Implication sociale de l’entreprise privée

Implication sociale de l’entreprise privée

Notre organisme, le Journal de la Rue, recevons régulièrement des stagiaires. Toutes sortes de stagiaires. Cela nous demande du temps, de l’encadrement, répondre à toutes sortes de questions.

Nous considérons qu’il est important de s’impliquer auprès de stagiaires. Le temps qu’il passe chez nous leur permet d’être plus expérimenté lorsqu’ils arriveront sur le marché du travail.

Il existe une série de stages pour les jeunes du Cegep et de l’université. Pour ces jeunes, l’industrie est volontaire pour les aider et les recevoir. Ce sont des finissants, des jeunes qui sont disponibles à être engagé et qui ont des connaissances dans le milieu de travail qu’ils ont choisi.

Nous accueillons aussi des étudiants du secondaire. Certains ont encore quelques années à faire avant de terminer leur secondaire. Des jeunes, souvent en stage d’observation. Ils ne savent pas encore dans quels cours et quels métiers les intéressent.

Cette semaine, nous avons une de ces stagiaires en comptabilité. Si le stage est concluant, elle va commencer ses cours en janvier prochain. Elle était très reconnaissante de l’avoir accepté chez nous. J’étais surpris de tant de reconnaissance. Elle me mentionne que nous étions le 56e endroit où elle avait demandé de faire son stage. Tous les autres l’avaient refusé. Pas le temps de s’embêter avec une stagiaire.

J’ai été surpris de tous les échecs précédents. Je la félicite pour sa persévérance et sa tenacité. 55 refus en ligne en aurait découragé plus d’un. Je suis déçu cependant que peu d’entreprises soient volontaires pour s’impliquer auprès de nos jeunes.

Comme disent les Africains, ça prend un village pour élever un enfant. Si un jeune veut devenir forgeron, il doit voir comment celui-ci fait son travail. Par l’observation, nous pouvons communiquer une partie de notre savoir à la prochaine génération. Et l’observation est un excellent outil pédagogique pour des jeunes qui ne réussissent pas toujours par les moyens scolaires traditionnels.

Que pouvons-nous faire pour diminuer la consommation des jeunes, les gangs de rue, le suicide, la violence…? S’impliquer auprès des jeunes. S’impliquer comme un père de famille le ferait avec ses propres enfants. Être présent comme un citoyen responsable et fier de la société dans laquelle il vit.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. Renaissance. Depuis 1997, Jean-Simon Brisebois s’est découvert une passion pour écriture. Il s’implique activement dans divers projets communautaires dans Hochelega-Maisonneuve.
Renaissance est un recueil de pensées et de poèmes parlant autant de son amour de la vie que d’espoir. 4,95$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Ville de Montréal et le Taz Mahal

Ville de Montréal et le Taz Mahal

Dossier Taz roulodôme

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Il y a 5 ans, le Taz Mahal, un centre important pour les jeunes qui pratiquaient les roues alignées doit partir. La grande Bibliothèque y sera installé.

Le Taz Mahal était très utilisé par les jeunes. Par nos jeunes autant, sinon plus que les autres. Parce que les roues alignées sont un sport apprécié par la culture Hip Hop. Parce que plusieurs graffiteurs y avaient réalisé des murales dans ce lieu de rassemblement positif pour les jeunes.

On ne cesse de nous prévenir que les jeunes ont des problèmes d’obésité. On nous dit de motiver les jeunes à faire du sport. Mais ils avaient leurs lieux bien à eux pour le faire: le Taz Mahal.

Pour faire place à la Grande Bibliothèque et expulser le Taz Mahal, Ville de Montréal a commencé une série de promesses pour relocaliser les jeunes. Différents lieux ont été étudiés. Mais après 5 ans. Plus rien. Veut-on abandonner les jeunes et leur dire que les promesses de politiciens ça ne vaut pas cher? Le désintéressement des jeunes à aller voter quand ils ont 18 ans, il vient d’où?

En janvier 2000, Reflet de Société avait fait un reportage sur Stéphane Julien. Un jeune qui a fréquenté le Taz Mahal. Sa vie a changé. Cet adepte des roues alignées s’est vu offrir des contrats pour enseigner et faire des spectacles en Chine. Comment aurait-il pu développer son talent sans un centre comme le Taz Mahal?

