Qui est la scientifique la plus importante de l’histoire?

Qui est la scientifique la plus importante de l’histoire?

(Agence Science-Presse) – C’est la question qui a été posée dans un sondage du New Scientist, financé par L’Oréal qui célébrait les 10 ans de son programme L’Oréal-Unesco pour les femmes en science. Sans surprise, c’est Marie Curie qui est citée le plus souvent (25%). Voici la liste complète :

  1. Marie Curie, physicienne, deux fois Nobel (1854-1923): 25%
  2. Rosalind Franklin, chimiste, découverte de l’ADN (1920-1958): 14,2%
  3. Hypatie d’Alexandrie, auteure (géométrie, astronomie, etc.) (370-415): 9,4%
  4. Jocelyn Bell Burnell, astrophysicienne, pulsars (1943 —): 4,7%
  5. Ada Lovelace, théoricienne, préhistoire de l’informatique (1815-1852): 4,5%
  6. Lise Meitner, physicienne, fission nucléaire (1878-1968): 4,4%
  7. Dorothy Hodgkin, chimiste, rayons X (1910-1994): 3,8%
  8. Sophie Germain, mathématicienne (1776-1831): 3,7%
  9. Rachel Carson, pionnière de l’écologie (1907-1964): 3,3%
  10. Jane Goodall, spécialiste des primates (1934 —): 2,7%

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Brûler pour la science

Brûler pour la science

(Agence Science-Presse) – Si certains pathologistes découpent des cadavres, Elayne Pope, elle, les brûle.

Son équipe de l’Université de West Florida a développé une expertise à peu près unique: elle brûle des cadavres de différentes façons afin de récolter davantage d’informations sur la façon dont le corps humain brûle en diverses circonstances, informations qui pourront ensuite servir aux enquêteurs.

Ces corps sont ceux de gens qui en ont fait don à la recherche médicale. «Cette science est jeune» explique Mme Pope au New Scientist. Bouchez-vous le nez…

(Pour en savoir plus: The Body Burners)

 

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

show_image Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pas facile, la vie de cirque

Pas facile, la vie de cirque

(Agence Science-Presse) — Les éléphants, les lions et les tigres sont les animaux les moins adaptés à la vie de cirque, selon une étude rapportée par le magazine New Scientist. Pour Stephen Harris de l’Université de Bristol, le manque d’espace et d’exercice et le peu d’interactions sociales indiquent une mauvaise qualité de vie.

Par exemple, les animaux de cirque passent en moyenne entre 1 et 9% de leur temps à s’entraîner et pour le reste, ils sont généralement confinés dans des cages. En comparaison, dans la nature, les éléphants peuvent parcourir jusqu’à 50 kilomètres dans une journée.

Les animaux sauvages souffrent également pendant les longs voyages qui accompagnent la vie de cirque. Les données recueillies indiquent que les concentrations de cortisol — qui gère entre autres le stress — dans la salive des tigres restent anormalement élevées jusqu’à 6 jours après les transports.

 

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

show_image La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Internet en quelques chiffres

Internet en quelques chiffres

(Agence Science-Presse) – Quel territoire a le plus gros pourcentage de gens branchés à Internet? Le Groenland (92 %!).

Combien y a-t-il désormais d’internautes en Chine? 253 millions. C’est plus qu’aux États-Unis (220 millions).

Combien de courriels ont été envoyés par jour en 2008? 210 milliards. Par jour!

Pour les maniaques de chiffres, le New Scientist offre cette synthèse de cette «petite» merveille qu’est Internet, né si discrètement il y a 40 ans. Sous le titre «Eight things you didn’t know about the Internet»

PUBLICITÉ

show_image Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Maman c est gros comment Internet

Maman, c’est gros comment, Internet?

(Agence Science-Presse) – Dès 2005, Google estimait qu’Internet contenait 5 millions de térabits de données. Mais il y a des façons plus «parlantes» de présenter la chose.

En juillet 2008 par exemple, un nouvel outil de recherche, Cuil.com, affirmait avoir recensé 120 milliards de pages. Tout de suite après, Google réagissait en affirmant en recenser 1000 milliards.

Qui dit vrai? Peu importe, puisque certaines estimations portent à 100 fois plus de pages accessibles via Internet que ce que les moteurs de recherche réussissent à recenser (source: New Scientist).

