35 000$ pour un lit d’hôpital mal conçu et défectueux

L’hôpital Ste-Mary’s les refuse et les retourne

Royal Victoria les conserve

Raymond Viger      Dossier conflit d’intérêtSanté

Potins d’une infirmière à un patient.

cusm-campus-glen-royal-victoria-hopitalJe ne vous parle pas ici en tant que journaliste mais en tant que patient hospitalisé pour une double chirurgie cardiaque et qui a reçu des commentaires d’une infirmière.

Le Ste-Mary’s et le Royal Victoria, deux hôpitaux reliés à McGill. Les deux hôpitaux commandent le même lit… à 35 000$ la copie.

Je me plaints du lit pour ses difficultés à opérer. D’une part, il n’est pas assez long. À partir de 5 pieds 11 pouces, vous devez demander d’enlever le pied de lit! Avec mes 6 pieds 2 pouces, j’ai donc 3 pouces de pied qui dépasse du lit. Pas confortable quand tu passes la grande majorité de tes journées dans ce super lit à 35 000$.

lit d'hôpital cusp royal victoria set-mary's hôpitaux Autre grande problématique, malgré la longueur de mes bras, je ne suis pas capable d’atteindre les contrôles pour monter et descendre le lit. Il faudrait pour cela que je me contorsionne dans le lit et que je me relève. Comme je vous ai partagé au début du billet, j’ai été opéré pour une double chirurgie cardiaque, le chirurgien s’est amusé à couper en deux ma cage thoracique et j’ai 98 broches qui me la retient pour le prochain mois. Se contorsionner ne fait plus parti de mon vocabulaire pour l’instant.

Je suis donc prisonnier de ce luxueux lit haut de gamme. Une prison de 35 000$.

Ste-Mary’s aurait retourné les lits parce qu’ils sont défectueux et non opérationnel.

Royal Victoria les conserve.

VOS COMMENTAIRES SUR Un lit d’hôpital à 35 000$, défectueux et mal conçu!

Autres textes sur Santé

Publicité D’un couvert à l’autre: être un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café GraffitiLe livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.     www.stecath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Un lit d’hôpital à 35 000$, défectueux et mal conçu!

Publicités

Les cellulaires dans les hôpitaux

Les cells sont-ils permis dans les hôpitaux?

Raymond Viger Dossier Santé

cellulaire hôpitaux clsc hôpital cell santé urgenceSuite à mes dernières hospitalisations, j’ai été surpris des récentes avancés technologiques.

Je suis à l’hôpital Santa Cabrini. Les cellulaires sonnent de partout. Pas juste les patients mais le personnel aussi. Pourtant, pour ne pas interférer avec les différents appareils médicaux, il fût une époque pas si lointaine où l’on m’aurait fusiller pour avoir utiliser un cellulaire dans un hôpital.

Je vérifie avec le personnel si l’usage du cellulaire est officiellement accepté. On me répond que non mais que personne n’en fait le contrôle.

Après avoir été hospitalisé, je me disais que tout comme la location d’un téléviseur, il serait intéressant d’avoir accès à un réseau Internet pour mettre mes messages à dates et que le coupure avec mes différents projets communautaires soient moins grands.

téléphone cellulaire cell urgence hôpital clsc santéJe serais opéré pour une double chirurgie cardiaque au nouveau complexe hospitalier du Royal Victoria, le CSUM dans le Far-West.

Quel ne sera pas ma surprise d’apprendre qu’il existe effectivement un réseau Wi-fi gratuit disponible pour tous les patients.

Je dois aussi prendre des rendez-vous au CLSC pour certains de mes suivis. À l’entrée leur règlementation est bien claire:

Cellulaires interdit à l’urgence. Usage limité dans la salle d’attente. Pas d’appel. Ne pas parler fort. Un temps d’appel court.

cellulaire autorisé urgence hôpital clsc santé réseau wifiEn résumé cela veut dire:

  • On ne veut pas avoir 25 cellulaires qui sonnent en même temps pour déranger tout le monde.
  • On ne veut pas que tu fasses un appel conférence pour montrer à tout le monde que tu brasses de grosses affaires.

