Suicide sans souffrance, comment se suicider, se donner la mort sans douleur, rapidement, moyens pour se suicider

Suicide sans souffrance, comment se suicider, se donner la mort sans douleur, rapidement, moyens pour se suicider

Raymond Viger     Dossier Suicide

suicide vouloir mourir se suicider prévention suicide interventionJ’ai fait 2 tentatives de suicide. J’ai été arrêté dans mon geste. Contre mon gré.

J’ai été habité par une colère, une frustration. Pourquoi ne pas respecter le choix que j’ai fait. Celui de me suicider, de me donner la mort? Ne suis-je pas libre de disposer de ma vie comme bon me semble?

J’ai été amené en thérapie. Ça n’a pas été facile au début. J’ai fait peur à plusieurs thérapeutes avant d’en trouver un capable d’entendre l’expression de cette souffrance qui m’étouffait. Ma volonté de mourir était trop intense, la colère qui m’habitait trop violente.

J’ai cherché des moyens pour me suicider. J’ai tenté de trouver la mort. En thérapie j’ai réussi à trouver des gens pour m’écouter et évacuer cette souffrance, cette violence.

Aujourd’hui, je suis reconnaissant envers ces personnes que j’ai croisé qui m’ont aidé et soutenu. Si tu souffres. Appelle. Si quelqu’un dans ton entourage souffre. Appelle. Si tu as le moindre doute, n’hésite même plus. Appelle.

1095705_83196012 Ressources:

Pour le Québec: 1-866-APPELLE (277-3553). Site Internet. Les CLSC peuvent aussi vous aider.

La France: Infosuicide 01 45 39 40 00. SOS Suicide: 0 825 120 364   SOS Amitié: 0 820 066 056

La Belgique: Centre de prévention du suicide 0800 32 123.

La Suisse: Stop Suicide

À LIRE, COMMENTAIRES SUR SUICIDE SANS SOUFFRANCE.

Autres textes sur le Suicide:

Suicide d’un ami

Processus suicidaire

Suicide de notre enfant

Suicide des personnes âgées: une tentative pour ne plus souffrir

Intervenir sans faire une dépression

VIH, Sida, homosexualité et suicide

Le suicide au Cégep

Le suicide dans les prisons françaises

Impact des medias sur le suicide, les tueries et les drames familiaux

Ensemble pour vaincre le suicide

Quand le Casino mène au pont Jacques-Cartier

Guide d’intervention de crise auprès d’une personne suicidaire

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicideLe guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

.

VOS COMMENTAIRES SUR SUICIDE SANS SOUFFRANCE.

About these ads

593 Réponses

  1. E n deux ans d’intervals, ma vie ascule régulièrement

  2. Bonjour Thiery le bourhis.

    Bienvenu sur le site. Qu’est-ce qui a fait basculer ta vie il y a 2 ans et qu’est-ce qui la fait basculer aujourd’hui?

    Au plaisir de te lire.

  3. Moi, aussi depuis ma premiêre tentative de suicide je moto-mutile, je le fis quand je suis fâchée surtout où lorsque je me sens coupable , j’avais comprètemtent arrêter de le faire lorsque j’avais un bon suivi avec mon intervenant mais il a voulu faire des suivis dans des restaurants pour changer d’atmosphère à ce qu’il m’a dit et he ne sais pas s’il a eu peur, tout d’un coup plus rien, il m’a flushé, et depuis ce temps j’ai recommencé à moto-mutilé et^ça me fait du bien , j’ai moins mal qu’à l’intérieur et je recomencerais souvent mais je me retiens car c’est apparent aux poignets et je n’y vait pas de main morte mais entailles sont profondes et je saigne parfois abondamment, je n’appèle jamais le 911 il vont me faire passer pour folle et je suis tout à fait consciente de se que je fais, croyez -moi!

  4. Thiery bonjour,

    Pendant les 2 ans que se passe-t-il? et pourquoi selon toi tu bascules vers quelque chose qui te déplaît?

    Y vois-tu un moyen de fuir une réalité ou est-ce quelque chose que tu ne peux contrôler?

    que penses-tu des moments qui te paraîssent agréables?

