Michael Jackson au Festival de Jazz avec une murale des graffeurs Fluke et Omen

Michael Jackson au Festival de Jazz avec une murale des graffeurs Fluke et Omen

Raymond Viger    DOSSIERS Graffiti et Hip Hop

mural Michael Jackson art urbain street culture

murale Michael Jackson art urbain street culture

Le graffiteur Fluke était présent au Festival international de Jazz de Montréal (FIJM) ce week-end dernier. Avec la complicité de Omen, une murale représentant, entre autre, Michael Jackson a été réalisé. L’oeuvre a été réalisé rue Clark, au coin de Ste-Catherine, là où commence le Festival international de Jazz de Montréal.

mural Michael Jackson art urbain street culture

mural Michael Jackson Montréal graffiti wall

Le travail des graffiteurs a fait jaser bien du monde, un intéressant complément au Festival de Jazz.

Autres vidéos de réalisations de murals:

Mural pour Oxygen

Fluke et Herezy pour Oakley

La murale Jean Talon réalisée par Arpi

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900

VOS COMMENTAIRES SUR MICHAEL JACKSON AU FESTIVAL DE JAZZ AVEC FLUKE ET OMEN.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le  Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt_cafe_graffiti Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Un premier regard sur la prostitution dans les rues de Montreal

Un premier regard sur la prostitution dans les rues de Montréal

Valérie Carrier       Dossier Prostitution et SexualitéVille de Montréal, Itinérance

Montréal me trouble et me fascine. J’y suis arrivée dimanche soir dernier pour y faire cinq semaines de stage à Reflet de Société. Après ma première journée, lundi, il m’a suffi de marcher sur la rue Ste-Catherine pour croiser une femme qui offrait ses services sexuels pour de l’argent. Je lui ai posé la question, c’était bien ce qu’elle faisait. Alors je lui ai demandé, tout doucement: «Tu ne crois pas que tu pourrais avoir une meilleure vie?» Elle m’a toisée 2 secondes et, son regard ne trahissant aucune haine mais semblant absent, elle m’a envoyée promener, pour le dire gentiment.

Les premières fois que je suis venue à Montréal, plus jeune, je ne comprenais pas que l’on puisse passer à côté d’un itinérant sans lui donner quelques sous. C’était si loin de ma réalité… Il n’est pas aussi simple de les aider que j’aurais voulu le croire à cet âge-là, mais ça me brise toujours le cœur de voir ces gens de la rue et ceux qui vendent leur corps, brisés par la vie, ne pas savoir comment s’en sortir.

Pendant cette même promenade sur la Ste-Catherine, seule, marchant doucement sous la pluie, deux voitures se sont arrêtées pour m’offrir un ‘lift’, deux voitures avec un homme au volant pour seul passager. Et cela, c’est sans compter toutes celles qui ont ralenti ou se sont arrêtées près de moi, le conducteur me regardant et attendant de voir si je l’approcherais… Il doit être si facile, pour une jeune fille esseulée, de devenir prostituée! Et c’est si peu caché… Tellement loin de ce que j’ai pu connaître dans ma petite région natale!

autres textes sur sexualité

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,

.

Vos commentaires sur Ma première impression de la prostitution à Montréal

Mu-Art, murales et graffiti

Mu-Art, murales et graffiti

Raymond Viger Dossier Journal de Montréal,Graffiti

La publication d’un article signé par Michel Larose dans le Journal de Montréal du 17 juillet concernant le graffiti et l’entreprise Mu-Art met en colère plusieurs graffiteurs.

Le premier volet de l’article présente la stratégie de la Ville de Montréal en matière de graffiti. Vient ensuite la présentation de Mu-Art, une entreprise de création de murales. Malheureusement, le Journal de Montréal s’est rapidement mis les pieds dans les pots de peintures.

murales décoration intérieure design intérieur art déco tendances mode

murale urbaine à Montréal

Les deux fondatrices de Mu-Art, Élizabeth-Ann Doyle et Emmanuelle Hébert, décrivent dans l’article qu’elles intègrent les enfants des différentes communautés culturelles dans la réalisation d’une murale, sous la direction d’un artiste reconnu.

murales art déco tendances modes mural artistique culture fresques

murale urbaine à Montréal

Malheureusement, l’article est chapeauté par une photo de Hugo-Sébastien Aubert. Elle montre une murale de deux artistes graffiteurs reconnus et appréciés par le  milieu, Jasmin Guérard-Alie et Simon Bachand. Un bas de vignette sous la photo mentionne: «La stratégie  d’embellissement de la Ville passe par la réalisation de murales comme celle-ci sur l’Hôtel Bourdon, rue Ste-Catherine».

Je ne peux me permettre de répéter tous les mots que j’ai entendu, la rage et la colère des graffiteurs devant ce lapsus énorme. Les murales réalisées par Mu-Art n’ont rien à voir avec les murales réalisées par des graffiteurs. Deux genres complètement différents. Le pinceau contre la cannette. Un style universitaire contre un style urbain appris dans la rue.

murales peinture

Murales peinture

On va dire que le pupitreur qui a choisi cette photo pour un texte où on parle de Mu-art ne savait pas de quoi il parlait et qu’il ne connaissait rien à l’art. Ce n’est pas parce qu’on est journaliste qu’on doit tout connaître sur les arts urbains.

Sauf que les graffiteurs se sont mis à parler. Ils ne sont vraiment pas heureux de Mu-art et de leur représentation. La rumeur dit qu’il y a souvent des lapsus de ce genre et que Mu-art, d’une façon directe ou indirecte, volontairement ou involontairement, se retrouve associée et à faire leur promotion avec des murales de graffiteurs.

murales art déco tendances modes mural artistique culture fresques

Murales urbaines

Est-ce à dire que les murales réalisées par les graffiteurs sont plus vendeuses que celles de Mu-art? Est-ce à dire que les murales des graffiteurs sont plus belles et plus attrayantes? Prenons-le comme un compliment pour la culture Hip Hop et pour les graffiteurs.

Si l’histoire s’arrêtait-là, je n’aurais jamais publié ce billet, ni les prochains qui vont suivre. Parce que dimanche le 3 août, encore sous la plume de Michel Larose, le Journal de Montréal nous présente Carlito Dalceggio, artiste et administrateur de l’entreprise Mu-art. Celui-ci qui nous parle de sa vision des graffiteurs. Ses propos injurieux et déplacés feront l’objet d’un billet qui sera publié demain.

Pour l’instant je suis trop occupé à éviter qu’une nouvelle guerre n’éclate à Montréal.

Photo du haut Hugo-Sébastien Aubert, Journal de Montréal. 2e photo murale graffiti, Martin Ujlaki. Photos du bas, murales de Mu-Art provenant de leur site Internet.

Pour rejoindre les artistes du Café-Graffiti: (514) 259-6900

Photos de Murales et fresques urbaines.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Dossier graffiti et commentaires du rédacteur sur le graffiti.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,