Coupures dans les subventions de l’Observatoire du Mont Mégantic

Coupures dans les subventions de l’Observatoire du Mont-Mégantic

Isabelle Burgun

(Agence Science-Presse) – Voilà une bien mauvaise manière de célébrer l’Année mondiale de l’astronomie. Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) supprime son soutien à l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM).

Avec une réduction radicale de son budget de fonctionnement dès cette année et la suppression totale de cette enveloppe, soit 325 000 $, l’an prochain, des jours sombres s’annoncent pour l’OMM.

«C’est 140 000 $ de moins pour 2009-2010, soit 40 % de notre budget de fonctionnement et plus rien du tout à compter de l’an prochain. La coupe de cette subvention par le CRSNG est une décision sans appel», explique Robert Lamontagne, directeur exécutif de l’OMM.

Le budget annuel de l’OMM s’élève à 600 000 $, grâce aussi au soutien de l’Université Laval, de l’Université de Montréal et du gouvernement du Québec à travers le Fond québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT). La perte de la subvention du CRSNG coupe ainsi de moitié le budget de cet observatoire universitaire affectant directement les salaires du personnel.

Ces coupes mettent fin à un soutien fédéral vieux de 30 ans, soit depuis la création de l’OMM en 1978. Les détails de cette suppression restent à venir, mais découlent directement des coupes budgétaires du CRSNG, ainsi que d’un repositionnement au profit des organismes à caractère unique à l’échelle nationale ou internationale.

Une ressource régionale

L’OMM serait considéré aujourd’hui comme une ressource régionale. «Aucun critère ne tient compte de notre impact touristique exceptionnel et de notre rayonnement qui dépasse les frontières du Québec. Cette décision reflète le sous-financement chronique de la recherche au Canada», tranche Robert Lamontagne.

À la suite du budget 2009, le CRSNG a vu son financement diminué de 5 %. Ce qui se répercuterait au sein de nombreux programmes de subventions. «Ce programme d’appui aux ressources majeures est un des programmes directement affectés par les coupes, mais les chiffres ne sont pas publics», confirme Natasha Gauthier, conseillère principale des relations avec les médias du CRSNG.

L’OMM était jusqu’à présent l’un des seuls observatoires universitaires au pays à être subventionné par le fédéral. D’autres laboratoires universitaires risquent également d’être touchés. Les détails ne sont pas, pour l’instant, connus.

Le cas à part du Mont-Mégantic

L’Observatoire du Mont-Mégantic est unique dans l’est du Canada. Il possède l’un des télescopes les plus puissants au pays, forme de nombreux jeunes chercheurs et occupe également une place incontournable de promotion de l’astronomie auprès du grand public.

Plus de 300 000 visiteurs le fréquentent chaque année. Et en cette Année mondiale de l’astronomie, son programme est fort rempli. Les activités estivales seront maintenues, les répercussions risquant plutôt de se faire sentir à compter de l’automne.

«Nous sommes heureusement épaulés par les universités, mais il va falloir trouver une solution à long terme pour financer notre fonctionnement», relève le directeur exécutif. Avant de s’atteler à cette tâche, l’administration de l’OMM attend le rapport d’évaluation du CRSNG afin de mieux comprendre ces coupes budgétaires.

 

Pour en savoir plus

Site de l’Observatoire du Mont-Mégantic (OMM)

Communiqué du CRSNG sur le budget 2009

PUBLICITÉ

show_image Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: www.refletdesociete.com
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Syndiqués d’Air Canada: un sacrifice utile?

Ariane Aubin                     Dossier Économie

Syndiqués d’Air Canada: un sacrifice utile?

Depuis sa restructuration majeure de 2004, Air Canada vivote, glânant des prêts à gauche et à droite et exigeant toujours plus de sacrifices de ses employés. Le «serrage de ceinture» semble loin d’être terminé pour les employés de l’entreprise. Ils viennent en effet d’accepter de faire certaines concessions qui devraient permettre à leur employeur d’obtenir une aide de 600 millions de dollars de la part du gouvernement et d’institutions financières. Le chroniqueur économique Jean Gagnon se pose toutefois des questions sur l’efficacité d’une stratégie de relance du transporteur aérien basée uniquement sur des investissements à répétition. Le manque actuel de liquidités d’Air Canada était prévisible, comme en témoigne cet article écrit par Jean Gagnon en novembre dernier, et ce n’est sans doute pas une aide ponctuelle qui réglera tous les problèmes financiers de l’entreprise. Air Canada deviendra-t-il un trou noir à subventions, comme General Motors?

VOS COMMENTAIRES SUR LES BESOINS FINANCIERS DU TRANSPORTEUR AÉRIEN

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

La Presse: le risque, ça se partage

La Presse, le risque ça se partage

Ariane Aubin                                            Dossier Économie

Le couperet est enfin tombé. Il pendait au-dessus de la tête des journalistes de la Presse depuis déjà longtemps, crise des médias écrits oblige. Disparition du cahier Actuel, cure de minceur des cahiers spéciaux, abolition brutale des stages d’été… Disons, et c’est un euphémisme, qu’en 2009 le grand quotidien montréalais aura mangé toute une volée.

La Presse nous montrait, disais-je, tous les symptômes d’une maladie chronique de plus en plus répandue: le manque de financement en presse écrite. La rumeur courait déjà depuis plusieurs jours que l’édition dominicale du journal serait sacrifiée sur l’autel de crise économique; mais sa confirmation par le président de La Presse, Guy Crevier, a quand même créé tout une onde de choc ce lundi. Le diagnostic n’est pas moins désagréable à entendre lorsqu’il est anticipé!

Peut-être est-ce parce que la mesure s’est accompagnée d’une promesse de baisses salariales pour les employés du géant médiatique? Des conditions qui souvent ont été acquises après d’âpres luttes syndicales et des négociations serrées et que les journalistes ne laisseront pas filer sous leur nez de gaieté de coeur. Dans son analyse de la stratégie économique de La Presse, Jean Gagnon s’intéresse toutefois à une nouvelle stratégie avec laquelle flirtent plusieurs patrons – ceux qui possèdent La Presse, à Gesca (une filiale du géant Power Corporation) ne faisant pas exception – en cette période de crise: la gestion partagée des risques. En résumé: vous vous sacrifiez maintenant et si les affaires reprennent, vous en profiterez plus tard.

Une façon pour les patrons de montrer leur reconnaissance aux employés qui resteront solidaires dans la tourmente, ou un moyen détourné de leur dire: «Si nous coulons, vous coulerez avec nous»?

VOS COMMENTAIRES SUR LES MESURES RESTRICTIVES À LA PRESSE.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.