    Thierry

  5. Katheline,

    Quel joli prénom !

    Tu précises bien que lorsque tu avais un bon intervenant, cela se passait relativement bien; ne peut-tu en trouver un autre?

    Cette auto-mutilation dont tu te gratiffi n’est que le résultat du rejet de toi-même puisque tu dis : « quand tu te sens coupable » et de plus cette impression que tu as de toi fait que tu crois à tes pensées « ils vont me faire passer pour folle »

    Les pensées sont destructrices ou constructives c’est selon la position que l’on adopte.
    Tu adoptes un moyen qui te paraît sur le moment agréable, mais tu te rends compte qu’il y a un « hic » dans l’histoire que tu te construit.

    Permet moi de te proposer cette attitude : (tu es seule et personne ne pourra te juger si ce ne sont tes pensées) Parle toi à toi-même et dis toi devant ton miroir : je suis belle, merveilleuse, agréable, je ne crois pas à ce l’on dit de moi, je crois pas non plus à ce que l’on a dit de moi. je décide de faire quelque chose qui va étonner les autres; Je vais faire ce que personne pense que je vais faire. ceci sont des décisons mais derrière tu dois y ajouter la finalité: l’existentiel ce quelque chose doit être créatif, inventif, constructif.

    Balades, écritures, cuisine, hobbi personnel, enfin toutes choses que tu ne fais plus et qui au fond de toi sommeillent et que tu ne veux pas extirper parce que on t’a rejeté, méprisé, humilié. Ne rends pas la monnaie de ce que l’on t’a fait subir car c’est un engrenage qui tire vers le bas et qui donne des pensées destructrices.

    Parfois, meme si cela te paraît hors de question ou très difficile, on doit pardonner à ceux qui nous ont bléssé et fait souffrir au plus profond de notre être. c’est pas simple, je parle en connaissance de cause. j’ai moi-même pardonné à mes parents, ma vie a changé ainsi que mes pensées.

    je termine en te disant une vérité expérimentée :
    « mais le pardon se trouve auprès de toi, afin qu’on te craigne; »

    Thierry

  6. Bonjour Katheline.

    Tu dis que tu avais un intervenant avec qui ça fonctionnait bien. Tu avais arrêté de t’automutilé quand tu avais des suivis avec lui. Cet intervenant travaillait-il dans une ressource? Est-ce que tu peux leur demander d’avoir un autre intervenant? Sinon, peux-tu trouver une autre ressource qui pourrait te fournir un intervenant?

    Avec l’aide d’un intervenant, tu as réussi à faire un bout de chemin et trouver un équilibre minimum. Il semble important que tu demandes de l’aide pour avoir des suivis et te soutenir dans ta démarche.

    As-tu des gens de confiance avec qui tu pourrais en parler, partager ce que tu vis, extérioriser cette culpabilité qui te ronge?

    Au plaisir de te lire.

  7. se cite et nul je cherche comment me suicider mais pas de reponse que des blabla de merde alors slt

  8. Salut Maxime.

    Je peux comprendre ta frustration. Nous t’offrons une occasion pour partager ce que tu vis et ce que tu ressents. C’est à toi d’en profiter. Que risques-tu de revenir?

    Si tu préfères, tu peux utiliser les ressources présentés dans le billet.

    Au plaisir, Raymond.

  9. Maxime bonsoir,

    fait moi plaisirs, dis moi ce qui te fait chier dans les commentaires, tu n’as pas bien lu, je crois ! il est vraiement écris comment foutre sa vieille vie en l’air, et tous les moyens sont donnés.

    peut être ne sais-tu pas ce qu’est une belle vie ou nouvelle vie?

    A plus.

  10. Maxime ne reste dans l’anonymat rejoint nous, viens te défouler.

  11. jen peux plus je vais boire juska prendre mon arme et men metre une ;

  12. iliine moltchanoff philippe.