C’est avec beaucoup d’amertume et de déception que je suis obligé de constater qu’après 5 ans, rien n’est fait pour réouvrir le Taz Mahal. Nos lettres d’appui à ce centre sont sûrement déjà dans la récupération. Vous savez ce que représente pour nous 5 ans? Une génération complète de jeunes. Ils se renouvellent à tous les 5 ans. Et quand des politiciens laissent dormir des dossiers pendant 5 ans sur une tablette, c’est une génération complète de jeunes qui en souffrent.

Taz Mahal et le Journal de Montréal

VOS COMMENTAIRES SUR VILLE DE MONTREAL ET LA TAZ MAHAL.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-jean-simon-brisebois-art-de-la-rue Poésie urbaine. L’âme de l’ange. Jean-Simon Brisebois.

À chaque mort, une naissance. À chaque naissance, un combat! Recueil de pensées et de poésies influencé par le béton, la rue et son vécu urbain. De jour et de nuit, la vie continue, se transforme. À travers les ombres et pénombres, elle se colore de différentes nuances de gris.

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Calendrier 2011 du spectacle aHÉROSol

Lettre ouverte à Jean-François Lisée de L’actualité: Égalité pour les vices!

Lettre ouverte à Jean-François Lisée de L’actualité

Dossier Prostitution et Sexualité

Ré: Égalité pour les vices!, 15 novembre 2006

Globalement, je voudrais vous féliciter et vous remercier pour les positions que vous avez pris dans votre chronique. Majoritairement, nous soutenons et avons publié des positions similaires depuis fort longtemps. Je suis content de voir que d’autres journalistes en arrivent à soulever un débat qui doit se faire.

Seule nuance que je voudrais souligner. Vous mettez sur le même pied la légalisation de la prostitution et celle de la marijuana. J’ai fait de même pendant une vingtaine d’années. En tant qu’intervenant en toxicomanie, je suis conscients des effets pervers de judiciariser le pot. Pendant longtemps, j’ai extrapolé qu’il en était de même pour la prostitution.

Avec le recul de toutes mes années d’intervention auprès de prostituées, j’en suis arrivé à nuancer ma position. En légalisant le pot, nous arrêtons de judiciariser la relation d’un consommateur avec sa drogue. Il n’y a qu’une personne d’impliquée, le consommateur de pot. Le produit que nous légalisons est un produit réel, sans âme et sans émotion.

En légalisant la prostitution, il y a une relation à plusieurs niveaux. Le produit que nous légalisons est un être humain. Cette personne qui devient un produit est en relation avec un client, mais doit aussi faire face à la pression de son entourage. Combien de fois ai-je entendu des parents, des proches et des conjoints mettre de la pression sur une fille? Se faire dire: “C’est normal pour une fille d’aller danser ou de se prostituer quand son chum est dans la merde” “T’as juste à te prostituer quelques temps pour te sortir du trou”… En légalisant la prostitution, la pression des proches sur certaines femmes va augmenter, avec l’approbation de la société qui va l’avoir légalisée.

Cette nuance dans ma réflexion m’amène aujourd’hui à être contre la légalisation de la prostitution. Je suis en faveur qu’on arrête de criminaliser la personne qui se prostitue. C’est une personne qui a besoin d’être aidé et soutenu, qui a besoin de services.

Dossier Prostitution et Sexualité.

Avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?

Doit-on légaliser la prostitution?

Les effets pervers de la légalisation de la prostitution.

Les clients de la prostitution.

Les filles dans les gangs de rue et la prostitution.

Prostitution de luxe d’une escorte.

Pour ou contre la légalisation de la prostitution?

Jean-François Lisée de L’actualité et la légalisation de la prostitution.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

autres textes sur sexualité

PUBLICITÉ

couverture  livre jean-simon copie Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s’est découvert un goût pour l’écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L’âme de l’ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur!  7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Un vétérinaire ou un médecin

Chat, Chats, chatons, chaton, minou, minousUn vétérinaire ou un médecin?

L’histoire a débuté avec une chatte abandonnée. Elle accouche au Journal de la Rue en cachette. Nous avons dû les garder quelques mois avant le sevrage d’avec leur mère. Vous devinez la suite, impossible de s’en défaire, ils font maintenant parti de la famille. La famille élargie disons.

