Enfants policiers au Japon

Enfants policiers au Japon

(Agence Science-Presse) – Appelons ça Robocop 1.0. Des ingénieurs japonais ont conçu un robot de la taille d’un camion pour enfants, qui éjecte un filet dans le but d’immobiliser un criminel —en autant que celui-ci ne soit pas à plus de 3 mètres 50. Le T-34 est équipé d’une caméra vidéo et communique sans fil avec ses opérateurs humains, qui donnent l’ordre —ou non— de prendre le méchant dans leur filet. Prix suggéré: 5000$.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Gambling et Jeu compulsif

La réalité sur les jeux de hasard, un outil de discussion pour les jeunes

gambling-jeu-compulsif-gambler-joueur-pathologique-poker-casinoDVD Gambling. 20$ + 5$ (taxes et frais de transport)

DVD de sensibilisation rassemblant témoignages et interventions de Biz, de Loco Locass, de l’ancienne croupière Éléonore Mainguy, du joueur devenu paraplégique Did Bélizaire et de plusieurs joueurs compulsifs. Le moyen idéal de s’éveiller aux conséquences de la dépendance au jeu.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc, H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,

Une cuisine informatisée

Une cuisine informatisée

(Agence Science-Presse) – Le rêve d’un robot culinaire qui préparerait chaque matin votre café et vos oeufs pourrait devenir réalité grâce à l’équipe de Michael Betz en Allemagne. La cuisine serait transformée en un système informatique où chaque armoire, pot et ingrédient serait équipé d’un émetteur radio que détecterait l’ordinateur central. En communication avec celui-ci, le robot culinaire évoluerait avec ses bras préhensiles et ses senseurs infrarouges. Reste à rendre ce robot assez précis pour qu’il soit un bon marmiton…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,

Tokyo: le robot qui parle pour ne rien dire

Tokyo: Le robot qui parle pour ne rien dire

(Agence Science-Presse) – Quand on pense aux énormes difficultés que représente le fait de réussir à faire parler un robot, on s’extasie devant ces robots domestiques expérimentés aux Laboratoires ATR de Tokyo, qui peuvent répondre à un ordre en cinq secondes. Malheureusement, constatent soudain les ingénieurs, 5 secondes, c’est trop long pour les étudiants d’aujourd’hui, qui s’impatientent et croient que le robot n’a rien compris. Les voilà donc obligés d’imaginer un nouveau logiciel, par lequel le robot parlerait pour ne rien dire, pendant que son cerveau tente de décoder les instructions. Par exemple, si vous lui demandez de sortir la poubelle, vous pourriez l’entendre vous répondre  » Well « ,  » Hum « , ce qui ne serait, pour lui, qu’une habile façon de gagner du temps. Lorsque leur robot risque cette tactique, lit-on dans le New Scientist, les étudiants ne remarquent pas le délai de 5 secondes!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Avion-espion… dans un soulier

Avion-espion… dans un soulier

(Agence Science-Presse) – La prochaine fois que vous verrez une paire de chaussures suspendue à un fil électrique… ce pourrait être un avion-espion en train de recharger ses batteries. L’armée américaine expérimente depuis longtemps des mini-avions robotisés, qui peuvent être transportés dans un sac à dos puis réassemblés. Mais ils ont un défaut: une autonomie de seulement 45 minutes. Le Laboratoire de recherche de l’armée de l’air à Dayton (Ohio) met donc au point un micro air vehicle qui pourrait se recharger en se branchant lui-même à une ligne électrique. Pour éviter d’attirer les soupçons, il lui faudrait replier ses ailes, et ses concepteurs travaillent donc à dessiner un fuselage qui ressemblerait à un inoffensif débris rejeté par le vent…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La science est un roman

La science est un roman
Annie Cloutier – Agence Science-Presse

De l’électricité à la relativité, du clonage aux nanorobots, les découvertes et innovations scientifiques alimentent depuis longtemps les auteurs de science-fiction (ou est-ce le contraire?). Nombre d’entre eux se soucient de baser leurs récits sur des faits scientifiques véridiques ou à tout le moins, s’assurent que les lois qui régissent les univers qu’ils ont créés soient cohérentes. Certains recourent alors à un conseiller scientifique. Il semble également que la science nourrisse de plus en plus les romanciers en dehors de la science-fiction…

À la fois chimiste, physicien, astronome et informaticien, Norman Molhant s’est au fil des années abreuvé aux magazines et revues savantes. Telle une éponge, il a tout absorbé. Véritable encyclopédie vivante, il aide depuis une douzaine d’années, des écrivains de science-fiction tels que Élisabeth Vonarburg, Jean-Claude Dunyach, Richard Canal ou Laurent Genefort à rendre cohérents et plausibles les univers surgis de leur imagination.

