Un sursis pour la station spatiale

Un sursis pour la station spatiale

(Agence Science-Presse) – Sans provoquer des élans d’enthousiasme, la station spatiale internationale a obtenu un sursis de cinq ans, soit au moins jusqu’en 2020.

Aucun problème pour la sécurité des astronautes, semble-t-il, mais le problème sera d’y envoyer les astronautes: la NASA prévoit toujours en avoir fini avec ses navettes spatiales avant 2015.

PUBLICITÉ

show_image Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’espace, console Wii et les papillons

L’espace, console Wii et les papillons

Chronique Les Débrouillards

Préparée en collaboration avec le magazine Les Débrouillards

Agence Science-Presse, Laurène Smagghe et Olivier Rey  Dossier espace

Un départ très spatial

Le 14 juin prochain, le départ de la célèbre course automobile « Les 24 heures du Mans », en France, sera donné depuis l’espace. À 15 heures, les astronautes de la Station spatiale internationale agiteront un drapeau français, en même temps que trois astronautes présents sur la piste. Les écrans géants du circuit retransmettront les images.

Wii 1 Sport 2

Pour se tenir en forme, il ne suffit pas de se déchaîner devant son écran, la console Wii à la main. Des scientifiques anglais ont montré que si la Wii te fait dépenser plus d’énergie qu’un jeu vidéo classique, rien ne vaut un vrai sport. Par exemple, jouer une heure au tennis sur la Wii te fait dépenser environ 180 calories. Une heure de vrai tennis brûle plus de 300 calories. Or, plus on dépense de calories, moins on grossit et plus on est en forme. Alors, range ta télécommande et sors tes souliers de course !

Diantre, quelle fiente !

Tu es une chenille et tu veux éviter de finir en collation pour oisillons ? Fais comme la larve du papillon swallowtail. Pendant les premiers mois de sa vie, cette chenille ressemble à… une fiente d’oiseau. Puis, avant de se transformer en papillon, elle devient verte et prend la forme exacte des feuilles sur lesquelles elle vit. Une pro du déguisement.
© Ryo Futahashi

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Marathon dans l’espace

Marathon dans l’espace, Dossier espace

(Agence Science-Presse, ) – L’astronaute Sunita Williams a couru le marathon de Boston, plusieurs kilomètres au-dessus de la Terre, dans la station spatiale internationale. Attachée à un harnais à son tapis roulant pour garder les pieds au sol, Sunita Williams a couru en même temps que ses compatriotes américains tout en observant la course sur son ordinateur. Elle a parcouru les 42 kilomètres de la course en prenant une pause toutes les heures pour s’étirer les jambes et écrire quelques mots à ses amis terriens. Après 75 minutes, elle avait parcouru 15 kilomètres alors que la station spatiale accomplissait un tour complet de la Terre.

 Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Changement de garde dans l’espace

Changement de garde dans l’espace, Dossier espace

(Agence Science-Presse) Deux cosmonautes russes et le milliardaire américain Charles Simonyi sont récemment parvenus en toute sécurité à bord de la Station spatiale internationale.

Le vaisseau spatial russe, le Soyouz TMA-10, a été lancé samedi, le 7 avril, du Cosmodrome Baikonur et est parvenu à la station spatiale internationale deux jours plus tard. Le sas entre les deux véhicules s’est ouvert après 80 minutes pour accueillir les cosmonautes russes Fyodor Yurchikhin et Oleg Kotov qui séjourneront dans la Station spatiale pour les six prochains mois. Le milliardaire américain Charles Simonyi les accompagnait. L’homme d’affaires qui a fait fortune chez Microsoft a payé près de 25 millions$ pour ce voyage organisé de 13 jours dans l’espace.

Charles Simonyi doit retourner sur Terre à bord d’une autre capsule Soyouz le 20 avril prochain. Il est le cinquième touriste à effectuer un vol vers la station spatiale internationale. En plus d’admirer le paysage terrestre, M. Simonyi participera à des recherches médicales menées par l’Agence spatiale européenne.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Voyage dans l’espace

Voyage dans l’espace, Dossier tourisme spatial
 
(Agence Science-Presse) – Vous rêvez de voyager dans l’espace. Il vous faudra patienter encore un peu. Les voyages organisés par l’Agence spatiale russe vers la station spatiale internationale sont complets jusqu’en 2009. Jusqu’à maintenant, quatre personnes ont fait le voyage de dix jours en orbite de la terre pour la modique somme de $20 millions. Une compagnie privée russe propose de prendre des passagers pour des voyages beaucoup plus courts. Les touristes seraient invités à aller dans l’espace, mais sans entrer en orbite toutefois, pendant plusieurs minutes avant de redescendre sur Terre. Un voyage un peu moins excitant mais beaucouop moins onéreux.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

La station spatiale jette ses ordures par dessus bord

La station spatiale jette ses ordures par dessus bord Dossier espace

(Agence Science-Presse) – Notre culture de prêt-à-consommer et prêt-à-jeter pourrait bien contaminer l’espace si les membres de l’équipage de la station spatiale internationale continuent à jeter leurs ordures par les fenêtres. En effet, les astronautes rejetent régulièrement dans l’espace des équipements usés, des déchets et des réservoirs d’essence vides. Pas de problème, explique la Nasa puisque ces déchets ne restent pas en orbite. Ils retombent dans l’atmosphère où ils sont rapidement brûlés. Pour éviter tout danger de collision avec la station spatiale, les astronautes s’assurent de pousser les déchets dans le sens opposé de la direction de la station.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.