Société des Alcools du Québec et les vins du Québec

Société des Alcools du Québec et les vins du Québec

Raymond Viger   Dossier    Société des alcools du Québec, Dominic Desmarais.

Dans son numéro d’octobre, le magazine Reflet de Société présente un dossier intéressant sur les vins du Québec. Le journaliste Dominic Desmarais fait le tour de la question de la mise en marché des vins québécois.

Un dossier qui questionne la Société des Alcools du Québec sur sa responsabilité vis-à-vis les vins du Québec et de Tourisme Québec sur ses efforts de bien représenter les événements et produits du terroir. L’article suggère de joindre le service à la clientèle de la Société des Alcools du Québec pour demander que l’on présente mieux les vins du Québec dans les points de vente de la SAQ. Le numéro de téléphone à composer pour faire cette proposition et soutenir les producteurs de vin du Québec est le (514) 254-2020. Appelez en grand nombre!

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Postes Canada continue de soutenir les magazines

Postes Canada continue de soutenir les magazines  

Dossier Francophonie

Bonne nouvelle, l’Association de la Presse Francophone vient de nous confirmer que Patrimoine Canada va continuer à soutenir les frais d’envois des magazines canadiens. La subvention qui paye une partie des frais d’envois postaux des magazines va se continuer encore pour 2 années, soit 2006 et 2007.

Bonne nouvelle pour l’industrie du magazine canadien. Même si nous sommes un organisme communautaire, nous faisons partie de cet univers avec notre magazine d’information et de sensibilisation Reflet de Société.

Pour ceux qui me lisent régulièrement, vous vous souviendrez que mardi le 12 décembre dernier dans mon blogue, j’ai décrié les cadeaux que Postes Canada offraient à ses clients en leur offrant d’assister gratuitement au Grand Prix de ski acrobatique Postes Canada sous la tente de Postes Canada. La Société d’état, en plus d’être le commanditaire en titre de cet événement, parainne aussi l’Équipe de ski acrobatique Postes Canada! Pendant que Postes Canada investit dans le ski acrobatique, la Société d’État se désistait d’une aide aux frais postaux des magazines.

Est-ce que le fait d’apprendre que le gouvernement canadien demande à Postes Canada de maintenir son aide pendant 2 autres années me donne des remords d’avoir dénoncé le ski acrobatique? Pas du tout. Parce que le soutien aux athlètes est important, parce que le soutien aux artistes l’est tout autant, ce n’est pas le rôle de la Société des Postes de soutenir athlètes et artistes à partir de commandites qui lui donnent de la visibilité. C’est la responsabilité d’un ministère d’avoir une vision long terme dans l’intervention gouvernementale dans le sport et la culture. Pas à un commanditaire. L’argent disponible pour ces événements ne doit pas passer, ni par Postes Canada, Loto-Québec ou la Société des Alcools du Québec, mais par le ministère concerné.

Je suis content que Postes Canada continue de soutenir les magazines canadiens qui utilisent ses services. Je suis en total désaccord avec les cadeaux de Noel qui sont donnés aux bons clients. Je les refuse avec les mêmes convictions que j’avais au début de la semaine.

Autres textes sur la Francophonie

Éducation francophone dans l’Ouest du Canada

Éducation francophone en milieu anglophone. École Gabrielle Roy.

Éducation francophone en milieu anglophone. Écoles Rose-des-vents et Jules-Vernes.

Société francophone de Maillardville, bastion de la francophonie en Colombie-Britannique

La qualité du français dans la blogosphère

Meeting francophone. Le français est-il une maladie en voie d’extinction?

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La Société des Alcools du Québec paye pour nous voler!

La Société des Alcools du Québec paye pour nous voler!

