Regain du shower de bebe

Regain du shower de bébé

Isabelle Burgun

(Agence Science-Presse) – Rituel profane célébré depuis des décennies, le shower de bébé connaît une nouvelle vague de popularité. Après l’Amérique du Nord, il gagne l’Europe, la France en tête. Cette fête, rappelons-le, célèbre la future naissance d’un premier bébé et donne droit à un déluge de cadeaux!

«Je voulais connaître le sens profond du don dans un rituel profane comme celui-ci», explique Mandoline Langlois dont le mémoire de maîtrise porte sur le shower de bébé.

De couple à famille

Pour son étude, l’étudiante en ethnologie de l’Université Laval a suivi le déroulement de six d’entre eux dans la région des Cantons-de-l’Est. Familière de ce type de festivités, elle a découvert qu’il s’agit surtout de souligner le passage du couple au statut de famille.

La maman au centre de l’attention

Dérivé de «to show» (montrer), le shower permet aux amis et à la famille de venir constater l’état de la future maman. C’est aussi le prétexte pour arroser (de shower = douche) le jeune couple, mais surtout la maman, de présents.

Car tout au long de la journée, la maman sera au centre des célébrations. Placée littéralement devant les invités, toutes les attentions se dirigeront majoritairement vers son ventre rebondi.

«C’est très émouvant, on reçoit beaucoup d’amour en même temps. Tout le monde s’occupe de nous, on a un peu l’impression de retomber en enfance», confie la jeune femme qui a fait l’objet d’une telle célébration en février dernier, quelques mois avant la naissance de son premier bébé.

Cadeaux pour bébés

D’une durée d’environ trois heures, le shower de bébé démarre par l’accueil et les remerciements aux invités et se poursuit par différentes activités (jeux, devinettes, etc.) pour culminer avec le déballage de cadeaux. Car impossible d’imaginer un shower sans cadeaux. «C’est l’élément central», convient Mandoline Langlois.

Lors de cette journée, le jeune couple reçoit les éléments indispensables pour élever leur enfant à naître. Les grosses «pièces» — bassinette, chaise haute, etc. — viendront des mains des personnes les plus proches et de la famille. Parfois une liste permet aux invités de mieux choisir les objets manquants, comme pour les listes de baptême ou de mariage.

Remplacer la religion?

Alors que la religion recule dans les foyers québécois depuis des dizaines d’années, le shower de bébé remplace d’une certaine façon les présents que l’on recevait lors du baptême. «Ce rituel apporte une aide financière, mais témoigne aussi d’une appartenance sociale», relève Mandoline Langlois.

Il identifie un groupe, constitué à la fois de membres de la famille, d’amis et collègues proches, sur lequel le couple pourra compter dans ses premiers pas de jeune famille.

Pour information

Un site français sur le shower de bébé : http://www.babyshower.fr

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Prématurés: quand chaque semaine compte

Prématurés: quand chaque semaine compte

(Agence Science-Presse) – On sait, bien sûr, que les bébés prématurés ont moins de chances dans la vie. À quel point? Une étude française l’a calculé récemment avec une précision inégalée: comparant, cinq ans après leur naissance, 1817 bébés nés entre la 22e et la 32e semaine avec 667 bébés nés à terme, Béatrice Larroque et ses collègues de l’Université Pierre et Marie Curie, à Paris, ont d’abord confirmé que près de la moitié des prématurés nécessitaient des soins spécialisés, à l’âge de 5 ans. Et que sur un test d’évaluation des capacités cognitives (attention et apprentissage), seulement 12% des bébés nés à terme obtenaient une note en-dessous du chiffre considéré satisfaisant, contre 32% des prématurés (source: The Lancet).

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Enfin des enfants!

Enfin des enfants
Jean-Guy Roy, radio Ville-Marie, Volume 16, no. 3, Février-mars 2008

Depuis des années, on nous rabâche des statistiques pessimistes sur le vieillissement de la population. C’est une tendance inexorable, nous affirment les démographes. Le Québec prend un coup de vieux, les résidences de personnes âgées poussent comme des petits champignons, 60% des lits d’hôpitaux sont occupés par des aînés. Saviez-vous que le Québec compte 1300 centenaires? Mais voilà une bonne nouvelle, les Québécois renouent avec la natalité.

