Lune, astéroides et planètes

Lune, astéroides et planètes

(Agence Science-Presse) – Il n’y a pas si longtemps, on considérait impossible qu’un astéroïde puisse avoir une lune : trop petit! On compte à présent 150 astéroïdes qui en possèdent au moins une. Certains se trouvent dans la principale ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter, d’autres font partie de ces astéroïdes dont l’orbite croise parfois la nôtre, et d’autres sont aux confins du système solaire, au-delà de la planète Neptune. Les astronomes travaillent sur différents modèles qui expliqueraient comment des corps célestes aussi petits peuvent se former avec une lune sans, littéralement, perdre celle-ci en chemin, ou entrer en collision l’un avec l’autre. 

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Témoignage sur l’implication bénévole

benevolat-benevole-implication-jeune La récompense – Regard sur des gens de cœur
Documentaire sur l’implication bénévole.
-Découvrir sa communauté, donner un sens à sa vie…
-Briser son isolement et celui d’autrui.
-Découvrir de nouveaux amis.
-Prendre part à la vie sociale et de quartier.
-Une source de contact et d’échange.
-L’acquisition de nouvelles connaissances.
-Une occasion d’expérimenter et mieux se connaître.
S’impliqer c’est trippant et ça mérite d’être vécu. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Sonde spatiale Pioneer et anti-gravité cosmique

Sonde spatiale Pioneer et anti-gravité cosmique

(Agence Science-Presse) – Une analyse du parcours de cinq sondes spatiales passées à proximité de la Terre révèle des anomalies qui ne peuvent être expliquées par les lois normales de la gravitation: les sondes allaient plus vite qu’elles n’auraient dû aller, compte tenu des bêtes lois de la gravité. Remarquez, il n’y a pas de quoi s’énerver: le gain de vitesse était entre… 1,8 et 13,5 millimètres à la seconde, ou un millionième de la vitesse de ces engins. Mais c’est suffisant pour intriguer les physiciens théoriques qui, dans la revue Physical Review Letters, associent cela à la vitesse plus élevée que prévue enregistrée dans les années 1990 par les sondes américaines Pioneer, en route depuis 35 ans vers les confins du système solaire. Cet  » effet Pioneer « , postulent certains, pourraient être la manifestation d’une loi de la physique encore inconnue, qui ne serait présente qu’à l’échelle astronomique.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Notre monde illustré

Notre monde illustré
Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Savez-vous ce qu’est un Buran, un Barbier, un Chinook ou encore un Chocolate? Simplement quelques-uns des noms des vents soufflant aux quatre coins de notre Planète. Nouvel et bel ouvrage de la maison d’édition Québec-Amérique – et donc une réalisation québécoise! — L’Encyclopédie visuelle de notre monde permet de rafraîchir notre mémoire, de plonger dans des recoins inexplorés de notre monde et d’apprendre des faits passionnants: le poisson-lune s’avère le plus fertile, le cri de la baleine bleue atteint 188 décibels (autant qu’un avion), Mexico est la ville la plus polluée au monde ou encore la prochaine éclipse totale du Soleil sera le 1er août 2008!

Ce livre se déploie en quatre thèmes : l’Univers, la Terre, la Météo et les Océans. À eux seuls, les océans occupent près du tiers de l’encyclopédie. On y apprend les principaux records des animaux marins, les grandes tragédies maritimes ou encore les 21 noms de courants marins : Courant des Aiguilles, Dérive Nord-Pacifique, Oyashio, etc.

Tout débute de manière logique par l’histoire de l’Univers et s’achève par les espèces menacées. Au fil des pages, nous aurons pris connaissance de la formation de notre système solaire, de l’histoire de la Terre, de l’ABC de la météo, de la diversité des océans… près de 350 pages de faits, d’explications et d’illustrations des différents phénomènes — changements climatiques, désertification et autres tempêtes — qui secouent notre vieille Planète. « Notre unique maison », comme dirait Hubert Reeves.

Un gros regret est de justement la voir si peu notre Terre et ses merveilles. Bien sûr, il y a des photos, mais elles sont souvent aussi petites que des timbres-poste. Les montagnes, océans et autres déserts ont bien du mal à s’y glisser et nous, à les admirer.

L’encyclopédie privilégie les illustrations – 14 illustrateurs ont travaillé sur cet ouvrage — et parfois à tort. On a parfois l’impression de vivre au sein d’une animation de luxe. Les images sont belles et léchées, mais souvent trop belles pour la réalité qu’elles illustrent. Par exemple, si elles s’avèrent pertinentes pour expliquer la formation d’un réseau de grottes – trois illustrations montrent comment l’eau de pluie s’infiltre, dissout la roche calcaire et creuse des galeries — la grotte illustrée paraît irréelle avec ses fausses concrétions et son lac à la transparence étrange.

Malgré tout, cette encyclopédie visuelle s’avère un très beau cadeau de Noël pour les enfants de 8 à 12 ans.

L’Encyclopédie visuelle de notre monde par Québec Amérique, 340 pages, 24,95 $

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Graffiti Hip Hop de la scène de Montréal

operation-graffiti-hip-hop-graffiteur-graff Opération Graffiti. Toute l’histoire de la création du Café-Graffiti. La relation avec les jeunes. Ce qu’ils ont vécu dans le projet. Ce qu’ils ont fait vivre aux intervenants. Toutes les anecdotes d’un projet qui fait encore parler de lui. Une façon intéressante et originale de soutenir le Café-Graffiti dans sa mission d’aide et de soutien aux jeunes. 19,95$.

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel

Des plantes de toutes les couleurs

Des plantes de toutes les couleurs

(Agence Science-Presse) – Les plantes sont-elles vertes sur les planètes des autres systèmes solaires? Pas forcément, croient les astrophysiciens. Sur celles qui tournent autour d’un astre plus brillant que le soleil, les végétaux sont probablement de couleur jaune ou orange alors que sur les planètes qui tournent autour d’un astre plus sombre que notre soleil, les plantes sont sans doute beaucoup plus foncées, voire presque noires.

Les astrophysiciens s’intéressent à la couleur de la végétation des autres planètes pour savoir ce qu’ils doivent chercher pour y reconnaître des signes de vie. La photosynthèse sur Terre dépend majoritairement de la lumière rouge, la longueur d’onde la plus abondante et de la lumière bleue. Les végétaux terrestres absorbent moins la lumière verte que les deux précédentes. C’est pourquoi les feuilles paraissent vertes à nos yeux. De même, la couleur des plantes extraterrestres est déterminée par les longueurs d’ondes de la lumière qui touchent leur planète.

Textes sur l’Environnement et commentaires du rédacteur sur l’Environnement

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.