Raymond Viger Dossier Journal de Montréal Alcool et drogue

Le Journal de Montréal du 22 novembre nous explique le scandale des prix gonflés. Le résultat final donne une baisse de 7 à 8% pour le consommateur, 0.35$ de ristourne pour la SAQ et un profit supplémentaire de 0.70 euro pour les fournisseurs de la SAQ! Je suis encore plus scandalisé en lisant ce calcul. Pour faire 35 sous de plus par bouteille sur notre dos, la SAQ a donné 0.70 euro de trop à ses fournisseurs. C’est plus de 1$ la bouteille. Presque 3 fois plus d’argent que les profits réalisés par la SAQ. C’est criminel! Nous voler pour donner l’argent au ministre des Finances, au moins ça reste dans notre économie. Mais demander que des fournisseurs européens empochent 1$ de trop la bouteille sur notre dos pour que la SAQ fasse un petit 0.35$ la bouteille, c’est de la démence totale. Cette mathématique de bas étage, digne d’un personne compulsive et malade démontre à quel point les demandes du ministre des Finances à ses sociétés d’État sont insensées et ridicules. Il en va de même avec Loto-Québec qui doit investir dans des opérations marketing, de la publicité, l’impression des billets, du personnel pour ramener des argents dans les coffres de l’état.

Si le ministre des Finances mettait ses culottes et nous donnait les vrais chiffres. Si le ministre des Finances s’assumait comme autorité, il demanderait à ses sociétés d’État d’agir en bon père de famille et faire du mieux qu’ils peuvent tout en restant honnête et intègre avec les citoyens. Ce même ministre des Finances, augmenterait les impôts en fonction du montant réel qu’il a besoin pour équilibrer son budget. Il éviterait de payer 1.35$ pour ne recevoir que 0.35$.

Combien nous coûtent toutes ces courbettes pour éviter de nous dire la vérité et de l’appliquer? Combien de gens rendons-nous malades avec le jeu compulsif pour compenser le manque de transparence du ministre des Finances?

Même le vérificateur général, Renaud Lachance l’a dévoilé dans son rapport de vérification: Le gouvernement fixe des objectifs de rentabilité très élevés, ce qui met de la pression sur tous les acteurs impliqués.

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Sylvain Toutant et la Société des alcools du Québec refont surface

Sylvain Toutant et la Société des alcools du Québec refont surface 

Raymond Viger   Dossier  Société des alcools du Québec

Dans le Journal de Montréal du 24 novembre, nous pouvions lire que le conseil d’administration de la Société des alcools du Québec (SAQ) avait recommandé en septembre au gouvernement d’octroyer une prime de performance à son PDG, Sylvain Toutant. Cette prime pouvait atteindre jusqu’à 35 000$.

Le vérificateur général, Renaud Lachance a sévèrement blamé Sylvain Toutant dans son rapport de vérification. Deux jours plus tard, le ministre des Finances Michel Audet annonce que Sylvain Toutant ne recevra pas son boni de performance.

Questions

  1. Si le conseil d’administration était prêt à accorder une prime de performance à Sylvain Toutant, est-ce à dire qu’ils sont d’accords et solidaires avec la magouille de la SAQ qui a ramené 8 Millions de trop dans les coffres de l’État?
  2. Si le vérificateur, Renaud Lachance, mentionne que Toutant a « négligé des tâches qu’il aurait dû faire, qu’il n’a pas pleinement assuré son rôle, et qu’il n’a pas fait preuve d’une grande performance » et que le conseil d’administration était prêt à lui donner une prime de performance, est-ce à dire que les administrateurs de la SAQ sont incompétents dans leur rôle de supervision et d’évaluation de Sylvain Toutant? Devrions-nous congédier ces administrateurs?
  3. Est-ce à dire que la performance de M. Toutant est évaluée par sa capacité à ramener le plus d’argent dans les coffres du ministre des Finances, peu importe les moyens utilisés?

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La Société des alcools du Québec, les vins rosés et les inventaires.

La Société des alcools du Québec, les vins rosés et les inventaires.

Raymond Viger   Dossier  Alcool et drogue

Je ne suis pas un grand spécialiste des vins. Mais je suis difficile. Je n’aime ni le blanc, ni le rouge. Je préfère le rosé. Pour mieux découvrir ce monde, avec ma blonde Danielle, nous avons expérimenté régulièrement en essayant presque tous les rosés qui existaient à la Société des alcools. Parmi ces rosés, très peu ont la chance de se retrouver aujourd’hui sur notre table.

