Jeux vidéo et sentiment de contrôle

Jeux vidéo et sentiment de contrôle

(Agence Science-Presse) – Ce n’est pas le sang et la violence qui provoque l’excitation dans les jeux vidéo. C’est le sentiment d’être en contrôle. Le psychologue Richard Ryan, de l’Université de Rochester (New York), qui a analysé les réponses de plus de 2500 joueurs en ligne, appelle cela plus précisément «un sentiment d’être compétent.» Autrement dit, on se sent bon parce qu’on a traversé les épreuves que seule une minorité a réussi à traverser —et ce sentiment vaut bien mieux que celui d’avoir décapité une armée d’orques.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,

Science et croyances

Science et croyances

Odile Clerc

(Agence Science-Presse) – Depuis des millénaires, vampires, loups-garous, buveurs de sang, morts-vivants hantent nos esprits. Au Moyen-Âge, on y croyait dur comme fer, car les mythes et légendes se fondent sur certaines histoires vraies qui font encore frémir…. Légende, mythe, folie? La science a aujourd’hui son idée sur la question.

Pâleur mortelle

La porphyrie est une maladie congénitale du sang diagnostiquée seulement au 19e siècle. Selon les cas, les symptômes varient: maux de ventre insoutenables, pâleur cadavérique, troubles psychiatriques, craquement et saignement de la peau, coloration rouge des urines, des yeux et de la dentition, gonflement de la lèvre supérieure laissant apparaître des dents déformées… La panoplie du parfait petit vampire!

Loup-garou ou lycanthrope?

Autant un vampire est facile à reconnaître, autant le loup-garou est indétectable ! Sauf lors d’une nuit de pleine lune! Si vous croisez votre voisin assoiffé de sang, galopant à quatre pattes et hurlant à la lune, il y a de fortes chances que ce soit un loup-garou! Appelez aussitôt le 911. Aujourd’hui, la lycanthropie est une maladie bien diagnostiquée en psychiatrie. Vieille comme le monde, elle était déjà connue au 7e siècle. Le patient atteint de cette maladie croit vraiment qu’il se transforme en loup. Pour autant, c’est une personne très bien adaptée à sa vie quotidienne…

Un p’tit cou de rouge, bon sang !

Il n’y a pas que les vampires qui s’adonnent à la dégustation de sang frais humain. En 1992, le psychologue américain Richard Noll a identifié cette maladie fétichiste sous le nom de Syndrome de Renfield en référence au personnage du roman «Dracula» de Bram Stoker qui s’abreuvait de sang d’animaux vivants… Certains, comme Gilles de Rais au 14e siècle ou la comtesse Erzsébet Bathory au 15e ont fait bien pire, ils buvaient, voire se prélassaient, dans le sang de leurs victimes. Et glou et glou et glou…

Cadavres exquis

À quoi reconnaît-on un vrai vampire? Son cadavre ne se décompose pas. Un vrai mort-vivant ! Bien que très rare, ce phénomène de non-putréfaction existe bel et bien. Dans certaines conditions – absence d’oxygène en pleine terre, méthane dans le corps, etc.- le cadavre reste frais comme une rose!

Malgré tous les traitements de la science moderne, vampires, loups-garous et morts-vivants sont indestructibles. Ils reviennent chaque année dans la nuit du 31 octobre pour troquer des frissons contre des bonbons. Méfiez-vous, la nuit approche…

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Séropositif : la double condamnation

Séropositif : la double condamnation

Robin Drevet       Dossiers MTS-SidaSexualité et Homosexualité

L’épidémie de VIH est une réalité rarement ancrée dans le concret. Pourtant, les personnes séropositives méritent d’être entendues, surtout depuis les dernières décisions prises à leur encontre par les instances judiciaires et gouvernementales.

L’histoire de Diane, séropositive

 

sida L’exemple le plus frappant est le cas de Diane. Cette femme a rencontré un homme avec qui elle a eu une relation sexuelle protégée. Elle ne lui a pas mentionné sa séropositivité. Ils décident ensuite de rester ensemble. Diane lui annonce alors immédiatement son statut sérologique.

Après 4 ans d’union, elle porte plainte pour violence conjugale. La justice blanchit son conjoint, décision justifiée par le fait qu’elle a d’abord caché son infection à son partenaire. Son conjoint est excusé pour son comportement violent.

Les mésaventures de Diane ne s’arrêtent pas là. Le juge décide de la condamner à un an de détention pour avoir exposé son conjoint à un danger.

Pas de justice pour les séropositifs au Québec

Cette décision ne fait qu’entériner les fortes discriminations existantes envers les personnes séropositives, que ce soit l’interdiction de circuler aux États-Unis, ou les difficultés de trouver un emploi.«L’administration québécoise est la première à refuser d’embaucher une personne car elle est séropositive, alors qu’elle devrait montrer l’exemple d’intégration et d’égalité des chances», s’exclame M. René Légaré, coordinateur en communication à la Coordination des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (COCQ-SIDA)

La discrimination à l’emploi envers les personnes séropositives peut survenir dès l’embauche par l’utilisation de questionnaires dont certaines questions, illégales, portent sur la santé du demandeur. Parfois, ces renseignements personnels sont ébruités, ce qui pousse les porteurs du VIH vers la porte. Les gens ont peur de travailler avec un séropositif.