Je viens de rencontrer le vétérinaire pour les chatons et leur mère. J’ai reçu un excellent service. La vétérinaire a répondu à toutes nos questions, nous a aidé à établir un plan pour les soigner et les garder… Nous avons passé près d’une heure dans le bureau de la vétérinaire avec nos 4 chats.

Le service a tellement été bon que je lui ai demandé si elle pouvait être mon médecin de famille. Parce que je n’ai plus de médecin de famille depuis plus de 5 ans et ça commence à m’inquiéter. Mon taux de cholestérol valse comme les prix du pétrole, mon taux de sucre joue à la bourse… Personne pour me répondre ou me sécuriser vis-à-vis ma santé. Mais pour mes chats, excellent service. Est-ce acceptable?

Pas vraiment. Je suis obligé de rencontrer un médecin dans une clinique sans rendez-vous. Il me donne environ 3 minutes et 42 secondes. Le temps de prendre ma pression, écouter mon coeur et renouveller ma prescription pour le cholestérol. Pour mes questions. Celles qui m’inquiètent. Les autres bobos que je ressent comme les palpitations cardiaques, les points à différents endroits… On repassera. Parce que je ne suis pas un chat. Et que je n’ai pas le droit à un aussi bon service qu’eux.

Et en plus d’être mieux servi par leur vétérinaire, ils ont droit à 9 vies! C’est pas juste!

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

poesie-urbaine-roberto-mayerjours-de-nuit Poésie urbaine. Jours de Nuit. Roberto Mayer. 11,95$

Entre en mon univers, infiniment petit. Que se libère ta galaxie. Entre, là, tu es ton enfer, ton paradis. Ton repère y est enfoui. Entre, il ne manque que toi en ces mots. En ces vers dont j’aime me croire l’auteur.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
 
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Des éoliennes fabriqués en Europe

Des éoliennes fabriqués en Europe

Pendant que nous amorçons un débat sur la nationalisation du vent au Québec, de mon côté, je me pose une question un peu plus terre-à-terre. Une question d’économie et de création d’emplois. Possiblement pas important dans le débat qui soulève tout le monde.

Le Québec vient de découvrir le potentiel des éoliennes. Commence à être temps. Je me souviens qu’on en parlait déjà au début des années 70. Avec le nombre d’éoliennes que nous aurons à installer dans les prochaines années, comment se fait-il que nous nous contentons de les assembler? Comment se fait-il qu’elles sont fabriqués en Europe?

J’en suis scandalisé. Le vent a un potentiel intéressant. Mais il faudrait pour cela l’exploiter intelligemment. Peut-être que ça serait opportun que notre cher gouvernement crée des incitatifs pour que nous les fabriquer ici même.

C’est dans la création d’emploi qu’une richesse est doublement intéressante. Quand on voit partir Bombardier pour fabriquer ses avions au Mexique, on pourrait peut-être négocier un petit contrat pour la fabrication des éoliennes au Québec? Si on a les connaissances et la technologie pour construire des avions, des métros, des motoneiges… on devrait sûrement être capable de fabriquer nos éoliennes?

Puisque les éoliennes vont être installés en région, c’est aussi une belle occasion pour négocier que cette usine s’installe près de ces mêmes régions. Les agriculteurs vont collecter des dividendes pour prêter leur terrain, certains employés auront des contrats pour l’entretien et d’autres des emplois pour les fabriquer.

J’ai dû manquer quelques choses dans l’implantation de ces éoliennes. Faudrait qu’on m’explique.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

quand-un-homme-accouche-roman-cheminementQuand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d’une trilogie qui a été reprise dans L’amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Les élections américaines, le sexe et les loteries

Les élections américaines, le sexe et les loteries

Dossier Prostitution et Sexualité

Les élections américaines attirent de moins en moins d’électeurs aux urnes. L’Agence France-presse nous rapporte que les sénateurs et gouverneurs américains ont opté pour une campagne publicitaire sexy!

Comment peut-on demander à ces autorités de légiférer sur l’hypersexualisation des jeunes et de tempérer les ardeurs publicitaires d’entreprises privées qui utilisent des messages sexistes s’ils sont, eux-mêmes, dans le même bateau de l’érotisme?