Le hasard fait que le meilleur des rosés que nous avons trouvé est le Casal Mendes, l’une des bouteilles les plus économiques. À chaque fois que je me retrouve devant la tablette du rosé que j’aimerais bien acheter, elle est vide. J’interpelle le commis, je suppose que dans leur réserve dans l’arrière boutique il y a en quelques caisses pour me satisfaire. Mais non, rien en stock. Et le commis n’est pas surpris. Il me dit que c’est toujours comme cela. C’est le rosé le plus en demande, mais ce magasin de la Société des alcools du Québec n’en reçoit que 2 caisses par semaine. Ils se contentent de les mettre en tablette et ils sont en rupture de stock dans les heures qui suivent!

Une entreprise privée aurait bien compris qu’il faut augmenter les achats de ce vin que le public demande. Mais non. Pas à la Société des alcools du Québec. Cette Société d’état, qui a des comptes à rendre au ministère des finances, remplit ses tablettes avec toutes sortes de bouteilles de rosé qui peuvent coûter 2 à 3 fois le prix de la bouteille que j’aimerais bien acheter. La SAQ tente-elle de me faire oublier mon vin rosé à bas prix pour que je devienne un consommateur de vin plus dispendieux? La SAQ a-t-elle en tête le service à la clientèle et de bien servir le public ou préfère-t-elle penser à augmenter ses ventes auprès d’un public captif?

Personnellement, j’ai déjà fait mes tests et je ne commencerais pas à acheter un rosé différent parce que la SAQ s’amuse à être en rupture de stock. Je ne ferais pas le guêt en attente que le commis dépose quelques bouteilles sur les tablettes et qui ne demeureront que quelques heures. Je trouve malheureux le mauvais service que nous avons dans cette Société d’état qui est là, supposément pour le meilleur des intérêts de la communauté qu’elle dessert.

À moins qu’ils demandent à leurs acheteurs d’appeler au Portugal pour que leurs fournisseurs augmentent leur prix! Il ne s’agit plus de savoir comment on fait pour en avoir sur les tablettes. Il faut se demander à quel prix la SAQ doit le vendre pour qu’elle accepte d’en commander!

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Ministère du tourisme et les festivals

Ministère du tourisme et les festivals

Raymond Viger   Dossier  Société des alcools du Québec

Dans mon blogue du 31 mai dernier, intituté; Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?, je questionnais le pouvoir que s’était doté les Sociétés d’État avec leur budget de commandite. La Société des Alcools du Québec (SAQ) avait versé en 2005, 11 millions en commandite de toute sorte.

Le Journal de Montréal du 15 juin dernier nous apprenait que le Ministère du tourisme se questionne sur ses investissements dans les festivals, n’ayant un budget que de 10 millions! C’est donc dire que la Société des alcools du Québec, avec son budget de commandite, possède un contrôle et un pouvoir plus grand qu’un ministère!

Ouf! La démocratie vient d’en prendre un coup. Et tout un! Démocratiquement, on élit un gouvernement qui lui, nomme ses ministres à partir de nos choix de citoyens. Mais les Sociétés d’État, on y place nos amis et on leur donne les mandats qu’on veut bien leur donner. Avec un plus grand pouvoir discrétionnaire que nos élus, ils peuvent diriger leur commandite comme bon leur semble. Une façon “underground” et parrallèle de diriger notre société en faisant fi de la démocratie.

Le seul mot que je n’ai pas encore réussi à placer dans ce blogue à côté du mot commandite est le mot scandale. Ça viendra sûrement. C’est juste une question de temps.

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les sociétés d’État veulent-elles remplacer le Ministère de la culture?

Les sociétés d’État veulent-elles remplacer le Ministère de la culture?

Raymond Viger   Dossier  Société des alcools du Québec

Nous apprenions dans un rapport récent que la Société des Alcools du Québec (SAQ) avait versé en 2005 11 millions en commandite de toute sorte. Du festival du cochon jusqu’aux feux d’artifice, toutes sortes d’événements culturels y ont passé.