    Bonjour philippe. On a reçu ton message sur un autre blogue et on n’a pas eu de réponse de ta part. Je te laisse le lien sur ton autre message: http://raymondviger.wordpress.com/2007/11/19/suicide-sans-souffrance-comment-se-suicider-se-donner-la-mort-sans-douleur-rapidement-moyens-pour-se-suicider/#comment-31177

    Voici la réponse que tu avais reçue:

    Merci de la confiance que tu nous témoignes en partageant ce que tu vis.

    Il ne faut pas rester seul avec cette souffrance qui t’envahit et qui te brûle de l’intérieur. As-tu des gens de confiance à qui tu pourrais demander de garder ton arme et tes balles pour toi un certain temps? Le temps de faire baisser la pression.

    Que s’est-il passé dans ta vie pour que tu en arrives à vouloir te suicider?

    On est là pour t’écouter philippe. Reviens-nous pour qu’on continue à en parler.

  13. je veu mourire

  14. Bonjour Olivier.

    Ne reste pas seul avec cette détresse qui t’amène à envisager le suicide comme seul issu à ce que tu vis.

    Parle-nous un peu de ce que tu vis, de ce qui s’est passé pour en arriver là. N’oublie pas les ressources téléphoniques qui sont présentées dans ce billet. Des gens sont là pour pouvoir t’écouter et te parler.

    Reviens-nous Olivier. On attends d’avoir d’autres nouvelles de toi.

    Raymond.

  15. bnj,je m appele Salma et j ai 18ans,depuis l age de 14ans shpens a se suicider vu k g ai decouvert que mon pere avait une maitresse mais j ai jamais eu le courage vu k je suis musliman et je croi en dieu et a l’enfer..mais j en ai marre je trouve que je sert bon a rien autant qu une copine,petite copine,eleve,fille…je croi que la mort est le seule moyen d arreter mes larmes.parfois je pense que je suis peu etre malade et que j ai besoin dun psy mais personne ne sache que shfé de cris de pessimisme donc personne ne croi que j ai un problem vu k je suis tou l temps souriante je ri je rigole mais quand je me trouve seule je pleure je me donne des gifles ou shpren des medicament pour me faire mal au ventre..peut etre je suis schizophrere..mais je tien a me suicider..

  16. Bonjour Salma.

    Ton père avait une maîtresse. Pourquoi vouloir mourir pour l’infidèlité de ton père? Tu te demandes si tu aurais besoin d’un psy. Pourquoi ne pas aller en consulter un. En lui racontant exactement ce que tu vis, tu pourras savoir quelle aide il pourra t’apporter.

    Au plaisir de te lire.

    Raymond.

  17. je ne trouve pas..un moyen d’en finir,sans souffrance..juste un moyen de continuer..a vivre..a souffrir..pourquoi…..peut étre pas assez au bout? et alors viendra un suicide meurtrier!!
    un suicide..de souffrance..un ras le bol..comme aujourd’hui,mais l’aide..a morrir,ou se trouve t elle?

  18. Bonjour Alek.

    Qu’as-tu vécu pour en arriver à envisager le suicide comme seule solution? Qu’est-ce qui te fait souffrir à ce point?

    Reviens-nous pour partager cette détresse qui t’habite.

    Au plaisir,

    Raymond.

  19. ce qui me fais souffrir…la vie!!elle ne m’a jamais aider..j’ai beau tous les jours l’affronter,elle ne m’aime pas,et moi non plus…j’ai vécu toute petite ,la violence,….plus tard la perte d’un étre..tombée dans la toxicomanie,j’ai eu du mal a m’en sortir parce que c’est tout ce que j’aime,ne plus rie comprendre..étre dans un état second..qu’importe ce qui me le donneras…je prends !!pas envie d’affronter tous ça!!puis la vie,te lache,tu finis seule,sans enfants…tu crois remonter la pente,sortir la téte de l’eau…et là c’est pire!!toujours seule,avec mes démons…et des que j’me léve c’est pour me dire..de quoi va t étre aujourd’hui..veux pas me réveiller…méme la méthadone…a forte dose n’a pas eu raison de moi!!alors…quoi…veux juste dormir..et ne plus me réveiller!!!

  20. Bonjour Alek.

    Est-ce que tu consommes encore des drogues? Tu parles de méthadone, tu étais suivi par une association? Es-tu encore en contact avec les intervenants de cette association?

