Science et Heroes

Science et Heroes

(Agence Science-Presse) – Après la science de James Bond, de Star Wars, de Star Trek et de plusieurs autres, voici un livre sur The Science of Heroes —du nom de la série télé du même nom.

L’auteure, Yvonne Carts-Powell, est journaliste et auteur spécialisée en science —et apparemment passionnée de Heroes et de ses mutants aux pouvoirs exceptionnels qu’elle observe à travers la lentille de la biologie et de la physique.

La science pourrait-elle produire un jour de tels «héros»? (Berkley Boulevard Books, octobre 2008).

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,

La science est un roman

La science est un roman
Annie Cloutier – Agence Science-Presse

De l’électricité à la relativité, du clonage aux nanorobots, les découvertes et innovations scientifiques alimentent depuis longtemps les auteurs de science-fiction (ou est-ce le contraire?). Nombre d’entre eux se soucient de baser leurs récits sur des faits scientifiques véridiques ou à tout le moins, s’assurent que les lois qui régissent les univers qu’ils ont créés soient cohérentes. Certains recourent alors à un conseiller scientifique. Il semble également que la science nourrisse de plus en plus les romanciers en dehors de la science-fiction…

À la fois chimiste, physicien, astronome et informaticien, Norman Molhant s’est au fil des années abreuvé aux magazines et revues savantes. Telle une éponge, il a tout absorbé. Véritable encyclopédie vivante, il aide depuis une douzaine d’années, des écrivains de science-fiction tels que Élisabeth Vonarburg, Jean-Claude Dunyach, Richard Canal ou Laurent Genefort à rendre cohérents et plausibles les univers surgis de leur imagination.

Contrairement aux séries, comme Star Trek, où une «bible» comportant toutes les caractéristiques des personnages, des civilisations et des technologies employées (de même qu’un lexique klingon) et à laquelle les scénaristes se réfèrent, on procède ici à rebours. «L’auteur a déjà écrit l’histoire et me demande de corriger ce qui ne fonctionne pas sans toucher au récit. Il me faut trouver une façon de le rendre cohérent scientifiquement.»

Monsieur Molhant ne compte pas vraiment de «clients» en dehors de la science-fiction. «Les auteurs qui veulent un décor convenable sont des gens intéressés par les sciences». Il fait d’ailleurs remarquer que ceux-ci préfèrent presque tous la science-fiction. Pour quelle raison? «Parce que la science-fiction est un moyen de proposer des alternatives». Embrassant tous les styles, elle présente des utopies. «La plupart des auteurs préfèrent proposer des univers améliorés. Ce qui leur permet à la fois de dénoncer un problème et de proposer une solution. Or, il faut que le moyen suggéré tienne la route. Asimov disait d’ailleurs qu’on avait droit à une invraisemblance par histoire. On ne peut pas se permettre de les empiler sous peine de voir le lecteur décrocher.»

Même si la science-fiction demeure un véhicule privilégié pour surfer sur les concepts scientifiques, on retrouve tout de même de plus en plus de science dans le roman en général que ce soit en tant que toile de fond ou commentaire. Mario Tessier, astronome, historien et auteur du thriller paléontologique Le regard du trilobite, fait observer que des romanciers, tel Harry Mulisch, utilisent la science dans le cadre d’une réflexion philosophique alors que d’autres comme Jean-Pierre Luminet, en font des romans à caractère historique et semi-pédagogique… sans compter le thriller technologique, genre que privilégient, Dan Brown, Michael Crichton et cie.

Toutefois, si certains savants (Hawking, Luminet) se lancent dans l’aventure de l’écriture, M. Tessier ne pense pas que les auteurs de romans populaires, en général, soient plus compétents en science qu’auparavant. Il s’agit de faire ses devoirs et de bien se documenter (ou encore de demander conseil à M. Molhant!) Il croit par contre «qu’ils saisissent mieux l’importance de la technologie et de la science pour notre interprétation du monde.» Selon lui, ces romanciers récolteraient aujourd’hui les fruits du travail de fond effectué par les écrivains de science-fiction. «En exploitant certains thèmes, ils les ont fait passer dans la culture populaire et on peut maintenant en parler sans se ridiculiser.»

Les romans à saveur scientifique pourraient-ils s’avérer bénéfiques pour la diffusion de la science? Difficile de l’évaluer. Une chose est sûre, l’ingrédient semble avoir bon goût puisque, selon M. Tessier, ces romans (de littérature générale) sont assez souvent bien reçus par la critique, tandis que nombre de techno-thrillers font un tabac en librairie. Ces romans «servent à amorcer une conversation entre les adeptes des humanités et ceux des sciences dures. En un sens, ils comblent le fossé qu’il y a entre ces deux cultures qui se parlent rarement», se réjouit-il. La science et la technologie seraient ainsi devenues des thèmes légitimes pour la littérature, et donc, dignes de devenir des oeuvres d’art.

Suggestions de romans récents au parfum de science
Préparé à l’aide de la liste de discussion science-fiction-Boréal et du journal Le Libraire

Traité de balistique d’Alexandre Bourbaki, Alto, 2006.
L’histoire de la science-moderne en dix-neuf récits et quelques images sur le mode scientifico-poético-comique.

Les mémoires d’Elizabeth Frankenstein de Theodore Roszak, Le Cherche midi, 2007.
La vie – imaginée par l’auteur — d’Elizabeth, la femme de Victor Frankenstein, à travers son journal intime. Réflexions sur le féminisme et les dérives de la science.