PUBLICITÉ

show_image Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

CSI foret vierge

CSI: Forêt vierge

(Agence Science-Presse) – La populaire série télévisée CSI, qui met en scène une police scientifique, pourrait engendrer une suite du côté… animal.

C’est que le trafic illégal d’animaux et de plantes est une industrie qui génère désormais des revenus de 20 milliards$ par année. Or, la science offre de plus en plus d’outils pour lutter contre ce marché noir: l’analyse d’ADN, par exemple, permet d’identifier avec une grande précision la région d’origine d’un oiseau exotique.

C’est ce qui est raconté dans Animal Investigators, dont l’auteure, Laurel A. Neme, se décrit comme une «consultante en politique des ressources naturelles». En suivant à la trace le travail des enquêteurs de l’Oregon, Neme, selon le New Scientist, «a trouvé une façon attirante de faire entendre une vérité qui dérange».

PUBLICITÉ

L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements show_imagequi nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre, au coût de 19,95$ est disponible.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Apprendre des animaux

Apprendre des animaux

(Agence Science-Presse) – Enseigner aux prisonniers est du temps bien dépensé, quoiqu’en pensent les détracteurs.

Et celui qui émettait récemment cette opinion dans le New Scientist n’a pourtant pas choisi le sujet le plus évident: Marc Bekoff enseigne «la biologie du comportement animal et de la conservation de la nature», dans la prison du comté de Boulder, Colorado. Sa première surprise? C’est l’un des cours les plus populaires.

Sa deuxième: les détenus doivent gagner le droit d’y assister. D’après ce biologiste de l’Université du Colorado, la raison première de cet intérêt est que plusieurs prisonniers —comme plusieurs humains— trouvent plus facile d’établir des contacts avec des animaux: plusieurs ont eu un chien ou un chat qui était «leur seul ami». Et Bekoff avance une autre explication: plusieurs en ont assez de croire que c’est leur «comportement animal» —leur agressivité— qui les a conduits en prison, et ils sont motivés à l’idée d’apprendre que des comportements comme la coopération, l’empathie et l’altruisme sont tout aussi présents dans la nature.

 

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

show_image Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mieux comprendre l’enfant autiste

Mieux comprendre l’enfant autiste

(Agence Science-Presse)   Dossier Santé mentale

Les enfants autistes observent le monde différemment. Plutôt que d’être fascinés par le mouvement, ils vont consacrer toute leur attention aux mouvements qui sont synchronisés avec un son. Cette découverte, aussi étrange qu’elle semble, pourrait ouvrir une porte à de meilleures interventions, mais surtout à une meilleure compréhension de ce qui se passe dans leur tête.

Autisme et signaux sociaux

Synchronisation du mouvement et du son: c’est ce qui explique que les enfants autistes vont fixer la bouche d’une personne qui parle, plutôt que ses yeux, a constaté le psychologue Ami Klin.

La découverte a été faite par son équipe de l’École de médecine de l’Université Yale, et publiée le 29 mars dans l’édition en ligne de la revue Nature

Ami Klin et ses collègues ont constaté que ce trait de caractère était apparent dès l’âge de deux ans. Cela explique aussi, du même coup, que le cerveau des autistes se développe différemment: il devient progressivement incapable de percevoir les «signaux sociaux», c’est-à-dire tout ce langage non verbal qui forme la base de la vie en société — avec des conséquences désastreuses lorsque les autistes arrivent à l’adolescence puis à l’âge adulte.

Un autre regard sur le monde

Cette incapacité à fixer son attention sur le mouvement est encore plus étrange quand on se rappelle que c’est une capacité innée à bien des animaux sociaux, des oiseaux jusqu’aux chimpanzés. «C’est un mécanisme de survie de base», explique encore Ami Klin au New Scientist: ça aide les jeunes à se sauver d’un prédateur. Et chez les humains, s’est ajoutée à cela la capacité à décoder des expressions faciales. D’où la question posée par Klin: cette incapacité à décoder les intentions des autres est-elle exacerbée par l’autisme ou est-elle une conséquence de l’autisme?