C’est une forme d’éthique pour les patients qui se retrouvent à l’urgence et qui ont tous le niveau de stress et de fatigue à un niveau relativement critique.

VOS COMMENTAIRES SUR Cellulaires et hôpitaux

Autres textes sur Santé

Publicité D’un couvert à l’autre: être un entrepreneur communautaire

D'un couvert à l'autre livre bistro le ste-cath journal de la rue Café GraffitiLe livre retrace les 25 ans d’histoire de l’organisme Journal de la Rue, les principaux évènements que l’organisme a traversé et parle avec émotions et réalisme de la réalité de l’intervention auprès des jeunes.

Une section est dédiée au dernier projet de l’organisme, le bistro Ste-Cath, l’histoire quotidienne de ce lieu mais également la relation entre les artistes et le public, notamment Elizabeth Blouin-Brathwaite, Pascal Dufour, Sule Heitner, B.U, Davy Boisvert,…

Une co-publication entre Delphine Caubet et Raymond Viger. Photographies Georges Dutil. Une couverture de l’artiste Geneviève Lebel. Le livre est disponible en édition de luxe (30 pages en couleur) à 24,95$ ou en noir et blanc à 19,95$ (plus 4,95$ taxe et livraison). Aux Éditions TNT. (514) 256-9000.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Bistro le Ste-Cath

bistro restaurant où manger bonne bouffe est montréal souper spectacle bistronomiqueUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

4264, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec, H1V 1X6.     www.stecath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Cellulaires et hôpitaux

Embryons: manipulation de leur ADN

Modification de l’ADN

Le Royaume-Uni manipulera les embryons

La nouvelle est tombée comme un coup de couteau le 1er février: le Royaume-Uni autorise certains de ses chercheurs à modifier l’ADN d’embryons. Une 1re en Europe.

Delphine Caubet          Dossiers Santé, Science.

modification adn embryonsEn avril 2015, une partie de la communauté internationale scientifique s’était indignée contre des chercheurs chinois qui avaient modifié les gènes d’embryons. La « bible » de la science, le magazine Nature, avait d’ailleurs refusé de publier le résultat de ces recherches pour des raisons éthiques.

Fausses couches

Les recherches de Kathy Niakan de l’Institut Francis Crick au Royaume-Uni devraient théoriquement débuter en mars prochain.

La scientifique et ses collègues travailleront uniquement sur des embryons étant à leur 1re semaine de développement après fertilisation et doivent être détruits au bout de 2 semaines. Ils espèrent ainsi comprendre l’origine des fausses couches non accidentelles chez certaines femmes. Ce projet pilote porterait sur une trentaine d’embryons.

Urgence éthique

Pour travailler sur l’ADN des embryons, autant les chercheurs chinois qu’anglais utilisent une méthode développée en 2012 appelée Crispr-Cas9. Développée par une Française et une Américaine, cette technique permet de « découper » le gène défectueux directement sur l’ADN et de le remplacer.

Les chercheurs chinois ont utilisé le Crispr-Cas9 sur les embryons atteints d’une rare maladie du sang dont ils ont modifié l’ADN. Ils avaient indiqué avoir eu « de grandes difficultés » durant l’expérience et elle n’avait été concluante que pour une fraction des embryons manipulés.

Depuis le développement leur technique, l’Américaine Jennifer Doudna et la Française Emmanuelle Charpentier ont tiré la sonnette d’alarme en décembre 2015 sur l’utilisation du Crisp-cas9. Elles soulignent « l’urgence de discussions éthiques » et « l’instauration d’une série de garde-fous », comme l’explique Courrier international.

VOS COMMENTAIRES SUR Manipulation d’ADN sur des embryons

Autres textes sur Science

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 FREE
Par Internet: http://www.editionstnt.com/livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

VOS COMMENTAIRES SUR Manipulation d’ADN sur des embryons

Destruction des neurones par la cocaïne

Consommation de cocaïne

La drogue qui pousse le cerveau à s’autodévorer

L’information est sortie à la fin de mois de janvier : des chercheurs américains de l’université Johns-Hopkins ont découvert que la cocaïne pousse les cellules du cerveau (les neurones) à s’autodévorer. Une nouvelle qui fait froid dans le dos.

Delphine Caubet      Dossiers SantéSciencedrogue

drogue cocaïne cerveauCe phénomène est appelé « l’autophagie hyperactive » et il a été constaté par les chercheurs américains sur des souris qui étaient sous l’effet de forte dose de cocaïne.

Dans le communiqué, le principal chercheur, Prasun Guha, explique que l’autophagie est un processus naturel dans le cerveau: «Il peut être comparé à une femme de ménage débarrassant les poubelles. Mais sous l’effet de la cocaïne, c’est comme si la gouvernante se mettait soudainement à jeter des objets de la maison très importants.»

Comme le rapporte le magazine Sciences et Avenir, Prasun Guha et ses collègues ont constaté que ce phénomène touchait également les souriceaux dans le ventre de la mère qui avait reçu de la cocaïne pendant la grossesse.

Poursuite des recherches

Pour l’instant, ces recherches n’ont été démontrées que sur les souris et les prochaines étapes des scientifiques sont de vérifier ce même phénomène se produit également chez l’homme.

Si tel était le cas, les chercheurs de l’Université Johns-Hopkins ont bon espoir de bloquer ce « cannibalisme neuronien » grâce à une substance chimique appelée le CGP3446B. Ce produit serait en phase II d’un essai clinique pour traiter entre autres la maladie de Parkinson.

Des recherches qui font froid dans le dos à suivre dans les années à venir.

VOS COMMENTAIRES SUR Cocaïne: destruction des neurones

Autres textes sur Science

Liberté… Un sourire intérieur

livre liberté poésie recueil sourire intérieurUn livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective.

Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté.

Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps.

Même prix que le premier livre publié en 1992 avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour: 9,95$.

croissance personnelle développement personnel cheminement guide recueilAprès la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Au coût de 9,95$ chacun de ces livres sont disponibles par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 FREE

Par Internet. Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

VOS COMMENTAIRES SUR Cocaïne: destruction des neurones

Hôpital Santa Cabrini et la discrimination vocale

Robotisé et sans être humain

L’art de ne pas être répondu et laissez pour compte

Raymond Viger      Dossier Santé, Discrimination

racisme discriminationPendant mon hospitalisation à l’hôpital Santa Cabrini, ma collègue Delphine Caubet veut me rejoindre à ma chambre.

Après plusieurs tentatives téléphoniques, elle ne réussit pas à me rejoindre. Tout est informatisé. Le robot ne réussit pas à comprendre l’accent français de Delphine. Elle se retrouve dans un labyrinthe téléphonique.

Robotiser certaines opérations permet possiblement de sauver de l’argent. Pas sûr cependant que cela soit aussi efficace que l’on peut penser.

Avec un Québec multiculturel comment va-t-on réussir à programmer convenablement nos robots sans faire de discrimination vocale!

Une histoire à suivre…

VOS COMMENTAIRES SUR Discrimination vocale à l’hôpital Santa Cabrini

Autres textes sur Santé

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

souper spectacle musique chant show event est montréal restaurant où sortir quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Discrimination vocale à l’hôpital Santa Cabrini

Coupures en Santé: impacts sur le personnel soignant

Comment survivre dans le système de Santé?

Le système de Santé en chute libre

À deux reprises sur deux années, j’ai été hospitalisé en urgence pour une semaine pour des difficultés pulmonaires. Troubles identiques, même traitement, même hôpital.

J’ai décidé d’en faire un portrait comparatif de ce qui se passe dans nos urgences avec deux années de décalage.

Raymond Viger       Dossier Santé

Réactions du personnel

Travailler dans un tel bordel ne peut faire autrement qu’irriter le personnel. Quand tu choisis de t’investir pour améliorer les soins donnés aux patients, tu ne peux pas rester indifférent aux manques d’outils et à la dégradation des services. Tu voudrais pouvoir en donner plus mais c’est l’impasse totale.

Dépassé par la situation, plusieurs ont déjà commencé à décrocher. Quelques exemples de ce que cela donne comme ambiance de travail :

Une préposé demande à un collègue : J’ai besoin d’aide pour une température rectale que je dois prendre. Réponses reçu par les quatre premiers préposés :

  • J’ai pas le temps.
  • Ça ne me tente pas.
  • Moi je ne coure plus, ça donne pu rien.
  • Un à la fois. J’ai déjà essayé de tout faire mais y a rien qui change

Finalement, c’est un agent de sécurité a dû prêter mains propres.

Et ce découragement peut se changer dans un sarcasme de plus en plus direct, sans aucune gêne devant les patients. Quelques exemples :

  • La cliente à l’autre bout a pu le parfum. Moi je ne retourne plus là.
  • Peux-tu aller laver le client du … Y pu le crisse pis j’y ne retournerais plus tant que tu l’auras pas faite.
  • Toujours pareil. Y a aucun équipement qui marche comme du monde.

Pour le test de radiologie à l’iode je suis couché sur une civière dans le corridor en attendant mon tour. Mon champ de vision se limite pour l’instant à une grille de ventilation que je considère horriblement sale. J’en fait part à la technicien pour qu’elle puisse le noter à qui de droit. La réponse a été décevante : C’est tellement compliqué de faire nettoyer quelque chose icit. On oublie ça.

En guise de conclusion

Je suis convaincu que je n’ai vu que la pointe de l’iceberg. Dépassé par ce que j’ai vu et entendu, je ne pose que quelques questions pour définir les impacts d’une telle situation :

  • Ce niveau de violence dans le langage qui a déjà été une cause d’expulsion serait-il maintenant devenu la norme devant l’impuissance de ne pas pouvoir répondre adéquatement aux besoins de la population ?
  • L’état de crise dans lequel le dortoir de l’urgence est devenu favorise-t-il la guérison et la communication ?
  • Les gouvernements qui se sont succédés amènent-ils cette situation pour mieux vendre des services privés de santé ?
  • Ces gouvernements sont-ils conscients du bourbier dans lequel ils mettent le système ?
  • Ces gouvernements sont-ils conscients que nous n’encourageons pas notre personnel à faire mieux avec moins mais qu’on les écoeurent à faire un travail dans lequel la fierté du travail bien fait est atteinte.
  • J’ai fait beaucoup de bénévolat dans les prisons fédérales et je communique régulièrement avec des prisonniers. La situation qui est vécu dans ce dortoir me fait grandement pensé à ce que peuvent vivre des prisonniers devant le manque de services. J’ai même l’impression que certains services sont plus disponibles et mieux adapté en prison que dans les urgences d’un hôpital.
  • Ces états de faits démontrent-ils qu’il vaut mieux prévenir que guérir et qu’un bon système de santé va éviter l’augmentation des demandes dans d’autres départements. Exemples :
  • Augmentation de la maladie pour les patients qui n’oseront plus passer du temps dans ce genre de situation ;
  • Difficultés plus grandes à guérir avec l’augmentation de l’insécurité, du stress et de l’incapacité de dormir adéquatement dans le dortoir ;
  • Augmentation de causes devant la justice pour faire face à l’augmentation de la violence dans les hôpitaux. Autant un psychiatrique ou un junkie qui saute sur tout le monde qu’un simple citoyen souffrant exaspéré qui tente de régler les problèmes par lui-même.

Une histoire à suivre!

VOS COMMENTAIRES SUR Le personnel soignant, impact des coupures en Santé

Autres textes sur Santé

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

Bistro le Ste-Cath

souper spectacle musique chant show event est montréal restaurant où sortir quoi faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Le personnel soignant, impact des coupures en Santé

Santé: un séjour à l’hôpital

Violence à l’urgence

Le système de Santé en chute libre

Raymond Viger       Dossier Santé

Pourquoi le niveau de violence a augmenté dans les hôpitaux ?

Je profite d’un nouveau séjour à la même hôpital en deux ans pour comparer la dégradation du système de Santé. De 2013 à 2015, les hôpitaux ont bien changés.

  • Plus d’équipements brisés ou en pénurie. Cela oblige les préposés à débuter leur travail en cherchant qui utilise un équipement adéquat pour faire le test. Attendre après un collègue pour lui emprunter une partie de son équipement. Plusieurs équipements sont utilisés mais ne sont pas fonctionnels à 100%. Le personnel perd du temps à échanger quelques bonnes pièces sur des équipements fonctionnels peut-être à 80%.
  • Il y a aussi le partage de l’électricité, des sorties d’oxygène… Emprunter mes services de base à partir des branchements de mon voisin peut devenir périlleux. D’une part, à chaque fois que je dois débrancher l’électricité de mon soluté pour aller à la toilette, je dois entrer dans l’intimité de mon voisin pour retirer ma prise électrique de son panneau. Je dois ensuite faire l’opération inverse à mon retour. Mais dans son délire de se débrancher, il arrachait tout mon filage en même temps que les siens. Les aiguilles plantées dans mes veines en ont mangées tout un coup.
  • Moins de préposés. Une estimation sans étude scientifique. Il pourrait y avoir qu’il y en autant qu’à mon hospitalisation précédente. Sauf que leur charge de travail et les pertes de temps ont fortement augmenté.
  • Plus de patients. Une autre évaluation non scientifiquement prouvé. Est-ce le hasard des saisons qui fait varier le nombre d’hospitalisation ou encore le refus des hôpitaux psychiatriques de recevoir les psychiatrisés qui ne sont pas suivi à long terme qui en augmente leur présence à Santa Cabrini ?
  • Les clients qui étaient vu en psychiatrie à Louis H. Lafontaine sont maintenant détournés vers les hôpitaux généralistes. Par hasard, la semaine précédente mon hospitalisation, l’Hôpital St-Luc m’avait appelé pour me dire qu’ils ont trop de gens psychiatrisés. Ils doivent les refuser et cherche des organismes communautaires pour les recevoir ! Je leur ai expliqué qu’on est un organisme non subventionné et que nous ne sommes pas équipé pour recevoir des psychiatriques qui ne sont pas suivi. Nous les référions à Louis H. Lafontaine et à St-Luc selon l’adresse du domicile de la personne. Ni Louis H. Lafontaine, ni St-Luc ne peuvent continuer leur travail avec les psychiatriques.

Je propose à l’agente de l’hôpital St-Luc d’appeler les organisateurs des CLSC. Ils connaissent les contacts des organismes de leurs secteurs. Elle me répond que depuis les dernières fusions, ils n’ont plus d’aide des CLSC.

Notre organisme avait déjà perdu cet important soutien du CLSC lors des fusions CLSC – CHSLD. Maintenant, même les hôpitaux perdent aussi ce contact. Inacceptable. Depuis fort trop longtemps les CLSC ne sont devenus que l’ombre de leur raison d’être. Comme avalés par la grosse machine de la Santé qui bouffe tout sur son passage.

Une histoire à suivre…

VOS COMMENTAIRES SUR Un séjour à l’hôpital

Autres textes sur Santé

L’amour en 3 dimensions.

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$. Une co-écriture avec le journaliste Colin McGregor a permis de présenter une version anglophone LOVE in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 FREEPar Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

VOS COMMENTAIRES SUR Un séjour à l’hôpital