Contrairement aux séries, comme Star Trek, où une «bible» comportant toutes les caractéristiques des personnages, des civilisations et des technologies employées (de même qu’un lexique klingon) et à laquelle les scénaristes se réfèrent, on procède ici à rebours. «L’auteur a déjà écrit l’histoire et me demande de corriger ce qui ne fonctionne pas sans toucher au récit. Il me faut trouver une façon de le rendre cohérent scientifiquement.»

Monsieur Molhant ne compte pas vraiment de «clients» en dehors de la science-fiction. «Les auteurs qui veulent un décor convenable sont des gens intéressés par les sciences». Il fait d’ailleurs remarquer que ceux-ci préfèrent presque tous la science-fiction. Pour quelle raison? «Parce que la science-fiction est un moyen de proposer des alternatives». Embrassant tous les styles, elle présente des utopies. «La plupart des auteurs préfèrent proposer des univers améliorés. Ce qui leur permet à la fois de dénoncer un problème et de proposer une solution. Or, il faut que le moyen suggéré tienne la route. Asimov disait d’ailleurs qu’on avait droit à une invraisemblance par histoire. On ne peut pas se permettre de les empiler sous peine de voir le lecteur décrocher.»

Même si la science-fiction demeure un véhicule privilégié pour surfer sur les concepts scientifiques, on retrouve tout de même de plus en plus de science dans le roman en général que ce soit en tant que toile de fond ou commentaire. Mario Tessier, astronome, historien et auteur du thriller paléontologique Le regard du trilobite, fait observer que des romanciers, tel Harry Mulisch, utilisent la science dans le cadre d’une réflexion philosophique alors que d’autres comme Jean-Pierre Luminet, en font des romans à caractère historique et semi-pédagogique… sans compter le thriller technologique, genre que privilégient, Dan Brown, Michael Crichton et cie.

Toutefois, si certains savants (Hawking, Luminet) se lancent dans l’aventure de l’écriture, M. Tessier ne pense pas que les auteurs de romans populaires, en général, soient plus compétents en science qu’auparavant. Il s’agit de faire ses devoirs et de bien se documenter (ou encore de demander conseil à M. Molhant!) Il croit par contre «qu’ils saisissent mieux l’importance de la technologie et de la science pour notre interprétation du monde.» Selon lui, ces romanciers récolteraient aujourd’hui les fruits du travail de fond effectué par les écrivains de science-fiction. «En exploitant certains thèmes, ils les ont fait passer dans la culture populaire et on peut maintenant en parler sans se ridiculiser.»

Les romans à saveur scientifique pourraient-ils s’avérer bénéfiques pour la diffusion de la science? Difficile de l’évaluer. Une chose est sûre, l’ingrédient semble avoir bon goût puisque, selon M. Tessier, ces romans (de littérature générale) sont assez souvent bien reçus par la critique, tandis que nombre de techno-thrillers font un tabac en librairie. Ces romans «servent à amorcer une conversation entre les adeptes des humanités et ceux des sciences dures. En un sens, ils comblent le fossé qu’il y a entre ces deux cultures qui se parlent rarement», se réjouit-il. La science et la technologie seraient ainsi devenues des thèmes légitimes pour la littérature, et donc, dignes de devenir des oeuvres d’art.

Suggestions de romans récents au parfum de science
Préparé à l’aide de la liste de discussion science-fiction-Boréal et du journal Le Libraire

Traité de balistique d’Alexandre Bourbaki, Alto, 2006.
L’histoire de la science-moderne en dix-neuf récits et quelques images sur le mode scientifico-poético-comique.

Les mémoires d’Elizabeth Frankenstein de Theodore Roszak, Le Cherche midi, 2007.
La vie – imaginée par l’auteur — d’Elizabeth, la femme de Victor Frankenstein, à travers son journal intime. Réflexions sur le féminisme et les dérives de la science.

L’ami de Galilée de Isaia Iannaccon, Stock, 2006.
Dans cette biographie romancée, mais très documentée, un savant allemand, appelé Terrentius, jésuite de surcroît, s’exile en Chine où on lui propose de réformer le calendrier. Mais l’Inquisition le suit à la trace.

Spin de Robert de Charles Wilson, Denoël, 2007
Une nuit, les étoiles disparaissent du ciel. La Terre est ceinturée d’un mystérieux bouclier à l’extérieur duquel le temps file à toute vitesse. Trois enfants cherchent à comprendre. Où chercher des réponses, dans la religion ou la science?

Georges et les secrets de l’univers de Lucy et Stephen Hawking, Pocket jeunesse, 2007.
La vie de Georges bascule au contact de ses nouveaux voisins – Annie et son père, un scientifique. Cosmos, leur superordinateur leur permet de voyager aux confins de l’univers. Mais un savant mal intentionné a décidé de le voler… Premier tome d’une trilogie destinée à la jeunesse, concocté par un astrophysicien émérite.