Une autre idée est à l’étude: le tirage au sort d’un prix d’un million pour favoriser le retour aux urnes des électeurs américains!

Ces deux idées sont complètement absurdes et ridicules. Il est important que les citoyens remplissent leur rôle et aillent voter. Il est important d’éduquer la population en ce sens. Mais il est ridicule de se servir du fast-food publicitaire avec des incitatifs sexuels, sexistes, érotiques ou encore financier pour que les gens se déplacent et exerce leur responsabilité citoyenne. L’objectif n’est pas d’attirer n’importe qui n’importe comment et qui vont se déplacer que pour avoir une chance de gagner le million. Ce sont des citoyens responsables qui ont pris le temps de se questionner sur leur geste démocratique. Qui ont décidé de voter pour un parti ou pour un autre.

Et si malgré l’éducation et la sensibilisation, les gens ne se déplacent pas pour aller voter, ce sont les politiciens qui doivent se questionner. Comment se fait-il que leurs citoyens ne croient plus en leur travail? Comment se fait-il que les citoyens considèrent que ça ne vaut plus la peine de voter? Est-ce parce que les dés sont pipés et que les politiciens n’en font qu’à leur tête?

Qui est le vrai responsable de ce désistement démocratique?

Dossiers Prostitution et Sexualité.

Avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?

Doit-on légaliser la prostitution?

Les effets pervers de la légalisation de la prostitution.

Les clients de la prostitution.

Les filles dans les gangs de rue et la prostitution.

Prostitution de luxe d’une escorte.

Pour ou contre la légalisation de la prostitution?

Jean-François Lisée de L’actualité et la légalisation de la prostitution.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

autres textes sur sexualité

PUBLICITÉ

reflet-de-societe-magazine-drogue-prostitution-suicide-alcool-gang-de-rue-gambling Internet-o-thon pour soutenir le magazine communautaire Reflet de Société édité par le Journal de la Rue. C’est le temps de vous abonner pour montrer votre soutien à votre revue sur l’actualité communautaire et sociale. Toute contribution supplémentaire pour soutenir notre cause est la bienvenue.

Par téléphone: (514) 256-9000, ext.: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.refletdesociete.com/Abonnement.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

L’émission 5 sur 5 de Radio-Canada et le graffiti; grande déception

L’émission 5 sur 5 de Radio-Canada et le graffiti; grande déception

Dossier : Graffiti

L’émission 5 sur 5 de Radio-Canada m’avait approché pour les aider dans la production d’une émission sur le graffiti. À toutes les semaines, j’investis beaucoup de temps à recevoir et aider des journalistes et des recherchistes de différentes émissions et de différents médias. Ce bénévolat, je le subis depuis 1992. J’ai toujours espoir que cela pourrait aider à changer les choses éventuellement.

Ceux qui me connaissent, savent que mon horaire est assez bien rempli. Malgré tout, j’ai dû donner un bon 4 à 5 heures au producteur, M. Dany Lemieux, pour l’aider à faire un bon reportage. Je lui ai fait part de mes craintes que son reportage ressemble à la centaine de reportages déjà existant sur le graffiti et qui ont été présenté par différents médias depuis 1997.

La relation était bonne, il écoutait, il semblait aller dans la bonne direction. Un jeunes graffiteur que j’ai référé à Radio-Canada peu de temps auparavant fera parti de la partie illégale du reportage. Pour traiter d’un angle plus artistique du graffiti, je devais faire partie de reportage avec un artiste spécial et différent. Il voulait un artiste du pochoir. Je ne sais pas pourquoi, mais il voulait explorer cet angle.

J’ai deux artistes à lui présenter. Un verbo-moteur et qui peut faire de bonnes entrevues et un deuxième, un artiste reconnu. Il rencontre le premier. Il décide que je ne ferais plus partie de reportage. Pas de problèmes de ce côté. Je préfère que ce soit les jeunes artistes qui parlent de leur culture. Il ne demande pas à rencontrer le deuxième.

L’entrevue se fait avec l’artiste. Je n’étais pas présent au tournage. Possiblement que l’artiste n’était pas dans son assiette et a fait une mauvaise entrevue. Il sera retranché du reportage.