L’ami de Galilée de Isaia Iannaccon, Stock, 2006.
Dans cette biographie romancée, mais très documentée, un savant allemand, appelé Terrentius, jésuite de surcroît, s’exile en Chine où on lui propose de réformer le calendrier. Mais l’Inquisition le suit à la trace.

Spin de Robert de Charles Wilson, Denoël, 2007
Une nuit, les étoiles disparaissent du ciel. La Terre est ceinturée d’un mystérieux bouclier à l’extérieur duquel le temps file à toute vitesse. Trois enfants cherchent à comprendre. Où chercher des réponses, dans la religion ou la science?

Georges et les secrets de l’univers de Lucy et Stephen Hawking, Pocket jeunesse, 2007.
La vie de Georges bascule au contact de ses nouveaux voisins – Annie et son père, un scientifique. Cosmos, leur superordinateur leur permet de voyager aux confins de l’univers. Mais un savant mal intentionné a décidé de le voler… Premier tome d’une trilogie destinée à la jeunesse, concocté par un astrophysicien émérite.

Les chefs-d’oeuvre de H. G. Wells (1866-1946), Omnibus/SF, 2007
Renouez avec La machine à explorer le temps, La guerre des mondes, L’homme invisible et L’île du Docteur Moreau, et découvrez les onze nouvelles moins connues d’un des pères de la science-fiction moderne.

Le Premier Cercle de Alexandre Soljenitsyne, éd. Robert Laffont/Pavillons Poche, 2007
Rédigé entre1955 et 1958, interdit en U.R.S.S., ce roman raconte quatre jours de décembre 1949 vécus par des scientifiques. Emprisonnés dans un camp spécial, ils doivent travailler pour le progrès technologique de l’URSS.

La conspiration Darwin de John Darnton, M. Lafon, 2006.
Deux jeunes chercheurs tentent de faire la lumière sur la genèse de la théorie de l’évolution. Au menu : soif de pouvoir, vengeance et science corrompue. Les amateurs d’intrigues et de romans historiques seront servis.

Bleu de Sèvres, 1759-1769, Jean-Paul Desprat, Points, 2007
1759-1769 en France, la marquise de Pompadour a entrepris de découvrir le secret de fabrication de la porcelaine de Sèvres pour disqualifier celle de Saxe. Un beau cas d’espionnage industriel savamment rendu.

Les Arpenteurs du monde de Daniel Kehlmann, Éd. Actes Sud, 2007
Deux savants du XIXe siècle, le géologue-botaniste Alexander von Humbold et le « prince des mathématiciens », Carl Friedrich Gauss joignent leurs efforts pour mesurer l’univers. Un récit loufoque entremêlant passion et érudition.

Le secret de Copernic de Jean-Pierre Luminet, J.-C. Lattès, 2006
Dans ce premier tome de la série, Les bâtisseurs du ciel, l’astrophysicien et romancier, Jean-Pierre Luminet raconte la vie du savant polonais qui a placé le Soleil au centre de notre univers.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un humain au sang vert

Un humain au sang vert

(Agence Science-Presse) – Des chirurgiens ont eu toute une surprise en opérant récemment un Canadien âgé de 42 ans. Le sang qui coulait dans les veines du patient était vert foncé comme celui de M. Spock dans la série télévisée Star Trek. Étonnée, l’équipe médicale a immédiatement soumis le sang à différentes analyses. Les tests ont révélé que la décoloration du sang était causée par la sulfhemoglobinemie. Cette condition survient lorsque des atomes de soufre s’attachent aux protéines d’hémoglobine dans le sang. Les médecins croient que les médicaments destinés à soulager les migraines du patient étaient à l’origine de l’étrange couleur de son sang. Le patient a cessé de prendre sa médication, le sumatriptan, après son hospitalisation. Revu cinq semaines après l’opération, il n’avait plus de trace de sulfhemoglobine dans le sang. La sulfhemoglobinemie disparaît habituellement lorsque les cellules du sang se régénèrent. Dans les cas extrêmes, une transfusion sanguine est nécessaire.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-dj-mana-sp-manspino-dynastie-des-morniers CD de musique Ill Legal. Compilation de rappeur et rap music Hip Hop avec Chilly D, DJ Mana, L’intrus, Shades of culture, SP, Patrick Batemen, 01 Étranjj, Ninja P, Virus, Vulguerre, Chance Won, Erratum, Son 2 PT, Manspino, Dynastie des Morniers. 9,95$

Tél: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un scanner inspiré de Star Trek pour dépister le cancer

Un scanner inspiré de Star Trek pour dépister le cancer

(Agence Science-Presse) – Des scientifiques tentent de mettre au point un scanner semblable à celui utilisé par les personnages de Star Trek pour détecter les signes précoces du cancer. Ces chercheurs ont découvert que les radiographies des patients atteints de cancer pouvaient fournir des renseignements utiles sur le profil génétique des tumeurs. Ces empreintes génétiques permettraient de choisir le traitement le plus approprié pour traiter le patient. La nouvelle technique développée par les scientifiques fournirait aussi de l’information sur la progression du cancer du patient, une information disponible jusqu’à présent uniquement par biopsie.

Les chercheurs croient que leur prototype, pour l’instant grand comme une remise de jardin, serait éventuellement capable de diagnostiquer d’autres maladies que le cancer. «Dans presque chaque épisode de Star Trek, il y avait un appareil appelé tricorder, qui était utilisé pour scruter les vivants et les non-vivants pour déterminer leur organisation moléculaire. Un appareil comme celui-là, nous serait vraiment très utile en médecine», explique Dr Howard Chang, généticien à l’Université Stanford en Californie.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.