Au commencement, Dieu créa le Texas

Au commencement, Dieu créa le Texas

(Agence Science-Presse) – Le débat sur le créationnisme a rebondi au Texas, où les élus de cet État du Sud, à la fin-mars, lui ont ouvert en partie la porte des manuels scolaires.

Mais c’est l’attitude des partisans du créationnisme qu’auront retenu ceux qui ont suivi les audiences houleuses. Don McLeroy, directeur du Bureau du Texas sur l’éducation, a endossé un livre qui décrit les prêtres favorables à l’évolution comme des «morons».

Contre l’avis des plus prestigieuses associations scientifiques des États-Unis —et du Texas—McLeroy a déclaré, la larme à l’oeil: «quelqu’un doit se tenir debout devant les experts!»

Lire un article du National Center for Science Education ici

Stephen Harper, Évangélisme et créationnisme en politique.

théories anti-scientifique de Stephen Harper

Stephen Harper et l’avortement

 Stephen Harper et l’homosexualité

Lutte à la drogue: les Conservateurs contre la science

Est-ce que notre système politique met en danger la démocratie?

Stephen Harper et le social, 2 mondes étrangers

Vie sociale et politique

PUBLICITÉ

show_imageQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Congrès scientifiques virtuels

Congrès scientifiques virtuels

Pascal Lapointe

(Agence Science-Presse) – On commence à évaluer l’impact des blogues et des wikis sur la science, mais on ne s’est pas encore intéressé à l’impact que pourraient avoir les nouveaux outils d’Internet sur les congrès scientifiques. Les avantages d’un congrès «en ligne» semblent pourtant évidents: moins de pollution, moins de conflits d’horaire… et le droit de cogner des clous.

Les expériences menées jusqu’ici ont été marginales, mais plus pour longtemps, selon un éditorial paru dans Nature cet automne: «le nombre toujours croissant de ces rencontres scientifiques est préoccupant. Bien sûr, le rythme de la science s’accélère. Mais la prolifération des rencontres est parfois influencée par le désir qu’ont des chercheurs de grossir leur CV ou par le prestige qu’apporte un tel événement à une institution».

Twitter et conférence

Même la revue Fortune en parlait cette année sous le terme de «Conférence 2.0», en donnant en exemple une entrevue «désastreuse» avec le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, sur la scène du Festival interactif South by Southwest, tenu au Texas en mars. Les questions posées par l’animatrice avaient paru insipides à plusieurs spectateurs, qui s’étaient mis à commenter en direct, via Twitter — un mélange de micro-blogue et de messagerie instantanée — et la frustration dans la salle grimpait, à mesure que les uns lisaient sur Twitter les commentaires des autres.

Faut-il y voir un exemple de plus de la «prise de parole» et de la «prise de contrôle», ces deux mamelles de l’Internet 2.0? Il est certain que si un auditoire peut partager ses pensées en temps réel, on vient de jeter par terre le modèle «je-parle-vous-écoutez» des congrès…

Redéfinir la conférence

«Lorsque le panel a commencé à s’étirer, raconte un des interlocuteurs dans l’article de Fortune, vous pouviez voir les portables s’ouvrir et Twitter arriver». Les panélistes, réalisant qu’ils n’apportaient pas à l’audience ce qu’elle attendait, ont réorienté le tir.

L’expérience des «non-conférences» s’inscrit dans cette logique de la «Conférence 2.0»: dans une «non-conférence», les projecteurs sont tournés vers la salle, plutôt que vers un panel.

Mais une conférence virtuelle, ou mi-virtuelle mi «-réelle» serait plus audacieuse encore, puisque la «salle» en question serait élargie aux quatre coins d’Internet. David McClure, organisateur d’événements chez O’Reilly Media — qui organise entre autres le Foo Camp, cité comme un modèle de conférence 2.0 — n’y voit nullement une menace: «vous avez plus de réactions et vous pouvez mener une session plus intéressante.»

Conférence avec le monde entier

Comment ça pourrait fonctionner? Parmi les quelques rares trucs — le concept est encore embryonnaire! —, on mentionne la nécessité d’avoir des petits groupes (les plus gros congrès internationaux devront attendre), de laisser au public la possibilité de réviser le programme avant (ou de voter), d’élargir le temps nécessaire au réseautage entre les sessions… et d’évidemment prévoir un wifi gratuit! Ou encore, pour réduire les déplacements en avion, pourquoi ne pas rassembler les gens en plus d’un endroit?

S’ils ont besoin d’un prétexte, la crise financière en devient un: on économise les billets d’avion et on réduit son empreinte carbone. «Les congrès scientifiques sont nécessaires et jouent encore un rôle important», conclut Nature en éditorial. La technologie ne peut pas toujours remplacer les contacts personnels. Mais les organisateurs de congrès pourraient y réfléchir à deux fois, «avant de lancer leurs prochains appels à des contributions.»

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Le réchauffement des maladies tropicales

Le réchauffement des maladies tropicales

(Agence Science-Presse) – Une des conséquences les plus inquiétantes du réchauffement, ce sont ces maladies tropicales qui pourraient tout à coup progresser vers le Nord, atteignant des pays qui n’y sont pas du tout préparés. Par exemple, en août, l’Italie a recensé 200 personnes infectées par le chikungunya: c’était la première apparition de ce virus en-dehors des Tropiques. Et ce n’était pas une surprise, puisque ce virus est transmis par un moustique, Aedcs albopictus, dont les entomologistes signalent la présence en Europe depuis des années. Aux États-Unis, on l’a identifié à Houston, Texas dès 1985… dans des pneus usagés importés d’Asie. Pis encore, ce moustique est un vecteur de transmission de plus de 20 maladies infectieuses. Si le chikungunya est rarement mortel, il frappe dur: en 2006, une épidémie a touché 1,25 million de personnes en Inde, et le total réel est peut-être plus élevé encore. En 2005 et 2006, le virus a rendu malade près de 300 000 personnes sur l’île française de la Réunion, soit plus du tiers de la population.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Vachibou et le 400e anniversaire de Québec

Vachibou et le 400e anniversaire de Québec

Quelle surprise de voir dans les médias l’esquisse d’une vache avec un panache d’orignal et se faire dire que c’est un panache de caribou. Une proposition pour un emblème pour les fêtes conjointes (France-Québec) du 400e anniversaire de le Ville de Québec.

Les gens au Québec sont encore sous le choc. Et je les comprends. Si ce sont des fêtes conjointes, comment se fait-il qu’on ne se soit pas consulté de chaque côté de l’Atlantique avant de présenter la maquette dans les journeaux? Cela aurait pu être une belle occasion de faire un remue-méninge commun pour trouver un emblème qui nous satisfasse de part et d’autre.

Surprenant que les Français, seuls de leur côté, tente de créer un emblème qui nous représente pour le 400e de Québec. Et l’erreur du panache d’orignal, baptisé caribou, est étonnante dans le contexte d’un tel événement d’envergure.

Ma seule consolation: Cet emblème va sûrement coûter moins cher que la fameuse banane volante qui partirait du Mexique pour aller se poster au-dessus du Texas. Malgré tout, il demeurera dans les faits culturels cocasses qui me font parfois pleurer.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

conte-illustre-enfant-jeune-ecrivain-livre-illustrationConte illustré ralliant l’imagination débordante de Patrick Viger, un jeune de 15 ans, l’expérience littéraire de Raymond Viger et les illustrations professionnelles de Victor Panin. Patrick Viger a commencé à écrire en duo avec son père dès l’âge de 8 ans. Cette écriture a commencé par un jeu; une façon d’établir une relation entre un père et son fils. Ce conte illustré a été écrit pour le plaisir et l’amusement. 4,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Anne-Marie Losique et le sexe

Anne-Marie Losique et le sexe

Raymond Viger  Dossier Sexualité, Anne-Marie-LosiqueTout le monde en parle

Nouvelle apparition: Anne-Marie Losique, le sexe et Tout le monde en parle

Je me permets de faire un autre blogue sur Anne-Marie Losique. Au départ, je ne la connaissais pas jusqu’à ce que Guy A. Lepage nous la présente à son émission Tout le monde en parle.

Suite à cette rencontre j’ai écrit 2 blogues. Mon blogue a battu des records d’achalandage. Le seul blogue qui n’a pas été battu a été celui sur la banane géante dans le ciel du Texas. Anne-Marie Losique s’est fait damner le pion par une banane. Si elle savait. Même si mon blogue sur la banane a attiré un nombre record de visiteurs, il aura été plus éphémère que la présence d’Anne-Marie Losique dans mon blogue.

Anne-Marie Losique et la banane volante

La banane s’est dessouflé, mais pas Anne-Marie Losique. Elle continue d’attirer du traffic sur mon blogue. Les statistiques me permettent de savoir qu’est-ce que les gens recherchaient dans leur moteur de recherche. Voici donc ce que les gens recherchent avec le nom d’Anne-Marie Losique:

Photo sexy, Anne-Marie Losique nue, photo de nue, sexe, photo sexe, g-string…

Wow! Tout un vocabulaire à associer à son nom. Intrigué, je pousse mon enquête un peu plus loin. Je visite son site Internet. Pas grand chose à dire. Peu de texte cohérent, seulement quelques photos. Pas de nues, mais beaucoup de photos suggestives et sexy. Puisqu’à l’entrée de son site il n’est pas demandé d’avoir 18 ans et plus, il faut tout de même avoir quelques réserves.

J’ai été surpris des commentaires. Anne-Marie Losique avait mentionné qu’elle recevait des millions de visiteurs sur son site… Pourtant, très peu de commentaires de ses visiteurs. C’est vrai qu’un site limité à des photos, il n’y a pas grand chose à dire.

J’ai pris la plus longue série de commentaires. Datant de novembre, il y en avait 32. Le minimum pour faire une étude statistiques. Les autres séries de commentaires étaient trop courtes. Nous pouvions y voir 26 commentaires de jeunes hommes avec des commentaires très courts du style « AML, je cherche des photos de nue de toi… Peux-tu m’en envoyer une… Tu es sexy… Je veux te faire l’amour… Tu me fais bander… ».

Un des 32 commentaires provenait d’Anne-Marie Losique qui répondait à un Internaute. Nous retrouvions ensuite 5 femmes. Une mentionnant qu’elle était déçu de voir une femme se rabaisser comme elle le faisait, une lesbienne qui tripait sur AML et finalement 3 filles qui adoraient le courage d’AML et la trouvait sexy.

Anne-Marie Losique et Bimbo, un docu-moqueur sexy

Ç’a en dit long sur le public d’Anne-Marie Losique. Continuons notre enquête. Lors de son passage à Tout le monde en parle, Anne-Marie Losique mentionne qu’une nouvelle série va voir le jour. Je ne réussis pas à comprendre au juste de quoi il s’agit. Une série XXX? Une série documentaire sur la sexualité?

Pour en avoir le coeur net, je m’installe et je commande une épisode de Bimbo. Ouf! Jamais 3.99$ taxable n’auront été aussi mal dépensé. Incohérence. Pas de dialogue qui tienne la route. Je ne sais même pas où classer ce qu’elle appelle un docu-moqueur. Ce terme, pour moi, fait référence à « documentaire » qui, selon mon dictionnaire: sert à renseigner, à instruire. En ce qui concerne le terme moqueur, la seule place où il y a moquerie, j’ai l’impression que c’est AML qui se moque de son public ou de ceux qui, comme moi, se sont fait avoir de 3,99$ taxable.

Si vous cherchez une série XXX, allez au club vidéo ou sinon restez accroché à « Bleu nuit ». Vous allez être déçu. Si vous cherchez quelque chose d’instructif sur la sexualité. Oubliez-ça. Futilité et généralité sans aucune direction. Je reprends une citation d’Anne-Marie Losique dans sa propre émission: « J’ai l’impression qu’on fait du cinéma d’auteur. On est tellement plate. »

Au début, je trouvais cher 3,99$ pour seulement 30 minutes. Ce fût 30 minutes très longues. Après quelques minutes, j’avais une très grande hâte que tout ça se termine.

Autres textes sur Anne-Marie Losique

Anne-Marie Losique, le sexe et Tout le monde en parle

Anne-Marie Losique, le soft porn, Guy A. Lepage et Tout le monde en parle

Anne-Marie Losique et le sexe

Lettre ouverte à Anne-Marie Losique

Anne-Marie Losique, un million de french clics

Anne-Marie Losique « frenche » presque tout le monde à Tout le monde en parle

Tout le monde en parle se répète avec François Avard et Anne-Marie Losique

COMMENTAIRES SUR ANNE-MARIE LOSIQUE ET LE SEXE.

Autres textes sur la Sexualité et l’Hypersexualisation.

La sexualité au pénitencier.

Le sexe banalisé?

Sexualité, éducation sexuelle et hypersexualisation

Entre libération et aliénation sexuelle

Enseignante sexy et hypersexualisation des enseignants.

Sexe entre Grand-mère et ado.

L’hypersexualisation: pas juste une mode.

Textes sur Tout le monde en parle.

COMMENTAIRES SUR ANNE-MARIE LOSIQUE ET LE SEXE.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

CD Rap music Hip Hop de la scène de Montréal

cd-rap-music-rappeur-musique-hip-hop-l-queb CD de musique Soul, R n B., Hip Hop. Rappeur et rap music de Bu The Knowledgist, L’Queb, HD, Marilyn, Ol1KU. 9,95$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Musique-hiphop-rap.html

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

VOS COMMENTAIRES SUR ANNE-MARIE LOSIQUE ET LE SEXE.

Droits des enfants

Droits des enfants

Par Mario St-Pierre, Trois-Rivières.

Célébrer la Journée nationale de l’enfant, c’est confirmer le rôle essentiel que doivent jouer les enfants dans leur propre vie et celle de leur collectivité, c’est reconnaître qu’ils sont des citoyens à part entière qui peuvent, et doivent contribuer de façon significative aux décisions qui permettront que leur pays soit digne des enfants.

Les Etats-Unis bafouent les droits des enfants

Nos voisins du pays de l’Oncle Sam prétendent être les grands défenseurs des droits de humains, déclarent la guerre au nom de la liberté et revendiquent le titre de policiers du monde. Pourtant, ils s’entêtent à ne pas ratifier la Convention relative aux droits de l’enfant . La peine de mort, l’emprisonnement à vie et les droits des adultes semblent primer sur le respect de leurs propres enfants.

Avec la Somalie les Etats-Unis sont les seuls à ne pas avoir ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant qui célèbre son 15e anniversaire cette année. En fait, 25 États américains refusent d’abolir la peine de mort pour des crimes commis par des mineurs, des handicapés ou des mineurs atteints de maladies mentales reconnues. De telles pratiques vont carrément à l’encontre de la convention qui prône, entre autres, le droit à la vie et le meilleur intérêt possible de l’enfant. Plus particulièrement l’article 37 de la Convention qui protège l’enfant contre toute forme de peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants y compris la peine capitale ou l’emprisonnement à vie sans liberté de libération.

Les Etats-Unis ont du mal à s’engager face à ce document de droits internationaux. La première raison mise de l’avant stipule que la convention fragilise le droit des parents sur les enfants. On jumelle cet argument à l’avortement. Il faut souligner que les Etats-Unis s’opposent à l’avortement en propageant l’idée de l’abstinence sexuelle comme solution miracle. De nombreux lobbies, soutenus par le Sénateur Jesse Helms, laissent croire que cette Convention brime les parents. On le surnomme «sénateur du non» pour son opposition systématique aux traités internationaux. Il a quitté ses fonctions en janvier 2003. Après avoir consacré sa dernière année au Congrès américain pour lutter contre le sida. Atteint d’un cancer et d’une maladie musculaire l’obligeant à utiliser une chaise roulante, Monsieur le Sénateur aurait-il eu des remords face à ses positions intransigeantes? Osons espérer que oui!

En mai 2002, plus de 7 000 personnes provenant du monde entier se sont rassemblées à New-York pour prendre part à la Session extraordinaire des Nations Unies sur les enfants, la plus importante jamais réalisée. Mais encore là, les Etats-Unis ont largement handicapé l’événement en s’opposant à toutes référence à la Convention. En décembre 2003, les Etats-Unis ont fait savoir qu’ils désiraient ratifier la Convention mais qu’ils souhaitaient auparavant déposer une réserve sur l’article 37 qui condamne le recours à la peine de mort contre les enfants. Certains des 25 États américains, qui conservent la peine capitale dans leur arsenal juridique applicable à des mineurs, n’hésitent pas à l’appliquer concrètement. N’ayant visiblement rien compris à l’essence même de la Convention, leur demande a été rejetée.

Au nom de la liberté, combien d’autres décisions nos voisins justifient : guerre, tuerie d’innocents, refus de protéger des gens en situation de pauvreté… Comment, en tant que société sensible aux droits fondamentaux, pouvons-nous tolérer ces comportements? Imaginez, un instant, qu’au Québec l’on mette à mort un enfant pour un crime commis. Nous assisterions à tout un tollé de protestations et d’indignation de toutes parts. Il faut dénoncer cette « toute puissance américaine » qui ne respecte aucun droit humain fondamental en déclarant la guerre à qui mieux mieux, en tuant, en laissant mourir des enfants dans leur propre pays. Le Président Bush dénonce l’avortement mais il se garde bien le droit de tuer des enfants de leur vivant!

Des centaines de jeunes condamnés à mort

Une vingtaine d’États américains dont le Texas, ont recours à la peine capitale pour des personnes qui ont commis des crimes alors qu’ils étaient mineurs ou, dans certains cas sont exécutés alors qu’ils n’ont pas encore 18 ans.

La section canadienne francophone d’Amnistie internationale nous invite à écrire au Gouverneur du Texas pour demander de commuer les sentences de mort prononcées contre tous les mineurs.

Consulter le site: www.amnistie.qc.ca ou par téléphone: (514) 766-9766

NDLR: Les États-Unis sont contre le Tribunal international. Ils ne veulent pas être jugé par d’autres gouvernement. De plus, le processus juridique pour ratifier et signer une entente internationale est très lourd. Les États-Unis ont mis 30 ans pour ratifier la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide. Après 17 ans, ils n’ont pas encore ratifier la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes! Malgré tout, ils peuvent prendre la décision d’attaquer un pays beaucoup plus rapidement.

«Ceux qui prétendent conférer la légitimité doivent eux-mêmes l’incarner; ceux qui invoquent le droit international doivent eux-mêmes s’y soumettre.» Extrait du message du Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, 21 septembre 2004.

Regroupement des organismes Espace du Québec

Le 20 novembre est la journée consacrée aux enfants. Cette date a été désignée suite à l’adoption par l’Organisation des Nations Unies (ONU), de la Déclaration et de la Convention des droits de l’enfant.

Il est essentiel de promouvoir des rapports égalitaires et basés sur le respect entre les adultes et les enfants. Prenons le temps aujourd’hui de faire quelque chose de spécial avec notre enfant, pour lui démontrer qu’il est important et qu’il occupe une place essentielle dans notre vie.

Aujourd’hui, prenons le temps…

  • de lui préparer un repas aux chandelles avec, comme musique d’ambiance, son disque favori.…
  • de lui réserver un «vrai 15 minutes» pour jouer avec lui…
  • de lui raconter de beaux souvenirs lorsqu’il était bébé (ses premières dents, ses premiers pas…)…
  • de l’écouter, l’encourager et s’émerveiller de tout ce qu’il a à offrir et du sens particulier qu’il donne à notre vie…
  • et particulièrement aujourd’hui, pensons à lui dire combien nous l’aimons.

Textes sur la famille:

https://journaldelarue.wordpress.com/2006/12/14/les-quebecois-sont-fous-de-leurs-enfants/

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.