Il me demande de lui trouver, avec un délai très serré, trois lieux intérieurs où des artistes ont réalisé des murales pour des clients. Je lui trouve ce qu’il a besoin. Finalement, ils n’utiliseront pas les lieux trouvés.

Le reportage semble avoir dévié énormément entre ce qu’il prévoyait faire et la réalité de ce que j’ai vu ce soir. Nous sommes à Radio-Canada, l’émission 5 sur 5. Ce que je vois aurait pu être présenté par TQS. Il l’ont déjà fait d’ailleurs. À plusieurs reprises depuis 1997.

Ils n’ont pas différencié le monde du tag et du graffiti, incapable de nous dire où le vandalisme commence et où l’art s’y superpose, se limitant à tout mettre dans le même bain, se limitant à ne présenter qu’un très jeune artiste, peu reconnu par ses pairs, avec le côté plus sombre de sa culture, ne présentant aucun artiste qui gagne leur vie à faire des murales graffitis, qui sont présents dans des galeries autant à Montréal que dans des galeries internationales…

J’ai été très déçu. Peut-être parce que j’avais des attentes trop élevé. Je m’attendais de Radio-Canada qu’il dépasse ce qu’y avait déjà été fait. Je m’attendais de l’émission 5 sur 5 plus de professionnalisme. C’est la première fois que je suis déçu de cette émission. Peut-être parce qu’ils ont parlé de graffiti et que je vis à temps plein avec ces artistes urbains depuis presque 10 ans. Peut-être parce que je m’attendais qu’ils actualisent la réalité du graffiti et qu’ils arrêtent de nous parler encore et encore comme si nous étions dans les années 90.

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

Guide d’intervention de crise auprès de personnes suicidaires

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$.
Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

Dominic Desmarais part pour le Viet-Nam et le Cambodge; histoire de prostitution

Dominic Desmarais part pour le Viet-Nam et le Cambodge; histoire de prostitution

Dossier Prostitution et Sexualité.

Notre Tintin national, Dominic Desmarais quitte lundi matin pour 3 semaines au Viet-Nam suivi d’un autre 3 semaines au Cambodge. Il nous prépare des reportages sur la prostitution asiatique et internationale.

Dans la mesure qu’il ne soit pas trop censuré par ces gouvernements, ses péripéties et ses anecdotes seront racontés dans son carnet de voyage que vous retrouvez sur le site Internet du Journal de la Rue www.journaldelarue.com.

Dès les numéros de février dans Reflet de Société, vous pourrez commencer à lire ses premiers reportages sur ce sujet délicat.

Bon voyage Dominic, on attend impatiemment de lire tes aventures.

Autres textes sur la Prostitution asiatique

Asie: Traite des femmes et prostitution internationale

Exploitation sexuelle en Asie

Cambodge: sexualité et prostitution

Asie: prostitution ou mariage?

Soutien aux prostituées asiatiques

Prostitution asiatique: racoleuse ou prostituée? 3 de 3

Prostitution asiatique: racoleuses ou prostituées? 2 de 3

Prostitution asiatique: racoleuses ou prostituées? 1 de 3

Trafic d’êtres humains en Asie 1 de 2

Trafic d’êtres humains en Asie 2 de 2 

Prostitution: le Cambodge se mobilise

Prostitution: un fléau international

Dossier Prostitution et Sexualité.

Avons-nous l’argent nécessaire pour légaliser la prostitution?

Doit-on légaliser la prostitution?

Les effets pervers de la légalisation de la prostitution.

Les clients de la prostitution.

Les filles dans les gangs de rue et la prostitution.

Prostitution de luxe d’une escorte.

Pour ou contre la légalisation de la prostitution?

Jean-François Lisée de L’actualité et la légalisation de la prostitution.

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelle L’amour en 3 dimensions. Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.

5 artistes du Café-Graffiti en Europe

5 artistes du Café-Graffiti en Europe

Dossier : Graffiti

May be Watson, Monk-e1, DJ 7D, Shok et Maude Picard sont présentement en France pour 6 semaines. Un voyage qui leur permettra de mieux connaître la culture Hip Hop de France et de se faire des contacts pour leur carrière.