    La violence que tu as subie petite ne t’appartient pas. Comment peux-tu la faire sortir de toi, la transformer?

    Raymond.

  21. je suis toujours suivie …pour ma dose de méthadone…et s’il n’y avait que la violence ..subi,vu..apprise petite ..je pourrais oublier!!mais ne pas exister ..c’est bien pire..

  22. Bonjour Alek.

    Cette sensation de ne pas exister ne viendrait-elle pas de cette violence subie, vue et apprise petite?

  23. je ne pense pas….je pense que je ne suis pas aimer pour ce que je suis..et donc ..seule!!!

  24. Il arrive que notre entourage ne puisse nous aimer pour ce que nous sommes. Ce n’est pas nous qui avons un problème, mais eux. C’est peut-être le signe qu’il vous faut trouver un nouvel entourage, de nouveaux amis capable de vous voir et de vous apprécier pour ce que vous êtes.

    Qu’en pensez-vous?

    Au plaisir,

    Raymond.

  25. je ne sais pas….étre apprécier..par qui???
    pas facile de ne plaire a personne

  26. Bonjour Alek.

    Se créer un nouvel entourage qui peut nous apprécier, nous écouter, être présent pour nous…

    Là où vous prenez vos doses de métadone y a-t-il un intervenant avec qui vous pouvez discuter, partager ce que vous vivez?

    Raymond.

  27. Bonjour,

    Je m’appelle Lalida. J’ai 22 ans. Je veux me suicider depuis l’age de 18 ans. J’ai rencontré un homme sur le net quand j’avais 17 ans et je suis tombé amoureuse. Svp ne dites pas qu’on peut pas aimer quelqu’un qu’on a pas rencontré, qu’il faut pas croire les gens sur le net blablabla. Je vous dis que c’est possible d’aimer quelqu’un qu’on a jamais rencontré, qu’on a jamais touché. Je ne me suis pas inscrite sur ce site de tchat pour trouver un homme. Je m’y suis inscrite tout simplement pcq je m’ennuyais. Je suis fille unique et une indienne. Je n’ai pas trop le droit de sortir. Ma mere a tjrs peur que quelque chose m’arrive et elle m’interdit de sortir. Des fois elle me laisse sortir (quand je supplie) mais elle arrete pas de m’appeller. Quand je suis avec mes amies et qu’elle m’appelle mes amies se moquent de moi « ta maman a peur que quelqu’un te kidnappe? » « Oh la fille de la maman ». On se moque de moi meme quand elle m’appelle pas « Comment ça se fait que ta maman n’a pas encore appellé? ». Pour éviter tout ça je ne sortais plus, comme ça au moins personne ne se moque de moi et ma mere est heureuse.

    Donc comme je ne sortais plus je m’ennuyais, mes parents travaillent tous les deux et fallait donc que je reste seule chez moi. Je me suis donc inscrite sur ce site de tchat et c’est la que je l’ai rencontré. On se parlait presque tous les jours. Quand je me connectais pas il m’envoyé des msgs pour prendre de mes nouvelles. Et c’était qqch de différent pour moi pcq c’était la seule personne qui me faisait sentir bien et spéciale. Il ma dit qu’il était tombé amoureux, que je lui manqué. Je lui ai dit que ça n’allait pas marché entre nous pcq lui il était en inde et moi je vivais en france. Il n’avait pas les moyens de venir en france. Après qques mois j’ai fini par lui avouer que j’étais amoureuse moi aussi. Je ne voulais pas lui dire ça mais je ne pouvais plus lutter contre moi. On était bien ensemble. Il m’avait qu’il viendrait me rencontré des qu’il en avait les moyens. Qques mois plus tard il s’est montré distant. Répondait plus a mes msgs, ne m’appellait plus. Un jour, il ma envoyé une photo de lui avec une fille et ma dit qu’il sortait avc elle. Il ma dit qu’il m’avait jamais aimé, que j’étais juste une sorte d’hobbie pour lui et que j’ai mal interpréter. Pourtant il ma dit clairement qu’il était amoureux.

