La peinture qui tue

La peinture qui tue

(Agence Science-Presse) Des biochimistes du Royaume-Uni ont mis au point une peinture capable de détruire les bactéries les plus virulentes. Les hôpitaux surveillent les développements de près.

On a découvert que le dioxyde de titane, le principal «colorant» de la peinture blanche, anéantit les cellules microbiennes, sous certaines conditions.

Un mélange de dioxyde de titane et de carbonate de calcium pourrait même venir à bout de la dangereuse bactérie E. coli.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Sous-marin de Rimouski

Sous-marin de Rimouski

Sylvain Sarrazin

(Agence Science-Presse) – Après plus de trois décennies d’immersion, on peut bien comprendre son hésitation à se jeter… hors de l’eau! Acquis en 2005, le sous-marin Onandaga deviendra prochainement le fleuron du site historique maritime de la Pointe-aux-Pères, à Rimouski. Mais avant, il faut l’extraire de son élément naturel, la mer. Et ce n’est pas une mince affaire.

Remorquage de sous-marin

En effet, le musée souhaite l’exposer sur le plancher des vaches, ce qui nécessite des opérations de remorquage et de halage. Si cette dernière est une manœuvre courante dans le monde maritime, elle s’avère plutôt périlleuse et bien moins fréquente dans le cas d’un sous-marin.

Au cours du mois d’août, deux tentatives d’extraction ont finalement laissé Onandaga le bec dans l’eau. La grande marée de 15 pieds, nécessaire pour réaliser un premier halage le 2 août, était bien au rendez-vous, mais les conditions climatiques exécrables et un fort vent d’est avaient menacé la sécurité des opérateurs. Or, la prochaine marée de cette hauteur aura lieu en octobre, période à laquelle la météo sera très probablement défavorable.

Opération délicate

Au musée, la riposte ne s’était pas fait attendre : « Nous avons décidé de reporter l’opération et de modifier le site de halage, en allongeant les rails de 7 mètres », a souligné le responsable de la procédure Donald Tremblay, qui hisse son tout premier sous-marin hors des vagues. « Désormais, une marée de 14 pieds est suffisante, ce qui permettra de faire […] d’autres essais courant septembre ». Il n’en reste pas moins que l’opération est jugée « très délicate » par la compagnie chargée de l’extraction.

Et, en effet, la deuxième tentative d’extraction la fin de semaine du 31 août a causé bien des difficultés. Cette fois-ci, les conditions idéales étaient réunies. Mais l’un des rails a cédé, compromettant les opérations. Si les grandes marées seront de retour en septembre, on ignore encore si le système de halage aura été restauré d’ici là. Notons que ce dernier comprend un immense bloc de béton armé ancré dans le roc, qui sert de point d’ancrage, le tout étant tiré par une chargeuse.

Unique sous-marin accessible

Une fois son pénible deuil des flots achevé, il deviendra ainsi l’unique sous-marin accessible au public en territoire canadien. Il exhibera ses entrailles technologiques dès mars 2009, et les curieux pourront découvrir l’ambiance et le fonctionnement de ce poisson d’acier, puisque ses différents équipements électroniques ou mécaniques seront encore actifs.

Désarmé en 2000 par la marine nationale du Canada, le sous-marin Onandaga est un vieux loup de mer dont la construction date de la fin des années 1960. Aujourd’hui désuet, il a été submergé par l’apparition d’appareils plus modernes, tels que le tristement célèbre Chicoutimi.

Projet Onandaga

Ce sous-marin unique est un rescapé de la Guerre froide. Bâti au Royaume-Uni à la fin des années 1960, le mastodonte mesure 90 mètres de long pour plus de 1400 tonnes. Il est capable d’ingurgiter près de 70 membres d’équipage pour les mener jusqu’à 210 mètres sous les eaux.

Comme il est difficile d’être massif et rapide, sa vitesse maximale de déplacement en plongée s’élève à 31 km/h. Le sous-marin n’avait pas attendu le succès des technologies hybrides pour s’équiper de deux moteurs fonctionnant au diesel et à l’électricité.

Inoffensif

Muni auparavant de 16 torpilles, Onandaga est redevenu inoffensif depuis son acquisition par le musée. Les prochains visiteurs ne pourront ainsi pas commettre de bourde en appuyant sur le bouton rouge!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Afghanistan : Faites fleurir le pavot, pas la guerre

Afghanistan : Faites fleurir le pavot, pas la guerre

La présence de soldats canadiens en Afghanistan a pris un visage différent lorsque les médias nous ont présenté des soldats canadiens morts au combat. Des lors, des gens ont demandé le rapatriement des soldats canadiens de l’Afghanistan.

En se référant à un article publié par Jean-Claude Leclerc dans le Devoir du 23 octobre 2006, les problèmes que connaît l’Afghanistan pourraient être résolu autrement.

Les États-Unis ont dépensé 780 millions de dollars pour tenter vainement d’éradiquer le pavot en Afghanistan. Même les talibans ultrareligieux, avaient interdit cette culture et n’avaient pu l’éliminer. Les Nations unies estiment à plus du tiers du produit national brut de l’Afghanistan l’importance de ce commerce illégal. L’héroïne qu’on en tire fait plus de victimes dans le monde que les conflits militaires. Aucune plante de remplacement n’est aussi payante. En s’en prenant à la culture du pavot, Washington menace avant tout la subsistance des fermiers et des cueilleurs, de quoi les pousser du côté des insurgés.

Le pavot sert à fabriquer l’héroïne, une drogue illégale qui fait des ravages. Mais elle sert aussi à fabriquer la morphine et la codéine que l’on retrouve dans la fabrication de médicaments contre la douleur. Des pays riches (États-Unis, Royaume-Uni, France, Japon, Allemagne, Australie, Canada) consomment la quasi-totalité de ces médicaments. Le reste du globe, soit 80 % de la population, en est privé.

Une meilleure stratégie existe pourtant, signale le professeur John Polanyi, un chimiste canadien et Prix Nobel : légaliser la culture du pavot et fabriquer des médicaments. En doublant la production afghane de pavot, on fait d’une pierre deux coups: aider l’économie de ce pays et soulager les patients des pays pauvres qui en sont privés. En recyclant le pavot dans le marché des médicaments, on prive les trafiquants de revenus colossaux. L’achat de ce pavot devenu légal coûterait 600 millions de dollars, beaucoup moins que ce qui est dépensé pour tenter de l’éliminer!

Voter pour ce texte dans Cent Papiers.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Avis aux profs ennuyeux !

Avis aux profs ennuyeux !Agence Science-Presse. Benoît Lacroix

Les professeurs soucieux de l’état d’esprit de leurs étudiants pendant leurs cours pourraient bientôt posséder un outil informatique révélateur !

En effet, un système qui mesure le degré d’attention des étudiants est présentement à l’essai en Chine et au Royaume-Uni. Il permet à l’enseignant d’adapter son cours en fonction de la réponse des étudiants.

Liping Shen de l’Université Jiao Tong de Shanghai et Vic Callaghan de l’Université Essex croient que leur dispositif améliorera la qualité de l’enseignement à distance. Les universités chinoises s’intéressent de plus en plus à ces technologies pour recruter de nouveaux étudiants, en particulier ceux qui vivent loin des grandes villes.

Une bague fixée au doigt de l’étudiant mesure son pouls, sa pression sanguine et la résistance électrique de sa peau, qui varie en fonction du niveau de transpiration. Ces données sont ensuite transférées par technologie sans fil à un ordinateur. Celui-ci effectue le traitement de l’information recueillie en temps réel, afin de déterminer l’état d’attention, de stress ou de sommeil de l’étudiant ! L’enseignant peut alors décider de modifier la vitesse à laquelle il donne son cours ou d’utiliser un mode de transmission différent (texte, voix, vidéo).

Les technologies électroniques d’enseignement à distance existent déjà. Mais selon les chercheurs, elles ne permettent pas encore d’échanger les émotions, comme c’est le cas dans le cadre de l’enseignement traditionnel. Avec cette nouvelle technologie, les enseignants à distance auront ce qu’il faut pour améliorer leur technique. Reste à savoir si certains sauront s’adapter et réveiller leurs étudiants !

Réf. :
– « Emotion-aware teaching software tracks student attention », New Scientist, 5 janvier 2007 (http://www.newscientisttech.com/article.ns?id=dn10894&feedId=online-news_rss20)

– « Emotion sensing can help e-learners », Wyvern online magazine, janvier 2007 (http://www.essex.ac.uk/wyvern/2007-01/research.htm#idorm2)

– Euronews, clip video, 12 février 2007 (http://cswww.essex.ac.uk/Research/digital/content/Liping_iDorm.mov)

http://digital-lifestyles.essex.ac.uk/

Textes sur l’Éducation et commentaires du rédacteur sur l’Éducation.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La tuberculose se fait rentrer dedans par un vieux vaccin datant des années 20

La tuberculose se fait rentrer dedans par un vieux vaccin datant des années 20

(Agence Science-Presse) – Le BCG, un vaccin développé contre le bacille de la tuberculose en 1920 pourrait bien faire un retour en force après qu’on aie découvert qu’il offre une protection plus vigoureuse contre les souches modernes de la maladie que celui présentement utilisé (Bacille Calmette-Guérin). La tuberculose fait deux millions de victimes chaque année. Le vaccin présent est une souche vivante, non-pathogène, de la bactérie Mycobacterium tuberculosis, qui cause la TB. On l’administre encore dans les pays en voie de développement, là ou la méningite causée par le bacille est une menace pour les enfants. Toutefois, ce vaccin a perdu la faveur en ce qui concerne sa capacité de prévention de la forme la plus courante de TB, qui affecte les poumons. Des tests ont démontré qu’il n’offre qu’une faible protection dans certains pays, principalement parce que l’immunité des gens à des bactéries « sauvages » reliées tue aussi le vaccin lui-même. Le BCG, rendu trop faible, n’a jamais été offert de manière routinière aux États-Unis. et de nombreux pays d’Europe l’ont abandonné, dont le Royaume-Uni en 2005. Toutefois, Stewart Cole et ses collègues de l’Institut Pasteur à Paris (ou le BCG a été inventé) ont analysé 10 souches de BCG introduites entre 1924 et 1989. L’équipe a découvert, surprise, que le vaccin avait évolué, principalement pour s’adapter au bouillon de culture dans lequel on le cultive. « Nous avons à peine changé la manière dont le vaccin BCG est créé depuis 1921 », a-t-il remarqué. Un des problèmes des vaccins vivants, toutefois, est que ces derniers peuvent causer des maladies chez les individus au système immunitaire compromis, comme ceux souffrant du sida. Mais Cole croit que le BCG pourrait sauver des vies dans des pays comme l’Inde et la Chine, qui montrent beaucoup de cas de TB, mais relativement peu, jusqu’ici, de cas de sida.

Journal reference: Proceedings of the National Academy of Sciences (DOI: 10.1073/pnas.0700869104

Autres textes sur la santé.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.