Le voyage est organisé en collaboration avec l’Office Franco-Québecois de la Jeunesse (OFQJ) , un organisme qui favorise les échanges entre les jeunes des deux pays.

Je vous laisse quelques commentaires que j’ai reçu de Christine Burtin qui les accueille en France et qui a participé à la réalisation de ce projet.

«Je suis rentrée hier soir de la Rochelle en y laissant le groupe en plein travail. Ils ont assisté au spectacle reggae à leur arrivée. Fatigués et en décallage, ils ont voulu rentrer dés après le spectacle. Ils ne se sont pas couchés trés tôt car ils étaient énervés et pas capables de dormir.

Dans le TGV pour la Rochelle, 4 sur 5 ont dormi. L’accueil de Ben, notre contact est super. Notre hébergement (un appart au 5ème étage avec vue sur la mer) est trés confortable. Ils se sont organisés pour l’épicerie et la bouffe. L’entente est bonne.

Voilà! tout le monde est rentré à Paris. Je suis allée les chercher à la gare Montparnasse samedi après-midi et les ai emmené à Belleville chez notre contact Omer (que tu as rencontré à Montréal).

Aujourd’ hui visite du Musée du Louvres. Demain, visite du quartier avec une association de filles du quartier. Les graffeurs et rappeurs ont des rendez-vous en soirée.»

Voici maintenant une petite note que j’ai reçu de Maude Picard:

«Bonjour Raymond!!!!!

Tout le monde va très bien et fait dire bonjour. Création intense, vie en commune, rencontres, opportunités…»

Christine nous donne d’autres nouvelles du groupe:

«Vendredi, dans le festival “Regard sur la Cité”, Monk-e, Dj 7D et May be Watson ont fait une trés bonne prestation de 20 minutes. Leur style est trés différent des autres et ça a bien plu. Daniel Camp, de l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse était avec nous.

Samedi, nous sommes allés à Chelle, pour “La Villette hors les murs”. Là, nous n’étions qu’en spectateur. Shok, Maude et moi avons vu une trés intéressante pièce de théatre avec un mélange de chants et de danses qui nous a beaucoup plu. Les 3 autres étaient à un spectacle de Slam.

Le soir, sur la grande scène, spectacle de danse hip hop par des grandes compagnies et là encore c’était, aux dires de chacun, une trés belle soirée et un beau spectacle.

Aujourd’hui dimanche, ils rangent leurs affaires. On se fait une rencontre bilan de presque mi-parcours et ils prennent le train pour Marseille vers 18h. Je leur ai trouvé un hébergement, pour une semaine, dans le centre de Marseille et dans une résidence d’artistes. Ils sont chanceux. Je les y retrouve mardi et je chercherai un hébergement (nous en avons déjà un mais il est cher et assez en dehors du coeur de Marseille) plus adapté.»

On peut voir qu’ils n’ont pas l’air à chomer et qu’ils profitent des opportunités de ce voyage. Dès que j’ai d’autres nouvelles du groupe, je vous fais signe et je vous partage le tout.

Le Café-Graffiti au Brésil pour une convention internationale graffiti

Le Café-Graffiti à l’assaut de Fermont

Autres textes sur le Graffiti:

Arpi: Muraliste et designer d’intérieur

Inauguration de la fresque de Fluke avec RFF

Vidéo murale graffiti pour l’agence de communication ID3 (idées aux Cubes)

Murale graffiti, animation de foule, peinture en direct, T-shirt

Mural de Michael Jackson au Festival de Jazz avec les graffiteurs Fluke et Omen

Mural graffiti en direct par Fluke

Fluke pour Oxygen

Video clip graffiti hiphop et breakdance gratuit

Projet graffiti pour Oakley

Graffiti calligraphie El Seed

Le mural Jean Talon

Rencontre avec Nawlz: Graffeur du monde

Breakdance, hip hop, rap, graffiti: présentation des artistes

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous  par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

PUBLICITÉ

apres-la-pluie-le-beau-temps-recueil-de-textes-a-mediter-croissance-personnelle Après la pluie… Le beau temps. Recueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur différente selon notre état d’âme.

Le livre est disponible au coût de 9,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html
Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Lettrage, bannière et T-Shirt promotionnel.