Les statistiques publiées en décembre 2007 parlent d’un bond de 8% de la natalité au Québec. Le Québec a vu sa population grimper de 82 100 enfants de plus entre juillet 2006 et juillet 2007. La fécondité des Québécois atteint maintenant 1,62 enfant par femme. Les observateurs signalent que cette augmentation significative n’avait pas été observée depuis plus de 60 ans. Avec ce bond, le Québec a franchi le cap des 7,7 millions d’habitants. C’est une excellente nouvelle!

On ne peut pas qualifier cette augmentation de baby-boom ou encore d’une réelle tendance; il faut une dizaine d’années pour mesurer tout cela. Comment se fait-il qu’il y ait tant de naissances? Plusieurs éléments concourent à cette croissance et je pense que les mesures sociales et gouvernementales mises en place favorisent beaucoup cette croissance. La situation économique favorable, les garderies à sept dollars, les programmes gouvernementaux et ceux des employeurs contribuent sans aucun doute à relancer la natalité au Québec.

Plus le gouvernement favorisera la famille, plus les parents seront désireux de faire des enfants. En fait, plus les parents seront rassurés d’un support adéquat, plus ils auront le goût de mettre au monde des enfants. Nous connaissons très bien les défis que représente l’arrivée d’un enfant dans un couple. Le contexte des pays industrialisés ne favorise pas spontanément la natalité, tout est tourné vers l’individualisme et le consumérisme.

Un peuple qui ne se renouvelle pas est un peuple qui s’éteint, qui se meurt. L’avenir du Québec passe nécessairement par la natalité et l’immigration. Nous ne pouvons assurer un avenir à notre culture et à notre langue sans enfants. C’est une vérité de La Palice. Devant cette réjouissance du boum de natalité et de l’augmentation de la population, il y a une ombre au tableau. Le Québec fait face à un flux migratoire inquiétant vers les autres provinces canadiennes; le flux a même augmenté sensiblement. S’il est bon de faire des enfants, encore faut-il savoir les garder chez nous. Il est évident que l’on ne peut attacher les gens; il s’avère toutefois important d’offrir à nos jeunes des lieux d’épanouissement très compétitifs avec l’ensemble canadien.

Le Québec conserve malgré tout une population active et occupe toujours la 2e place sur le plan démographique au Canada, après l’Ontario. Pour maintenir le Québec à flot, la province doit trouver des incitatifs pour favoriser la natalité et l’accueil en plus grand nombre de nouveaux arrivants. Ce qu’il y a de réjouissant dans ces récentes statistiques, c’est que les Québécois ont encore envie de faire des enfants. Les experts estiment que les naissances dépasseront 84 000 en 2007. La population du Québec continue toutefois de vieillir ; l’espérance de vie est de 78 ans chez les hommes et de 83 ans chez les femmes.

Outre les questions de valeurs et de choix, les enquêtes montrent que la question monétaire est un critère important dans le nombre d’enfants que les parents souhaitent avoir. On ne fait pas des enfants pour s’enrichir monétairement, mais autrement. Mettre des enfants au monde est un risque qu’il faut parfois calculer. Il arrive que nous nous efforçons trop souvent de donner à nos enfants tout ce qui nous a manqué dans notre jeunesse et nous négligeons malheureusement de leur donner ce dont nous avons bénéficié.

«L’argent est une richesse morte, les enfants sont une richesse vivante.» nous dit un proverbe chinois.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Transplantation d’utérus pour femmes infertiles

Transplantation d’utérus pour femmes infertiles 

(Agence Science-Presse) – Plusieurs femmes infertiles souhaitent désespérément avoir leur propre enfant biologique.  C’est carrément impossible pour celles qui n’ont pas d’utérus. Leur seule solution : recourir aux services d’une mère porteuse, ce qui est encore interdit dans plusieurs pays.  Un nouvel espoir s’offre à elles : la transplantation d’utérus. 

