Sauver le chocolat

Sauver le chocolat!

Caroline Lepage

(Agence Science-Presse) – Vos papilles frétillent devant cette boîte de chocolats? Un conseil, à la Saint-Valentin, savourez-les bien. Car votre péché mignon a une épée de Damoclès au-dessus de la tête!

Production du chocolat

Comme vous, des millions d’adorateurs fondent de plaisir devant le cacao élaboré à partir de fèves fermentées et grillées. Pas étonnant que la demande mondiale ait explosé… Problème, la production ne suit pas. Avec 3 millions de tonnes annuelles, dans les forêts tropicales des principaux pays exportateurs (Brésil, Équateur, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Cameroun, Indonésie), les petits exploitants ne trouvent pas la formule magique permettant d’en produire davantage.

Cacao et maladies

Augmenter les surfaces cultivées? Et c’est la forêt qui risque d’en payer le prix, car les techniques de culture sur brûlis contribuent à la déforestation… À ce dilemme s’ajoute le fléau des champignons qui engloutit chaque année un tiers des récoltes: la «pourriture brune» qui se répand à l’échelle mondiale, ainsi que la maladie du balai de sorcière et la moniliose des cabosses qui, elles, se cantonnent au continent sud-américain. Mais pour combien de temps encore? Et le réchauffement climatique qui accentue la sécheresse dans ces pays, une vraie plaie pour les cacaoyers qui aiment tant l’eau!

Gènes du chocolat

Alors, comment sauver le chocolat? En travaillant sur le rendement des arbres et leur résistance. Des chercheurs américains, issus d’un partenariat public privé auquel participent de grandes compagnies dont le géant alimentaire Mars inc. et IBM, ont découvert qu’il y avait une plus grande diversité génétique au sein des cacaoyers qu’on ne le pensait. Cette étude a déjà permis de dénicher des gènes de résistance aux champignons chez des cacaoyers sauvages, lesquels pourraient permettre de développer de nouvelles variétés plus robustes aux maladies. Sans parler des possibilités de créer de nouveaux parfums chocolatés jusqu’ici totalement inconnus! On en salive d’avance…

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Tiques, lions et buffles: meurtrier en série

Tiques, lions et buffles: meurtrier en série

(Agence Science-Presse) – La cause d’une mort peut en cacher une autre. Les scientifiques de l’Université du Minnesota qui avaient conclu que la mort de lions en Tanzanie était due à une sécheresse très sévère ont dû reprendre leur travail. Des analyses sanguines de ces lions ont en effet découvert des tiques. Au début de l’histoire, il y a tout d’abord une sécheresse. Des buffles, affaiblis par celle-ci, ont été tués en grand nombre par les tiques lors des pluies diluviennes qui ont suivi. Leurs carcasses ont ensuite servi de repas aux lions, qui à leur tour se sont trouvés infectés par les tiques et y ont succombé. Un effet cascade qui complique la tâche des scientifiques tentant de remonter la piste…

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

T-Shirt promotionnel disponible avec votre logo

tshirt-cafe-graffiti-t-shirt-personnalise-votre-logo Soutenez le Café-Graffiti, affichez vos couleurs.

Votre T-shirt Café-Graffiti pour seulement 9,95$. Disponible en rouge, noir ou blanc.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/T-shirts-promotionnels-et-personnalise.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Pour votre T-shirt promotionnel avec votre logo: Café-Graffiti: (514) 259-6900

Grosse nuit de sommeil

Grosse nuit de sommeil

(Agence Science-Presse) – Si la sécheresse est exceptionnellement sévère, la larve d’une mouche africaine se met en animation suspendue : cela signifie que, à l’instar de plusieurs autres insectes, elle a cette capacité de tomber dans un état où les fonctions de son corps s’arrêtent presque entièrement. Sauf que cette mouche, Polypedilum vanderplanki pour les intimes, bat tous les records: elle peut demeurer dans cet état jusqu’à 17 ans… puis se réveiller et reprendre sa vie comme si de rien n’était! Le processus implique un sucre qui, pendant la digestion, se met à remplacer l’eau dans le corps de la mouche; celle-ci se transforme, littéralement, en un solide bonbon qui, ensuite, n’attend que la pluie suivante pour se « dessécher ».

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Des chameaux assoiffés

Des chameaux assoiffés

(Agence Science-Presse) – L’Australie connaît actuellement sa pire sécheresse depuis un siècle. Le sol craque et la soif rend les chameaux sauvages agressifs et dangereux.

Des centaines de milliers d’animaux désespérés devront être tués ou conduits à l’abattoir pour prévenir des dommages importants qu’ils causent à l’environnement et aux infrastructures.

« Un million de chameaux sauvages – leur nombre double tous les huit ans – compétitionnent avec les autres animaux et le bétail, menacent la végétation, démolissent les clotûres, détruisent les sites des Aborigènes dans l’espoir d’y trouver à boire », explique Glen Edwards du Centre de recherche sur le désert.

La population galopante de chameaux est devenue un problème important en Australie depuis dix ans. La sécheresse n’a fait qu’empirer la situation. Ceux-ci s’approchent maintenant de plus en plus des humains pour y chercher de l’eau.

Les chameaux furent introduits en Australie au début du vingtième siècle pour voyager dans les endroits arides et non habités du pays. Ils furent relâchés dans la nature à mesure que les routes et les chemins de fer se sont multipliés. Le pays lutte depuis plusieurs années avec plusieurs espèces animales introduites sur le continent qui créent des problèmes à la faune et à la flore indigènes ainsi qu’aux fermiers.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.