Galaxy zoo: un zoo dans l’espace

Galaxy zoo: un zoo dans l’espace

(Agence Science-Presse) – Grandes ou petites, lumineuses ou sombre, rondes ou ovoïdes, bleues ou rouges… Il existe une multitude de différences entre les galaxies. Tout comme les naturalistes classent les êtres vivants, les astronomes cherchent à mettre un peu d’ordre dans ce zoo sidéral. Et comme le cerveau humain est plus performant que l’ordinateur, ils ont lancé Galaxy Zoo, un projet de science participative qui convie le public à classifier les galaxies en deux grandes familles : les ellipses et les spirales. À partir des images du télescope Sloan Digital Sky Survey, les participants ont le privilège d’observer des galaxies qu’aucun œil humain n’a jamais vues. En un an, Galaxy Zoo a déjà réuni 150 000 participants et classifié plus de 50 millions de galaxies.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,

Les singes, les droits humains et le gouvernement espagnol

Les singes, les droits humains et le gouvernement espagnol

(Agence Science-Presse) – Le chimpanzé est devenu récemment le premier animal à obtenir des droits similaires aux vôtres… Sauf le droit de vote! Le Parlement espagnol a en effet voté une résolution en ce sens, applaudie par les uns, décriée par les autres.

Si elle devient loi l’an prochain, et pour l’instant tout laisse croire qu’elle le deviendra, l’Espagne aura accompli une révolution: élargir aux chimpanzés les droits légaux. Les droits humains si l’on peut dire.

Défenseur des droits des animaux

Un moment historique, se sont évidemment réjouis les défenseurs des droits des animaux. Un moment-clef, a dit au Times de Londres Pedro Pozas, directeur espagnol du Projet Grand Singe, «dans la défense de nos camarades de l’évolution».

Plusieurs Espagnols étaient néanmoins perplexes, écrit le Times. Pas autant que l’éditorialiste du New York Times, qui écrit: « What’s next? ». À qui le tour?
Si, en effet, on interdit la violence contre les grands singes, interdira-t-on bientôt la mort brutale des boeufs dans les abattoirs? Et que dire des taureaux dans les corridas, sport cher aux Espagnols? Votre chien pourra-t-il vous poursuivre si vous n’avez pas changé son eau?

Pedro Pozas

Pedro Pozas, lui, se dit impatient de « briser la barrière des espèces ».
La résolution a été adoptée au Parlement espagnol avec l’appui de tous les partis. Elle en appelle à assurer la protection des grands singes contre « les abus, la torture et la mort ». Plus spécifiquement, une loi rendra illégales des expériences médicales « douloureuses » sur les singes — quelque chose qui n’existe de toute façon pas en Espagne — ainsi que l’utilisation de ces animaux dans des publicités télévisées ou des cirques. Les garder dans des zoos sera autorisé, mais les conditions de vie des 350 chimpanzés « locataires » de zoos en Espagne devront être améliorées. Pour les défenseurs espagnols des droits des animaux, les chimpanzés de ces zoos vivent dans des conditions « sous-humaines ».

Certes, ce n’est pas si ironique que ça en a l’air. L’éditorialiste du New York Times rappelle que les compagnies ont acquis des droits similaires à ceux d’une «personne» — on appelle ça une personne morale. « Si les chimpanzés obtenaient des droits, ils n’obtiendraient donc pas les mêmes que les humains; juste des droits jugés appropriés à leur statut. »

Chimpanzé autrichien Matthew Hiasl Pan

« What’s next »? Peut-être un chimpanzé autrichien appelé Matthew Hiasl Pan: des militants de là-bas se battent actuellement pour qu’il soit reconnu «une personne» au sens de la loi. Ils ont perdu devant les tribunaux et ont porté leur cause en appel devant la Cour européenne des droits humains.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,

L’éléphant qui se prend pour un perroquet

L’éléphant qui se prend pour un perroquet

(Agence Science-Presse) – Il existe apparemment en Corée du Sud un éléphant qui parle. Ou du moins qui imite certains mots produits par son entraîneur, comme savent le faire les perroquets.

Des biologistes ont commencé à s’intéresser au cas de Kosik, depuis que des vétérinaires et des ingénieurs ont effectué des tests sur lui. Ce qu’ils ont pu confirmer, c’est qu’en plaçant sa trompe dans sa bouche, cet éléphant de 15 ans, résident du zoo de Séoul, produit effectivement des sons comme anja (assis), bal (pied) et joa (bon), alors que les éléphants ne produisent habituellement des sons qu’avec leur trompe. Si la chose s’avère exacte, l’explication serait à chercher du côté de son entraîneur, Jong Gap Kim. Les éléphants, dont l’intelligence n’est plus à prouver, tendent en effet à imiter leurs proches et, dans le cas de Kosik, il est possible qu’il ait développé un fort attachement à son entraîneur.
Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.