Les chefs-d’oeuvre de H. G. Wells (1866-1946), Omnibus/SF, 2007
Renouez avec La machine à explorer le temps, La guerre des mondes, L’homme invisible et L’île du Docteur Moreau, et découvrez les onze nouvelles moins connues d’un des pères de la science-fiction moderne.

Le Premier Cercle de Alexandre Soljenitsyne, éd. Robert Laffont/Pavillons Poche, 2007
Rédigé entre1955 et 1958, interdit en U.R.S.S., ce roman raconte quatre jours de décembre 1949 vécus par des scientifiques. Emprisonnés dans un camp spécial, ils doivent travailler pour le progrès technologique de l’URSS.

La conspiration Darwin de John Darnton, M. Lafon, 2006.
Deux jeunes chercheurs tentent de faire la lumière sur la genèse de la théorie de l’évolution. Au menu : soif de pouvoir, vengeance et science corrompue. Les amateurs d’intrigues et de romans historiques seront servis.

Bleu de Sèvres, 1759-1769, Jean-Paul Desprat, Points, 2007
1759-1769 en France, la marquise de Pompadour a entrepris de découvrir le secret de fabrication de la porcelaine de Sèvres pour disqualifier celle de Saxe. Un beau cas d’espionnage industriel savamment rendu.

Les Arpenteurs du monde de Daniel Kehlmann, Éd. Actes Sud, 2007
Deux savants du XIXe siècle, le géologue-botaniste Alexander von Humbold et le « prince des mathématiciens », Carl Friedrich Gauss joignent leurs efforts pour mesurer l’univers. Un récit loufoque entremêlant passion et érudition.

Le secret de Copernic de Jean-Pierre Luminet, J.-C. Lattès, 2006
Dans ce premier tome de la série, Les bâtisseurs du ciel, l’astrophysicien et romancier, Jean-Pierre Luminet raconte la vie du savant polonais qui a placé le Soleil au centre de notre univers.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les yeux ouverts

Les yeux ouverts
Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Lorsque vous levez les yeux vers la caméra de surveillance de votre dépanneur, savez-vous ce qui s’affiche sur l’écran ? Une image bien grossière de vous-même !

Pas de quoi être parano. «Les systèmes font de grands progrès. Mais une barbe ou des lunettes peuvent déjouer la plupart des systèmes attachés à l’identification des individus» soutient Mahand Said Allili de l’Université Sherbrooke.

Le doctorant en informatique de la faculté des sciences a récemment décroché le Prix du meilleur article étudiant à la 4e Conférence canadienne sur la vision par ordinateur et par robot.

Connus sous le nom de CCTV – pour Closed circuit television technology— les circuits de surveillance vidéo sont partout. Ils suivent des yeux les déplacements et les faits et gestes de millions de personnes dans le métro, au sein des édifices publics et sur les rues de nombreux centres-villes d’Amérique du Nord.

Mais s’il y a de la pluie, des variations de luminosité ou encore de la brume, il devient alors bien difficile de dire si un individu se livre à un mauvais coup sur le circuit de surveillance. «Nous sommes encore loin des conditions parfaites des laboratoires», affirme même Mahand Allili.

Après une thèse sur la segmentation d’images fixes, le jeune chercheur s’est penché, dans le cadre de son doctorat, sur les images dynamiques issues de la vidéo. Il a ainsi développé un algorithme «robuste» destiné à faire la lumière sur les ombres épaisses et les luminosités complexes qui nous entourent.

Lors des multiples calculs du processeur de traitement du signal, la quantité d’information nuit à la reconstruction de l’image. «Une ombre épaisse peut être comptabilisée comme un objet lors de grande illumination», soutient l’étudiant. Une image est constituée entre 500 000 et 5 millions de pixels (points lumineux).

Pour une bonne surveillance, le programme informatique des CCTV devrait également reconnaître la trajectoire des individus, être capable de préciser la taille des objets, fournir de grands détails sur la scène tout en permettant de respecter la vie privée des individus.

Si loin, si proche
Certains programmes de recherche sur la vision artificielle font rêver — bien loin de nos basses préoccupations — tel celui de la Nasa destiné à capturer des images 3D du Soleil (http://www.nasa.gov/mission_pages/stereo/main/index.html).

Mais lorsqu’on parle de surveillance vidéo, les travaux s’attachent le plus souvent à des problèmes plus terre-à-terre, comme celui du respect de la vie privée fréquemment abordé dans les magazines et lors des conférences internationales.

En effet, comment parvenir à ne capter que les détails significatifs pour la surveillance sans nuire à l’identité des passants ? «Il est important d’introduire un peu d’intelligence dans le traitement des données, comme s’attacher aux mouvements plutôt qu’aux visages. Ces derniers peuvent facilement être masqués par le processeur», soutient Mohand Saïd Allili.