Une société d’État a-t-elle besoin de se montrer dans ses festivités pour vendre leurs produits? C’est un monopole. On ne peut pas aller voir leur concurrent! Est-ce le rôle et la mission d’une société d’État de verser des commandites auprès d’événements culturels? Ne serait-il pas plus sage que ce soit le ministère de la Culture qui s’en occupe? Au lieu d’y aller à la pièce pour toutes sortes d’événements disparates, le ministère de la Culture pourrait avoir une vision d’ensemble de nos besoins en matière culturelle. C’est de toute façon sa mission. Pendant que la SAQ éparpille 11 millions dans la culture, Loto-Québec fait de même avec d’autres commandites. Pendant ce temps, le Ministère de la Culture n’a pas l’argent pour remplir sa mission. Incohérence totale.

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

funbusy-poesie-urbaine-recueil-textesChantal Lee a vécu la violence physique, les abus sexuels et l’enfer de la drogue, mais elle en a triomphé. Malgré la maladie qui l’afflige, elle partage par sa poésie son amour de la vie et son optimisme à toute épreuve. Un livre rayonnant, à l’image de son auteure.

Le livre est disponible au coût de 10,00$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La Société des Alcools du Québec, Sylvain Toutant et les congédiements

La Société des Alcools du Québec, Sylvain Toutant et les congédiements

Raymond Viger   Dossier  Alcool et drogue

Malgré que j’ai déjà partagé mon questionnement sur l’histoire de la SAQ et de son PDG, Sylvain Toutant, sur la fixation des prix du vin, je ne peux faire autrement que de revenir sur deux déclarations de Sylvain Toutant et des derniers événements.

Premièrement, Sylvain Toutant déclare au Journal de Montréal qu’il n’était pas au courant que des gens de son organisation suggéraient d’augmenter les prix en échange de ristournes. Il attribue ça au peu d’expérience des gens. Au peu d’expérience des gens! Ces mêmes gens qui reçoivent des bonis de performance pour leur bon travail! Ces mêmes personnes qui se font congédier pour les gestes portés!

Sont-ils inexpérimenté ou des gestionnaires performants qui méritent des bonis? S’ils sont bons et qu’ils ont des bonis pourquoi les congédier? Pas très cohérent comme justification pour nous dire qu’il ne savait rien. Ça ressemble plus à quelqu’un qui cherche à se faire blanchir pour garder ses acquis et son poste.

Deuxièmement, Sylvain Toutant fini sa phrase sur les derniers cafouillage en mentionnant “que c’est nouveau, la négociation à la SAQ“. Là je ne comprends vraiment pas. La négociation ne fait pas partie des habitudes de travail des acheteurs de la SAQ! Ils font d’énormes achats à travers le monde pour étancher la soif des Québécois et ils ne négociaient pas! Avec le pouvoir d’achat que la SAQ représente, ils achetaient n’importe quoi à n’importe quel prix! Impossible. Soit que M. Toutant nou prends tous pour des valises, soit qu’il ne sait plus quoi dire face à tout ce cafouillage. J’ai de la difficulté à comprendre comment on peut laisser un homme de haute direction comme lui nous dire de pareilles choses et de le laisser en poste.

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

 

La Société des Alcools du Québec n’en fait qu’à sa tête

La Société des Alcools du Québec n’en fait qu’à sa tête

Raymond Viger   Dossier  Société des alcools du Québec

Depuis 1986, les sociétés d’État ne peuvent plus payer les administrateurs qui siègent sur leur conseil d’administration.

Qu’à cela ne tienne, la SAQ offre une allocation de dépense supplémentaire, des rabais sur l’alcool… Une façon détournée de détourner la loi!

Tout le monde sait que la SAQ contourne les lois. À quoi sert de mettre des règles si nos propres sociétés d’État ne sont pas capable de les suivre? Après on se demande pourquoi je ne suis pas capable de faire confiance au système.

Autres textes sur Société des alcools du Québec

Les sociétés d’État veulent-ils remplacer le Ministère de la culture?

La Société des Alcools du Québec (SAQ) paye pour nous voler!

La Société des alcools du Québec (SAQ), les vins rosés et les inventaires

La SAQ n’en fait qu’à sa tête

Fraude à la Société des Alcools du Québec?

Des prix gonglés à la Société des Alcools du Québec

Société des Alcools du Québec (SAQ) et les vins du Québec

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.