se suicider à Éléonore Mainguy, ex-croupière au Casino de Charlevoix, le constat est clair: il n’y a aucun plaisir ou avantage à retirer des jeux de hasard.

Le vidéo est disponible au Café Graffiti, au 4237 Ste-Catherine Est. Sur Internet.
Pour plus d’informations: Téléphone: (514) 256-9000
Courriel :     journal@journaldelarue.ca

Autres textes sur Gambling et jeu compulsif

Le jeu compulsif chez les jeunes

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

Gambling, vidéo et DVD

Rien ne va plus, les jeux sont faits

Loto-Québec, le Casino et le suicide

Loto Quebec: Plus de cadeaux que de prévention

Les dés sont cliqués

Témoignage d’un joueur compulsif

2$; le prix à payer pour devenir un joueur compulsif

Maudite Machine, Biz, rappeur de Loco Locass

Vos commentaires sur Gambling, vidéo et DVD

PUBLICITÉ

show_image Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre, au coût de 9,95$ est disponible

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

Vos commentaires sur Gambling, vidéo et DVD

Festival Orgue et Couleurs; Quand le Hip Hop rencontre le classique

Festival Orgue et Couleurs; Quand le Hip Hop rencontre le classique

Première rencontre des artistes underground et des artistes classiques du Festival Orgue et Couleurs. Merveilleuse rencontre. Grande ouverture d’esprit des deux côtés de la culture. En peu de temps, les artistes de deux mondes différents ont réussi à se créer une complicité pour cet événement des plus original. Rassurant, parce qu’avant cette rencontre, plusieurs commençaient à stresser et à souffrir d’insomnie.

L’originalité de l’événement est attrayant et suscite des débats. Cet événement fait déjà grandement parler de lui. L’actualité, Voir, La Presse, Métro, Radio-Canada (autant la radio que la télévision), Télé-Québec… Les médias ne cessent de demander des entrevues et de rencontrer les artistes qui participeront à ce spectacle.

Même l’église St-Nom-de-Jésus change de couleurs. Pendant toute la durée du Festival Orgues et Couleurs, elle sera habillé par les toiles des meilleurs graffiteurs de Montréal; Zylon, Timer, Back 175, Rodz One, Monke-1, Zeck, Arpi… Ils seront plus d’une trentaine à exposer leurs oeuvres et à les faire découvrir à un nouveau public.

Une seule représentation pour 2006. Mais des idées pleins la tête pour les organisateurs pour 2007 et 2008. Les billets sont disponibles au (514) 256-9000 ou par Internet www.journaldelarue.com

Pour rejoindre le Café-Graffiti: (514) 259-6900

Un spectacle bénéfice pour le Café-Graffiti qui ne devrait laisser personne indifférent.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.