Campagne de peur contre le Sida

Les campagnes du gouvernement ou des organismes communautaires, comme COCQ-SIDA, sont souvent basées sur l’aspect dangereux et mortel du virus. «Ma position par rapport à l’épidémie, c’est que ca fait peur. Les publicités mettent l’accent sur la peur, justement», dit un jeune homosexuel de 22 ans.

Justifié par la dangerosité du VIH qui a des conséquences mortelles, ces publicités masquent une autre réalité: «on ne meurt plus du sida aujourd’hui, bien qu’on ne puisse pas en guérir. Les traitements antirétroviraux permettent d’avoir une espérance de vie d’environ 40 ans après la découverte de la maladie», explique M. René Légaré.

Discrimination: sidéens ou homosexuels?

Ces campagnes d’épouvante sont accompagnées de nombreuses mesures discriminatoires associant les séropositifs et les homosexuels et renforcent, du même coup, les préjugés et la peur que suscitent ces deux populations distinctes.

HémaQuébec, organisme collectant les dons du sang, interdit formellement aux hommes ayant eu des relations sexuelles avec d’autres hommes de donner leur sang. «Cependant, toute personne ayant eu une relation sexuelle avec une prostituée n’a qu’une période d’exclusion de 12 mois.  Nous travaillons donc à réduire la période d’exclusion à 12 mois également pour les hommes gais», répond M. Légaré. Comme si la sexualité et l’infidélité étaient moins répandues chez les couples hétérosexuels.

Dans la même veine, le gouvernement conservateur de M. Harper a fait interdire les dons d’organes par les homosexuels. Cette décision a été justifiée par le fait que le sida s’étend à tous les organes et que les homosexuels sont plus exposés que les autres au virus. Est-ce à dire que seul un homosexuel peut contracter le virus du Sida?

Reflet de Société, Vol.17, No 2, Février/Mars 2009, p.24

autres textes sur sexualité

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Sang en poudre: appliquer sur la plaie pour une guérison optimale

Sang en poudre: appliquer sur la plaie pour une guérison optimale

(Amélie Daoust-Boisvert – Agence Science-Presse) – Le magazine New Scientist rapporte qu’un brevet a été déposé pour une poudre fabriquée à partir de sang qui accéléra la guérison des plaies. Matin pressé, le rasoir dérape un peu, le sang perle dans la coupure. Petit état d’alerte et les réactions en série de la coagulation se déclenchent. Un caillot se forme finalement et le saignement cesse. Les plaquettes, de petites cellules sanguines, restent prisonnières d’une maille protéique dans la plaie et forment le caillot. Les plaquettes stimulent également la libération de facteurs de croissance, des molécules qui motivent la guérison. Fern Tablin, de l’Université de Californie, propose de filtrer le sang pour en isoler les plaquettes, et d’ensuite les congeler à sec avec des stabilisants pour une guérison accélérée.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,

Contrôle de l’appétit, dépendance à la nourriture, perte de poids et rester mince

Contrôle de l’appétit, dépendance à la nourriture, perte de poids et rester mince

Isabelle Burgun

Agence Science-Presse. Dossier Anorexie

Une simple image de gâteau au chocolat vous fait saliver au point de ne plus pouvoir penser à autre chose? Si c’est le cas, c’est que votre cerveau fonctionnerait, en ce moment précis, comme celui d’une personne dépendante, prétend une récente étude québécoise publiée en couverture de l’édition de mai de Cell Metabolism.

À qui la faute? Au ghrelin ! Cette « hormone de la faim » produirait d’importantes modulations dans les zones du cerveau responsable de l’appétit. « Elle jouerait un rôle très important pour ceux qui éprouvent de la difficulté à perdre du poids », soutient même le neurologue Alain Dagher.

L’hormone métamorphoserait ainsi les personnes affamées en véritables « junkies » de la nourriture. Produite par l’estomac, cette hormone circule dans le sang et agit, par le biais de récepteurs, sur les cellules du cerveau. « Ces récepteurs sont présents dans l’hypothalamus, qui est le centre de contrôle de la prise de nourriture, et sur les neurones de dopamine, qui jouent un rôle important dans le sentiment de récompense », explique le chercheur.

Miam ! Miam !

Quand vous arpentez affamé les rayons de votre supermarché, la nourriture vous paraît plus attirante. Votre hormone — en plein travail à ce moment — doit vraisemblablement permettre à l’organisme de constituer des réserves. Cette stratégie très utile en période de disette devient inutile alors qu’à chaque coin de rue les dépanneurs et autres magasins regorgent de nourriture. Ce serait même néfaste pour votre organisme.

« Ghrelin est un puissant stimulant de l’appétit. Nous voulions vérifier son rôle dans l’acte de manger sans contrôle », confirme le chercheur. Pour parvenir à comprendre comment on devient « accro » à la bouffe, les chercheurs ont administré cette hormone par intraveineuse à des volontaires tandis qu’ils regardaient des images de gâteaux et autres douceurs. Et les images ne trompent pas, la réponse neurale aux photos de nourriture augmente fortement au sein de différentes régions du cerveau.

Ce qui ne surprend guère le spécialiste des troubles de la motricité et de l’imagerie du fonctionnement du cerveau de l’Université McGill qui fait de la recherche sur les dépendances depuis quelques années. Selon lui, cette hormone de la faim joue un rôle important dans la surcharge de poids. Agir sur cette hormone en la bloquant pourrait fournir une nouvelle piste pour le traitement de l’obésité.

Pour en savoir plus

L’article paru dans Cell Metabolism
http://www.cellmetabolism.org/content/article/abstract?uid=PIIS1550413108000788

La page web du chercheur Alain Dagher
http://www2.bic.mni.mcgill.ca/research/people/faculty/profile_aladag000

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Toxicologie environnementale et la fée des dents

Toxicologie environnementale et la fée des dents

(Agence Science-Presse) – Comme chacun sait, la fée des dents ramasse les dents de lait des petits enfants. En Norvège toutefois, elle a sûrement signé un contrat avec des scientifiques, parce qu’un projet majeur en toxicologie environnementale prévoit ramasser des dents de 100 000 enfants. L’objectif lointain: que l’analyse moléculaire de ces dents révèle un jour des liens entre l’exposition en bas âge à des polluants et des maladies à l’âge adulte. On connaissait déjà que les récoltes d’échantillons de sang et d’urine, mais les dents, c’est une première. Les parents ont déjà commencé à donner des dents, et la Norvège pourrait bientôt se retrouver avec la plus grosse « banque de dents » de la planète.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,

Le paludisme, Marie-Mai passe à l’action

Le paludisme, Marie-Mai passe à l’action

(Agence Science-Presse)

Chronique préparée en collaboration avec le magazine Les Débrouillards, Nicole Castéran

En Afrique, 3 000 enfants par jour meurent du paludisme. Ici, les maringouins ne sont pas dangereux, mais dans beaucoup de pays, une simple piqûre de moustique peut être fatale.

Quand une personne est piquée par un moustique appelé anophèle, un parasite pénètre dans son sang et commence à détruire les globules rouges. Puis des symptômes apparaissent : fièvre, maux de tête, vomissements et faiblesse extrême. C’est le paludisme (aussi appelé malaria).

Sans médicaments, la maladie endommage le cerveau ou d’autres organes vitaux. Chez les enfants, c’est souvent fatal.

Une solution simple

Il y a un moyen simple et efficace de prévenir les piqûres de moustiques : dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. Elle bloque le passage des anophèles et l’insecticide les tue.

Marie-Mai est l’ambassadrice de la campagne de l’UNICEF Un filet d’espoir au Québec. L’objectif ? Ramasser assez d’argent pour offrir une moustiquaire à 50 000 familles du Libéria et du Rwanda, deux pays africains durement touchés par le paludisme.

 »  Un enfant africain meurt toutes les trente secondes à cause du paludisme, dit Marie-Mai. Il faut faire quelque chose ! J’ai lancé le défi Tissons un filet d’espoir contre la malaria à tous les jeunes du Québec. J’ai présenté la campagne dans plusieurs écoles et les jeunes sont formidablement motivés. J’ai beaucoup d’espoir dans cette nouvelle génération.  »

Les jeunes débordent d’idées

 

À la polyvalente Carrefour, de Gatineau, la visite de Marie-Mai a mobilisé les élèves : ils ont organisé une vente de roses et de chocolat pour la Saint-Valentin ainsi qu’un quille-o-thon. Ils auront une dictée pas comme les autres : ils devront  » payer  » chaque faute d’orthographe !

Des écoles, des clubs sportifs et des entreprises rivalisent d’imagination pour recueillir des fonds : vente d’artisanat, karaoké, livre de recettes, encan, nage-o-thon, etc.

Sur le site Un filet d’espoir (http://www.spreadthenet.org), tu trouveras des idées pour amasser des fonds.  » Soyez généreux, demande Marie-Mai. Un filet ne coûte que dix dollars, c’est-à-dire… un billet de cinéma ou un album sur iTunes.  »

L’UNICEF

L’UNICEF, ou Fonds des Nations Unies pour l’enfance, vient en aide aux enfants du monde. Visite leur site (www.unicef.ca) : clique sur l’onglet  » Jeunes « , un dessin animé te racontera l’histoire de l’UNICEF. Tu y apprendras comment vivent des enfants de plusieurs pays du monde.

C’est l’anophèle femelle qui inocule le parasite du paludisme aux humains en les piquant pendant la nuit. Une seule moustiquaire protège plusieurs membres d’une même famille. Marie-Mai profite de sa tournée de concerts au Québec pour faire connaître la campagne Un filet d’espoir.

Cet article est publié avec la collaboration de l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel