Bistro Le Ste-Cath avec Colin Moore

Bistro le Ste Cath, restaurant socialement engagé dans Hochelaga-Maisonneuve

Mercredi 18 février 20h Le Ste-Cath présente

Souper spectacle de Colin Moore

Raymond Viger  Dossiers Bistro le Ste-CathRestaurant

Colin Moore souper spectacle show chansonnierColin Moore est un auteur / compositeur / interprète canadien originaire de Montréal.

Avec sa voix enfumée et son aisance à raconter des histoires par le biais de paroles et de mélodies, Colin tisse une tapisserie musicale riche et inspirante sur laquelle on peut noter les influences de grands tels que Springsteen, Petty et Dylan.

Il a rapidement attiré l’attention autant des fans que de l’industrie de la scène folk-rock. Suivant la sortie de son premier album Leaving Home, Colin Moore a pu être entendu dans plusieurs festivals dont le Festival d’été de Québec, le Festival de jazz de Montréal, SXSW, NXNE, One Movement et le Festival of the sun en Australie.

Pour réserver votre table: (514) 223-8116.

Bistro le Ste-Cath

4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com ou encore programmation 2015

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

VOS COMMENTAIRES SUR Colin Moore en spectacle au Ste-Cath

Bistro le Ste-Cath

restaurant-bistro-ou-manger-ste-cath-quoi-faireUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.com.

VOS COMMENTAIRES SUR Colin Moore en spectacle au Ste-Cath

Body painting à l’école de médecine

Body-painting à l’école de médecine

Marine Corniou

(Agence Science-Presse) – Qui a dit qu’art et science ne faisaient pas bon ménage? Pour enseigner l’anatomie, un professeur australien articule ses cours autour… du body-painting.

«Peindre les organes sur un corps est la meilleure manière de rendre l’anatomie vivante», assure Paul McMenamin, de l’Université de Western Australia.

Pénurie de cadavres

En fait, c’est le manque de cadavres destinés à la dissection qui a conduit ce professeur à utiliser le body-painting, moins morbide et plus ludique! Après 4 ans de «peinturages» concluants, Paul McMenamin a publié un article dans le journal Anatomical Sciences Education pour promouvoir cet enseignement original.

«Peindre les muscles, les nerfs ou les organes sur un corps a un impact visuel très fort qui facilite l’apprentissage, explique-t-il. On a l’impression de voir les muscles se contracter ou les poumons se gonfler». En outre, l’exercice aide les élèves à se familiariser avec la palpation d’un patient vivant.

En pratique, les étudiants se mettent deux par deux, l’un faisant figure de peintre et l’autre de modèle. Si 73 % d’entre eux apprécient les sessions, se retrouver en sous-vêtements devant sa classe ne plait pas à tout le monde. «Nous utilisons des salles spéciales pour recréer un environnement très “clinique”, avec un rideau si les filles souhaitent s’isoler», précise toutefois Paul McMenamin. Persuadé de l’efficacité pédagogique du body-painting, il a déjà convaincu d’autres universités, notamment aux États-Unis, de suivre l’exemple. Au Québec, la méthode, jugée trop sensationnaliste par certains professeurs d’anatomie, ne fait pas l’unanimité…

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

show_image Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent “Le Choc des Cultures”. 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: cafegraffiti.net
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Waterworld pour vrai

Waterworld, pour vrai

(Agence Science-Presse) – Il fut un temps où la Terre était vraiment une planète d’eau. Jusqu’à il y a 2 milliards et demi d’années. En comparaison, aujourd’hui, «seulement» 72% de la surface est couverte d’eau. La raison est que pendant les 2 premiers milliards d’années de notre histoire, la température du manteau —la «couche» située entre le noyau de notre planète et «notre» croûte terrestre— était de 200 degrés plus chaude qu’aujourd’hui. D’où une croûte terrestre plus chaude et plus fragile, donc moins susceptible de se solidifier, explique le géologue australien Nicolas Flament, C’est à mesure que le manteau s’est refroidi que les continents ont pu progressivement se former.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,

Le Net en temps de guerre!

Le Net en temps de guerre!

Matthieu Burgard

 

(Agence Science-Presse) – Devant l’impossibilité d’effectuer des fouilles sur le terrain, des archéologues australiens ont identifié 463 nouveaux sites archéologiques au sud-ouest de l’Afghanistan… grâce au logiciel Google Earth!

Confinés dans leur laboratoire depuis 2007, le doctorant David Thomas et ses collègues de l’Université La Trobe à Melbourne se sont heurtés à de multiples problèmes administratifs et de sécurité, les empêchant de travailler hors de Kaboul, la capitale afghane. Voulant explorer le site archéologique de Jam – classé patrimonial par l’UNESCO — sans être accompagnés par un contingent armé, ils s’en sont vus refuser l’accès par le gouvernement local.

Menaces terroristes

La route menant à Jam étant particulièrement dangereuse et la garde armée faisant des scientifiques des cibles de prédilection pour les milices terroristes, l’équipe de chercheurs a préféré rester dans son laboratoire. Frustrés, les archéologues se sont mis à explorer le site sur leurs ordinateurs, à l’aide du logiciel de localisation. Ils y ont découvert des vestiges de villages, des mosquées, des fortifications, des canaux d’irrigation et de camps nomades datant possiblement de la dynastie Ghaznavide (entre le 10e et le 12e siècle). Les chercheurs souhaitent évidemment retourner rapidement à Jam pour préserver du pillage le riche héritage de cette région.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Quand la souris n’a plus peur du chat

Quand la souris n’a plus peur du chat

(Agence Science-Presse) – À force de côtoyer les chats, les souris finissent par avoir moins peur. Des biologistes australiens, en étudiant le cerveau de ces petits rongeurs, ont en effet constaté qu’il réagissent différemment lorsqu’ils croisent l’odeur d’un chat qu’ils connaissent déjà: leur cerveau devient moins agité que lorsqu’il s’agit d’une odeur nouvelle. Ça pourrait être un banal mécanisme évolutif, explique Iain McGregor: «connaître votre ennemi, afin de survivre».

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Spectacle Hip Hop Breakdance, Graffiti, DJ et rap

orgue-classique-hip-hop-breakdance-graffiti-dj-rappeurs Le Choc des Cultures – Le Hip-Hop rencontre le classique
Spectacle original mettant en vedette: organistes classiques, break-dancers, rappers, DJ et graffiteurs.
L’église Saint-Nom-de-Jésus expose une centaine de toiles peints par des artistes. Plus de cinquante artistes complices présentent « Le Choc des Cultures ». 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les femmes préfèrent le plus de mâles possible

Les femmes préfèrent le plus de mâles possible

(Agence Science-Presse) – Pourquoi, chez certains animaux, les femelles s’accouplent-elles avec le plus grand nombre de mâles possible? La réponse semble relever du gros bon sens : comme elles ne peuvent pas prévoir quel mâle sera stérile ou génétiquement incompatible, elle veulent maximiser leurs chances d’une descendance. Mais c’est plus compliqué que ça, chez la femelle la plus « productive » connue —une espèce de crapaud d’Australie. Chez cette espèce, qui vit près des côtes, le mâle creuse un petit trou dans le sol, où la femelle viendra déposer ses oeufs. Les embryons commencent à se développer puis se mettent dans une forme d’hibernation, jusqu’à ce que le nid soit inondé. Le problème, c’est qu’il peut ne jamais être inondé : d’où la nécessité de multiplier les nids!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,,,

Christophe Colomb et la découverte de l’Amérique

Christophe Colomb et la découverte de l’Amérique

(Agence Science-Presse) – L’an dernier, des chercheurs ont affirmé que des Polynésiens avaient mis pied en Amérique dès les années 1300, soit avant Christophe Colomb, sur la base de l’ADN de poulets : ceux-ci avaient des ancêtres polynésiens, affirmaient les chercheurs (www.sciencepresse.qc.ca/node/17742).

Eh bien chou blanc pour eux : une nouvelle analyse de l’ADN arrive plutôt à la conclusion qu’il faut attribuer à ces poulets une origine européenne.

Il semble que les séquences génétiques qui avaient alors été attribuées à des poulets du Pacifique soient également communes aux poulets européens, avance Jaime Gongora, de l’Université de Sydney, Australie.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Battle breakdance hip hop des meilleurs breakers de Montréal

video-breakdance-hip-hop-break-breaker-how-to-breakdancing Extreme Supreme Science
Vidéo VHS, compétition de break-dance.

Skywalker, Omegatron, Psycho Red, Silo, Trackmaster, Strike 3, Jayko Superstar, Speedy, Place Pieces (Maximum Efficiency), Tiger, Dj Frank Boulevard, Dj Devious.
Vidéo VHS 25$

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Video.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Mots clés Technorati : ,,,,,,,