    Je suis perdu. Je ne comprends plus rien. Il aurait pu me dire qu’il m’aimait mais que ses sentiments pour moi ont changé au lieu de dire que tout n’était que mensonges depuis le début. Il ma brisé le coeur. C’est mon premier amour. Je n’ai jamais aimé quelqu’un autant dans ma vie. Je ne peux pas l’oublier. Je me suis dit que si je sortais avec un autre homme, un homme que j’ai rencontré cela m’aiderait à l’oublier. Il y a des hommes qui s’interessent à moi, je n’arrete pas de les repousser,j’ai peur. Si un homme que je n’ai jamais rencontré peut me faire souffrir autant alors à quel point un homme que j’ai rencontré peut me faire souffrir? Je sais que tout le monde passe par là, que rares sont ceux qui se marient avec leur premier amour mais je suis bloqué je ne peux pas avancer. Je veux juste en finir une bonne fois pour toute et me fouttre en l’air.

  28. Bonjour Lalida.

    Tu dis que c’était la seule personne qui te faisait sentir bien et spéciale. Quand on veut aimer quelqu’un, il faut commencer par s’aimer soi-même. Tu ne te sens pas reconnu par tes parents. Il t’a donné de l’attention. Peut-être que tu t’es senti toi-même pour la première fois de ta vie. Tu dois maintenant apprendre à te faire confiance, à t’aimet et à te sentir spéciale par toi-même, sans dépendre de quelqu’un d’autre pour se faire.

    En réalité, étais-tu vraiment en amour avec lui ou si tu es tombé en amour avec cette sensation de se sentir importante pour quelqu’un d’autre.

    Tu as un deuil à faire de ce premier amour. Il est préférable de bien faire ton deuil avant d’établir une nouvelle relation avec un autre homme. Ton coeur est encore avec lui. Comment peux-tu essayer d’ouvrir ton coeur à un autre homme si tu l’as encore dans ta tête et que ton deuil n’est pas terminé.

    Sortir avec un autre homme pour en oublier un autre est un signe de dépendance affective. Et la dépendance affective est une maladie insidieuse, une sorte de bombe à retardement que l’on porte en soi. Si tu sors avec un autre homme pour oublier le premier, comment réagiras-tu si tu as une autre rupture par la suite? Tu auras à souffrir pour les 2 relations puisque tu n’auras pas fait le deuil de la première relation.

    Prends le temps de bien guérir de cette rupture avant d’en repartir une autre.

    En ce qui concerne les conneries que celui-ci t’a dites, il y a des gens comme ça qui ont de la difficulté à être honnête envers eux-même et envers les autres. N’essaye même pas de le comprendre. C’est à lui de comprendre pourquoi il a dû faire ça.

    Au plaisir de te reparler.

    Raymond

  29. Je ne sais plus quoi pensez, j’ai envi d’en finir.J’y pense constamment mais j’ai peur de me louper! Je ne sais pas comment procéder! Ma vie me fait trop de mal , ce monde n’est plus fait pour moi! …

  30. Bonjour Jean-Baptiste.

    Que vous est-il arrivé pour en arriver à envisager le suicide comme seule solution?

    Avez-vous des amis de confiance avec qui vous pouvez en parler?

    Revenez-vous pour que nous en discutions.

    Raymond.

  31. bonjour,j ai gros souci je souffre de trop mon amis ma quitter ça va faire deux foi que je tente de me suicidé je suis a bout e sais plus quoi faire tellement j ai mal………..

  32. Bonjour David.

    Ça fait combien de temps que ton ami t’a quitté? Le départ d’un être cher, même lors d’une rupture amoureuse nécessite de faire le deuil de son départ, le deuil des rêves que nous avions amorcés…

    Est-ce que tu as des gens de confiance autour de toi qui peuvent t’aider dans ce que tu vis et ressents?

    N’hésite pas à consulter les ressources que l’on présente dans le billet. Tu peux aussi revenir ici aussi souvent que tu en as besoin.

    Au plaisir de te reparler,

    Raymond.

  33. Je suis d accord avec maxime,je viens de faire 4 sites et aucune reponse a ce que je cherche …fausses publicites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 33 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :