Suicide des personnes âgées

Suicide des personnes âgées

DOSSIER SUR LE Suicide

Il est peut-être étonnant de découvrir que le taux de suicide chez les hommes de plus de 75 ans est 7,5 fois plus élevé que la moyenne du taux de mortalité par suicide en France. Pourtant, la réalité parle d’elle-même et le problème est encore largement sous-estimé. Force est de constater que le suicide chez les séniors est encore un sujet tabou.

Suicide des personnes âgée - Source de l'image: www.babyboomercaretaker.com

La prévalence du suicide des personnes âgées

En France, les décès volontaires chez les seniors sont largement plus nombreux que dans les autres tranches d’âge, et notamment chez les hommes de plus de 75 ans. En effet, leur taux de mortalité par suicide est de 150 pour 100.000 habitants, ce qui en fait le chiffre le plus élevé d’Europe. Les veufs de plus de 75 ans se suicident de cinq à dix fois plus que les femmes veuves du même âge. D’autre part, plus on vieillit, plus le risque est élevé: l’âge le plus critique se situe entre 85 et 89 ans.

Les raisons du suicide des seniors

Dans l’univers de la vieillesse, les raisons qui conduisent une personne âgée sont multiples et personnelles, mais on retrouve souvent le veuvage, les traumatismes liés à la guerre, la souffrance d’une maladie de longue durée, la solitude et le sentiment de ne plus servir à rien ni à personne. Ce mal-être se termine alors par la réalisation du geste irréversible, une fois sur deux. Ne pouvait-on pas le prévenir? Le problème, c’est que les signes de dépression sont souvent masqués chez les personnes âgées, ou considérés comme «normaux», liés à la vieillesse, malgré le constat que le «désir d’en finir» est intense. Même dans la famille, on parle très souvent de suicide légitime, rationnel, d’un choix sensé. Comme si le suicide était une fin de vie anticipée, une précipitation vers cette mort de toute façon inéluctable. Mais c’est là occulter la souffrance de l’être…

Le suicide des personnes âgées: un tabou?

Le chef du Service Psychiatrie de Brest, le Pr. Walter, souligne: «quel que soit l’âge, toute tentative de suicide est une tentative pour ne plus souffrir». Comment lutter contre ce mal-être? «En en parlant, répond le psychiatre, et en faisant passer ce message: oui, on peut être vieux sans être déprimé!». La dépression est un signe de cette souffrance. Elle est pourtant mal détectée et par conséquent peu traitée chez les personnes âgées, ce qui pourrait expliquer ces chiffres accablants. «Le tabou du suicide chez l’adolescent est tombé, alors qu’il persiste vis-à-vis des personnes âgées», souligne-t-il. La souffrance doit être exprimée et écoutée. Afin de sensibiliser le public à cet autre phénomène de la vieillesse, les associations de prévention du suicide ont commencé à faire des campagnes d’informations… mais le problème devrait peut-être relever de la santé publique, comme aux Etats-Unis.

Source: le blog Cap Retraite

VOS COMMENTAIRES SUR LE SUICIDE DES SENIORS

1095705_83196012 Ressources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

Autres textes sur le suicide

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Grandir avec l’arthrite

Grandir avec l’arthrite

Isabelle Burgun (Agence Science-Presse) – Arthrite ne rime pas toujours avec vieillesse. Sa forme juvénile s’avère même la maladie chronique infantile la plus fréquente au Canada. Ces inflammations articulaires inexpliquées empêchent un jeune de moins de 16 ans sur 250 de vivre sa vie d’enfant.

« C’est une maladie très douloureuse qui affectera le système musculo-squelettique et donc la croissance de l’enfant. Cela aura même des répercussions sur son développement psychosocial », relève Sarah Campillo du département de rhumatologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Arthrite juvénile

Cette maladie chronique frappe, à tous les stades de l’enfance, plus souvent les filles que les garçons – de l’ordre de trois pour un. Sans cause connue, on l’explique généralement par une dysfonction du système immunitaire s’attaquant aux articulations du corps. Contractée au cours de l’enfance, l’enfant en souffrira toute sa vie.

Arthrite: ce mal de la croissance

Petite taille, jambes disproportionnées ou encore déformations des articulations, la maladie se manifeste différemment. « Une inflammation du genou peut occasionner la croissance rapide d’une jambe au dépend de l’autre. L’enfant aura alors du mal à marcher », explique la rhumatologue qui connaît bien la maladie puisqu’elle en souffre elle-même depuis l’âge de cinq ans. Ce mal, qui lui a déformé les poignets, continue à la faire souffrir épisodiquement.

En plus des modifications de la croissance, l’arthrite juvénile diffère également de celle de l’adulte par de courantes uvéites chroniques — inflammations de l’œil — et des poussées évolutives imprévisibles. Ces dernières, en alternance avec des périodes variables de rémission, provoquent de fortes fièvres, des douleurs et même des maladies de peau.

Ces différentes formes se soignent par divers médicaments : anti-inflammatoires, immunosuppresseurs ou anti-TNF, un agent biologique qui agit à la source de l’inflammation. Des séances de physiothérapie et d’ergothérapie (étirements, amélioration de l’amplitude de mouvements, de la force musculaire, de la coordination, etc.) soulagent aussi le jeune patient.

Arthrite: un diagnostic difficile

Raideur, boitillement, douleur, enflures et difficulté à utiliser un bras ou une jambe, ces signes manifestes après une période de repos, peuvent mettre les parents sur la piste de la maladie.

« L’un des problèmes du dépistage, c’est que souvent les enfants ne se plaignent pas. Ils peuvent en souffrir depuis des mois avant de venir consulter », relève la chercheuse du Centre universitaire de santé McGill.

Actuellement, deux études, dont l’une pancanadienne, tentent de mieux comprendre ses rouages. L’équipe du Dr Ciaran Duffy de l’Hôpital de Montréal pour enfants s’attelle depuis quelques années déjà à comprendre l’évolution de l’arthrite juvénile.

Et plus récemment, sous la gouverne du Dr Alan Rosenberg de l’Université de Saskatchewan, un récent partenariat national de recherche vient d’être lancé pour déterminer les facteurs génétiques et environnementaux ayant une incidence sur l’arthrite juvénile (stress, infections, traumas, etc.).

Arthrite: pour en savoir plus

Facteurs génétiques et environnementaux ayant une incidence sur les résultats de l’arthrite juvénile – L’étude pancanadienne dirigée par le Dr Rosenberg
http://www.arthrite.ca/look%20at%20research/nri/jia/default.asp?s=1

Arthrite juvénile sur le site de la Société de l’arthrite
http://www.arthrite.ca/types%20of%20arthritis/childhood/default.asp?s=1

La Société de l’arthrite

http://www.arthrite.ca

Arthrite: un site pour les enfants

http://www.arthrite.ca/arthritis%20kids/default.asp?s=1

Une Marche des héros de l’arthrite pour amasser des fonds et briser quelques préjugés.

http://www.arthrite.ca/local%20programs/quebec/cabinet/marchehero/default.asp?s=1

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,