Un oiseau détient le record du plus long voyage sans nourriture

Un oiseau détient le record du plus long voyage sans nourriture

(Agence Science-Presse) – Un voyage de huit jours et 11 680 kilomètres, sans s’arrêter, ni manger, ni boire. C’est le record détenu par une barge rousse qui, partie d’Alaska, est arrivée à sa «résidence» d’hiver en Nouvelle-Zélande. C’est le plus long «vol direct sans escale» jamais documenté pour un oiseau, selon les scientifiques qui l’avaient baguée, elle et plusieurs autres.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,

Mémoire des animaux

Mémoire des animaux

(Agence Science-Presse) – Les animaux ont-ils le sens du temps qui passe? Pas du tout, ont constaté ceux dont le chien les accueille avec autant d’enthousiasme après une absence d’une heure ou de 10 heures. Et pourtant, des recherches récentes ont d’abord remis cette croyance en question chez des oiseaux —le geai à gorge blanche— et à présent chez des rats: une équipe de psychologues de l’Université Western Ontario et de l’Université Dalhousie à Halifax, a publié dans la revue Science les résultats d’une expérience complexe où les rats devaient démontrer qu’ils pouvaient se rappeler non seulement où ils avaient caché leur nourriture, mais aussi quand. Chez les humains, les experts appellent ça la  » mémoire épisodique « , et cela suppose la capacité à se faire une image mental d’un événement du passé : où, quoi et quand. Les résultats suggèrent que le rat ne se rappelle pas d’un événement passé de la même façon que nous, mais simplement qu’il est bel et bien capable de retrouver sa nourriture lorsque le seul indice disponible est le  » il y a combien de temps que j’ai fait ça « .

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un maître imitateur

Un maître imitateur

(Agence Science-Presse) – Les humoristes ne sont pas les seuls à faire des imitations. Tirez la langue à un très jeune enfant et il la tirera à son tour. Les neurologues croient que les neurones qui servent à cette «tâche» sont les mêmes qui nous permettent d’apprendre à parler. À preuve, disent-ils, ces neurones, on les trouve chez des… oiseaux! On les appelle des neurones-miroirs, et ils s’activent dès que l’oiseau se met à chanter, mais aussi dès qu’il entend la même chanson en provenance d’un autre oiseau. On sait combien le chant est important pour l’oiseau: c’est ainsi qu’il repère un membre de la même espèce que lui. Il y a longtemps que les amateurs d’oiseaux n’hésitent pas à en parler comme d’un langage, mais les neurologues sont en train de confirmer cette intuition: ce que leur étude suggère, c’est que lorsque s’écoule le chant d’un autre, le cerveau d’un oiseau crée, littéralement, une «copie» du chant afin de la reproduire l’instant d’après. C’est exactement la façon dont l’enfant procède lorsqu’il apprend à reproduire un mot, syllabe par syllabe (source: Nature).

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Comment les oiseaux ne perdent pas le Nord

Comment les oiseaux ne perdent pas le Nord

(Agence Science-Presse) – Une hypothèse sur les oiseaux migrateurs se trouve confirmée: ceux-ci «voient» bel et bien le champ magnétique. Ce qui leur permet… de ne pas perdre le Nord! Plusieurs travaux récents pointaient dans cette direction. Les chercheurs s’entendaient de plus en plus sur le fait que le champ magnétique terrestre était détecté, d’une façon ou d’une autre, par le cerveau des oiseaux : ceux-ci «ressentaient» ce champ et s’orientaient grâce à cela. Mais c’est dans l’oeil que se produit ce contact : des molécules dans les yeux des oiseaux migrateurs sont les «récepteurs» tant recherchés. Pour en arriver là, il a fallu observer ces oiseaux de près. De très près. Dominik Heyers et ses collègues de l’Université d’Oldenburg, en Allemagne, ont injecté à des fauvettes des jardins un traceur microscopique, capable de «voyager» le long des neurones, en fonction des influx nerveux. Dès le moment où les oiseaux ont «montré le désir de migrer», assurent les chercheurs dans la revue gratuite Public Library of Science One, les traceurs ont abouti au même endroit, le thalamus, une région du cerveau associée à la vision. Concrètement, que «voit» l’oiseau? Un point noir, se risque à répondre Heyers. Si l’oiseau regarde dans la direction du Nord, celui-ci apparaîtrait comme un point noir —pure spéculation, concède-t-il toutefois. Et cette recherche ne marque pas la fin de l’histoire : d’autres chercheurs ont déjà conclu à la présence de «cristaux magnétiques» dans les becs d’autres oiseaux migrateurs. Les deux «systèmes de navigation» sont-ils complémentaires, ou distincts, plus de détails lors de la prochaine migration…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Le vélociraptor qui ne fait pas peur

Le vélociraptor qui ne fait pas peur

(Agence Science-Presse) – Le vélociraptor est cet ancêtre des oiseaux, dont les grandes ailes palmées et les «doigts» crochus lui donnent un air si menaçant… dans les livres d’images et dans le film Le Parc jurassique. Toutefois, avec des plumes, il a soudain l’air… d’un gros dindon! Or, c’est exactement ce à quoi il avait sans doute l’air, viennent de révéler des chercheurs du Musée d’histoire naturelle de New York. Au grand chagrin de millions d’écoliers, ils dépeignent en effet une bestiole qui ressemblait beaucoup plus à nos oiseaux actuels. Certes, le vélociraptor conserve encore la dentition d’un carnivore, et il devait sûrement faire une grosse peur aux petits animaux. C’était sans doute «un dindon tueur», résument les chercheurs. Avouez que ça fait bien moins impressionnant…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.