Pour en savoir plus, son équipe a créé des animations de figures humaines récitant des rimes; les figures étaient composées de points de lumière. D’un côté de l’écran, les animations étaient du bon côté, mais de l’autre, elles étaient à l’envers, donc pas immédiatement reconnaissables comme des figures humaines. Les enfants non autistes de deux ans préféraient la première image; les autistes n’avaient aucune préférence… sauf lorsqu’il y avait une synchronicité entre le son et l’image, qu’elle soit à l’endroit ou à l’envers (lorsque le personnage tapait des mains, par exemple).

«La question n’est pas que les enfants autistes n’ont pas de relations avec le monde, ou avec leurs parents ou avec d’autres proches. C’est la façon dont ils semblent appréhender le monde qui est différente.»

Autres textes sur Santé mentale

Etienne Gervais au dela de la folie.

Martin Matte, l’humour et les traumatismes crâniens à Tout le monde en parle.

Ma schizophrénie

Les réalités de l’autisme.

Des artistes atteints de déficiences intellectuelles

École Irénée Lussier: Bricoler l’estime de soi

La rage du trop gentil

La dépression des jeunes

PUBLICITÉ
Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

show_image Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre, au coût de 4,95$, est disponible :
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Kenya: des traducteurs improvisés gagnent des minutes gratuites pour leurs téléphones portables

Kenya: des traducteurs improvisés gagnent des minutes gratuites pour leur téléphone portable

(Agence Science-Presse)

Vous connaissez le travail «collaboratif», où les intelligences de millions de personnes sont réunies grâce aux nouveaux outils d’Internet? Voilà qu’il atteint de nouveaux sommets… au Kenya. Des milliers de personnes, dans les campagnes, augmentent ainsi leurs revenus, grâce à leur téléphone cellulaire.

Collaboration de masse à l’ère Internet

Scène étrange. Un gardien de bétail de Kisumu, au Kenya, répond à son téléphone. Après avoir écouté le message, il répète la phrase, mais dans son dialecte, le massaï. Puis, il écoute une autre phrase, et le «travail» se poursuit ainsi pendant une trentaine de minutes. À la fin, il a gagné assez d’argent pour payer une semaine d’utilisation de son téléphone.

Son employeur, situé dans la capitale, s’appelle txteagle. Il permet à des personnes comme lui de gagner du temps d’utilisation de cellulaire en effectuant de telles tâches — traduction ou transcription, en utilisant leurs téléphones.

Le principe n’étonne plus quand on en entend parler en Amérique du Nord et en Europe: la collaboration de masse, qui relie par Internet des milliers de personnes, chacune effectuant une minuscule portion du travail d’ensemble. Mais il étonne un peu plus quand on voit combien il a été facile de l’implanter dans des portions du globe qui ont plus difficilement accès à Internet.

Des contributeurs irremplaçables

Seti@Home, ce logiciel qui, installé sur des millions d’ordinateurs personnels, analyse des montagnes de données, était le pionnier de cette forme de collaboration de masse. Mais il y a des choses que les ordinateurs ne peuvent pas faire à la place des humains, et la traduction est l’une d’elles.

Le New Scientist donne en exemple le cas de la compagnie Nokia, qui veut créer des interfaces pour ces téléphones dans la soixantaine de langues parlées au Kenya, mais ne dispose pas des connaissances linguistiques nécessaires. D’où txteagle: les contributeurs, comme ce gardien de bétail massaï, reçoivent des messages textes en anglais, et les traduisent. Le même mot est envoyé à plusieurs collaborateurs, et si suffisamment d’entre eux renvoient la même réponse, «celle-ci est acceptée par le système», explique Nathan Eagle, le fondateur de txteagle, et chercheur en téléphonie mobile au Massachusetts Institute of Technology.

Troc version 2009

Sont également en développement: des applications de reconnaissance vocale, qui permettraient au logiciel de distinguer les différents accents d’un dialecte (on demande à différents utilisateurs d’écouter une phrase, puis de la répéter, ce qui fournit au logiciel différentes prononciations).

Même le paiement était un défi au Kenya, où l’infrastructure bancaire est couci-couça. D’où ce concept, créé en 2008 par la compagnie kenyane de téléphonie mobile Safaricom, qui permet de donner du temps d’utilisation au lieu d’argent, et qui pourrait s’étendre à d’autres pays.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,