On transplante bien des foies, des reins et des poumons, pourquoi pas des utérus ? Cette opération permettrait aux femmes nées sans utérus et à celles qui ont subi une hystérectomie, à cause d’un cancer ou de fibromes, de porter leur propre enfant. 

L’organe prélevé d’un donneur vivant ou récemment décédé serait attaché au vagin et connecté aux vaisseaux sanguins de la future maman. Une fois la condition médicale de la patiente stable, les médecins pourraient implanter dans le nouvel utérus, les embryons préalablement créés par fertilisation in vitro. L’accouchement se déroulerait par césarienne suivie d’une hystérectomie pour retirer l’utérus et prévenir les risques de complications liés à la transplantation d’organes. Pas banal, comme grossesse ! 

Le Dr Guiseppe Del Priore, obstétricien et gynécologue au New York Downtown Hospital, a réalisé que cette opération serait possible lorsqu’il a récemment expérimenté une nouvelle technique chirurgicale avec des patientes souffrant du cancer du col de l’utérus.  L’utérus des patientes était retiré de leur corps pendant l’opération, puis remis en place.  Et plusieurs de ces femmes ont vécu des grossesses normales par la suite. 

Une transplantation humaine d’utérus a déjà eu lieu, en Arabie Saoudite, en 2000, mais le nouvel organe a du être retiré trois mois plus tard à cause de saignements importants. 

Certains chercheurs et bioéthiciens sont inquiets au sujet de la transplantation d’utérus comme remède à l’infertilité.  Ils estiment que les risques sont peu connus et craignent que ces techniques chirurgicales ne soient offertes en clinique privée, avant même qu’on ne connaisse toutes les conséquences.   » Il est difficile d’imaginer une méthode plus coûteuse et risquée d’avoir un enfant « , indique Thomas Murray, directeur du Hastings Center, un institut de recherche bioéthique, à Garrison, à New York.  

La majorité des transplantations d’organes exécutées jusqu’à aujourd’hui avaient pour but de sauver des vies.  Il est encore difficile d’évaluer,  dans le cas de la transplantation d’utérus, si les bénéfices dépassent les risques.  Une patiente qui ferait ce choix devrait prendre durant toute sa grossesse des médicaments anti-rejet qui pourraient être toxiques et nuire au développement du foetus.  Et malgré les médicaments, il y aurait toujours un risque de rejet. Elle pourrait aussi développer des infections et des complications suite à la chirurgie.   

Près de la moitié des femmes qui ont eu une transplantation des reins et qui deviennent enceintes ont des bébés prématurés ou de petit poids.  Plusieurs d’entre elles souffrent durant leur grossesse de pression trop élevée et de pré-éclampsie, une condition dangereuse qui menace la santé de la maman et du bébé.  Avec une transplantation d’utérus, s’ajoutent d’autres inconnues parce la grossesse se produit dans l’organe transplanté.  Personne ne sait si l’organe s’adaptera à la grossesse. 

Des expériences ont déjà été réalisées avec succès sur des souris.  La recherche doit être maintenant faite sur des primates avant de la tenter sur des humains.  » Une fois que nous aurons montré le premier bébé singe né d’une guenon avec un utérus transplanté, les gens vont immédiatement réclamer l’intervention pour eux », dit Stefan Sclatt de l’Université de Pittsburgh en Pensylvannie.   » Certaines personnes sont tellement désespérées de ne pas avoir de bébé qu’elles n’attendront pas la naissance du dixième singe afin de s’assurer que la technique est sécuritaire.  » 

Moins de 1% des femmes sont infertiles parce qu’elles n’ont pas d’utérus.  Malgré les risques et les inconnues encore associés à la transplantation d’utérus, plusieurs femmes sont déjà volontaires pour une telle opération qui pourrait être offerte d’ici deux à cinq ans. 

Autres textes sur la santé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Choisir le sexe du bébé: la pratique devient courante

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.