Loin des vieux systèmes passifs que l’on retrouve au plafond des dépanneurs, les circuits modernes implantés au bord des autoroutes et dans les couloirs des aéroports permettent déjà de n’enregistrer que les gestes suspects et les excès de vitesse.

Évidemment, le meilleur système de surveillance mis entre les mains de personnes non respectueuses ouvre la porte à des usages nuisibles. Certains appréhendent même la filature par internet !

«Ce qui nous intéresse c’est de concevoir des solutions intelligentes pas de faire progresser le volet législatif» maintient le jeune chercheur. Devant ces avancées technologiques, c’est à la société de ne pas fermer les yeux et d’exiger un cadre législatif respectueux des droits individuels.

Références :

* “A Robust Video Foreground Segmentation by Using Generalized Gaussian Mixture Modeling” par Mohand Saïd Allili, Nizar Bouguila et Djemel Ziou, dans Proceedings of the Fourth Canadian Conference on Computer and Robot Vision (4ème Conférence canadienne sur la vision par ordinateur et par robot) de 2007 :
http://doi.ieeecomputersociety.org/10.1109/CRV.2007.7

À lire aussi :
* “Privacy in Video Surveillance”, IEEE SIGNAL PROCESSING MAGAZINE [168], mars 2007 :
http://ieeexplore.ieee.org/xpl/freeabs_all.jsp?arnumber=4117949

Sur la vision artificielle :
http://en.wikipedia.org/wiki/Computer_vision

Conférences internationales sur le sujet :
IEEE Computer Society Conference on Computer Vision and Pattern Recogition :
http://cvpr.cv.ri.cmu.edu/
ICCV
http://iccv2007.rutgers.edu/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un adhésif ultraperformant!

Un adhésif ultraperformant!

(Agence Science-Presse) – Les rubans adhésifs ont une fâcheuse tendance à se décoller. Pourtant, la solution d’un adhésif fort et permanent existe : dans les poils situés sous les pattes des lézards geckos. Grâce à ces poils géométriquement ordonnés et formés de microstructures, les geckos peuvent avancer facilement sur des parois lisses et verticales. Inspirée, une équipe américaine a reconstitué cet agencement de poils avec des nanotubes de carbone. Leur nouvel adhésif synthétique dépasse maintenant les possibilités d’adhésion du gecko ! Un petit carré d’un centimètre peut porter un poids de 4 kilos et adhérer à des surfaces antiadhésives comme le Teflon ! Puisque ce ruban se colle et se décolle facilement, les mains et les pieds des robots grimpants de demain pourraient aussi en être munis!

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mon prof de danse est un robot

Mon prof de danse est un robot

(Agence Science-Presse) – Des robots imitant les humains pourraient un jour être les seuls à se souvenir de danses du passé. Et ces « bibliothèques » sur deux pattes pourraient du même coup enseigner à nos descendants les pas du tango, de la valse ou du charleston. L’idée provient du Japonais Shin’ichiro Nakaoka, de l’Université de Tokyo, qui travaille à enregistrer les mouvements d’un danseur traditionnel japonais. De là à imaginer que ces mouvements puissent être reproduits par un robot, il n’y a qu’un… pas! D’autant que, ces dernières années, les Japonais ont mis au point des robots marcheurs imitant singulièrement l’humain. Pour de tels robots, reproduire des pas de danse serait, dans certains cas, moins compliqué que de monter un escalier. Encore que, reconnaissent les ingénieurs, ça dépend du type de danse : la grosse difficulté, en robotique, reste encore d’apprendre au robot à maintenir son équilibre…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Robot chirurgien pour soigner les astronautes

Robot chirurgien pour soigner les astronautes, Dossier espace

(Agence Science-Presse) – Un robot chirurgien contrôlé à distance, via Internet, par un humain sera testé d’ici peu par la Nasa pour exécuter une opération sous l’eau afin de simuler l’apesanteur. Ce robot portable qui peut être contrôlé à plusieurs kilomètres de distance a été développé par le Département de la défense américaine pour soigner les soldats blessés sur les champs de bataille, pour exécuter des chirurgies compliquées dans des régions éloignées et pour porter assistance aux astronautes malades dans l’espace.

La différence majeure entre ce robot chirurgien et les autres robots déjà utilisés dans les hôpitaux américains est son faible poids. Toutes les parties du robot pèsent environ 50 livres et peuvent être transportées et assemblées par des personnes non qualifiées en ingénierie. Les robots chirurgiens actuellement en poste dans les hôpitaux pèsent plusieurs milliers de livres, ne sont pas portables et ne peuvent pas être facilement désassemblés et reconstruits.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.